Jeux de mains, Yves Laurent

Jeux de mainsTitre original : Jeux de mains

Auteurs : Yves Laurent (Yves Vandeberg et Laurent Vranjes)

Editions : Esfera, Imaginons ensemble

Paru le : 10 avril 2017

Format lu : Broché (379 pages)

4e de couverture :

« Ce coup-ci n’était qu’un « essai » afin de m’assurer que je n’avais pas tout à fait perdu la main, mais pour ma prochaine victime, je lui réserve une véritable petite oeuvre d’art. Mon vieux Corduno, il va falloir te préparer à en baver grave. »

Après deux années d’interruption, le tueur en série qui donnait des cauchemars au célèbre Inspecteur Principal David Corduno et à son équipe décide de refaire surface afin de poursuivre sa danse macabrement perverse. Le point commun de la sixième victime avec les précédentes ? Une nouvelle phalange emportée, mais à la main gauche, cette fois.

Le sang-froid de Corduno va être mis à rude épreuve au cours de cette enquête bruxelloise ponctuée de traits d’humour et de bains de sang. Mais pourquoi le meurtrier semble-t-il si bien connaître son traqueur ?

Mon avis : 5 / 5

Je ne vous explique plus pourquoi quand on me propose un thriller, je suis incapable de dire non. C’est donc sans surprise que quand Elizabeth m’a contactée pour découvrir le thriller très sombre et sanglant des auteurs belges Yves Laurent, j’ai quasi-immédiatement accepté (bah oui, j’ai quand même lu le résumé !).

Dans ce thriller plein d’hémoglobine, un tueur en série reprend de l’activité après une pause de deux ans. Ses crimes tous plongeant l’ambiance un peu plus dans l’horreur, sont clairement destinés à déstabiliser et à rendre chèvre l’Inspecteur Principal David Corduno. En effet Corduno est très célèbre et réputé pour être un enquêteur hors pair et n’a jusqu’alors connu aucune affaire non-élucidée. Seul ce mystérieux et dangereux tueur en série lui tient tête. Plus l’enquête avance, moins il y a d’indice. Selon son rituel macabre, il devrait faire dix victimes mais où ce fou de l’horreur s’arrêtera-t-il ?

Dès les premières lignes du prologue, nous sommes plongés tantôt dans la tête du meurtrier, tantôt dans l’enquête menée par l’Inspecteur Principal Corduno. Si dès le premier chapitre, les cinq premiers meurtres sont succinctement décrits, on imagine déjà des scènes d’horreur où la folie de l’assassin semble illimitée. Les assassinats suivants vont crescendo, le tueur prend un malin plaisir à défigurer (voire pire) ses victimes. La police bruxelloise est désemparée et on le ressent très bien.

Au fil des pages, on sent le dénouement arriver, la révélation sur l’identité de ce génie de l’horreur venir, le crime final se perpétrer.

L’intrigue est rondement menée par les deux auteurs. Tout au long de la lecture, on fait des hypothèses à notre tour pour débusquer ce fou furieux sanglant et comme Corduno on se plante la plupart du temps (sauf que j’ai trouvé l’identité de la personne avant de le lire !! 🙂 ) Mais une fois l’identité de ce meurtrier révélée, tous les petits indices que l’on n’a pas vraiment vu passer, nous sautent aux yeux et tout prend sens.

Petit plus de ce livre : le marque-page avec les mots et expressions belges expliquées aux français ! Je ne sais pas pour vous mais en  général quand il y a des notes dans un livre, s’il faut se rendre à la fin de l’ouvrage, je n’y vais que rarement (je n’aime pas tourner sans arrêt les pages !), alors autant dire que l’idée du marque-page explicatif des notes, j’adore !!

Je pourrai vous parler de ce livre pendant des heures (en même temps je l’ai lu sur une semaine par petits épisodes…). Bref, c’est la première fois qu’en lisant un livre, j’étais tellement prise dans le feu de l’action que je me suis mise à trembler. Mais trembler de quoi ? D’excitation, de peur ? Je vous laisse deviner en le lisant à votre tour…

Publicités

10 réflexions sur “Jeux de mains, Yves Laurent

  1. Pingback: Livre Paris 2019 : le résumé | Des plumes et des livres

  2. J’ai quand même lu la chronique avant de la partager, vos échanges sont trop chouettes toi et ces 2 auteurs. Je confirme mon envie de faire exception, moi qui lit peu de thrillers. Là je pourrais ne pas pouvoir résister… En tous cas c’est bien parti pour que quelque soit mon choix, je ne le regrette pas après m’être déjà laissé tenter de venir voir ici ce que tu en dis 😉
    Très belle soirée à toi ! Moi je vais bien dormir 🙂

    Aimé par 2 personnes

    • Je te préviens quand même qu’il est un peu trash comme thriller, il y en a des plus « doux ». Mais la tension est telle que je me suis laissée emporter dans l’intrigue et émotionnellement ça a été assez intense !
      Et puis, comme je ne cesse de le dire, les auteurs sont super adorables, je n’ai qu’une hâte les revoir pour leur parler en direct de leur livre (mais pas que, puisqu’avec eux, on part sur tout et rien).
      Belle soirée !

      Aimé par 1 personne

  3. Pingback: Bilan lecture #16 | Des plumes et des livres

  4. Pingback: [Des plumes et moi] Entretien avec Yves Laurent | Des plumes et des livres

  5. Merci infiniment Aurore pour cette chronique que nous avons relue à plusieurs reprises, tant elle nous donnait des frissons de joie et d’excitation. Si nous n’avions pas écrit le roman nous-même, nous l’aurions acheté sans hésiter ;-). Au plaisir de te revoir lors d’un prochain salon. Yves

    Aimé par 1 personne

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s