Livre Paris 2019 : le résumé

Bonjour les amis !

Je prends mon courage à deux mains et je me replonge dans l’intense journée qu’a été le samedi 16 mars, date de mon passage à Livre Paris.

Les problèmes commencent dès le début, à la gare de Creil, où le train est annoncé avec environ 20 minutes de retard. Déjà que le trajet devait se faire en 50 minutes au lieu de 30 (merci les travaux !), ça n’arrange pas mes affaires. Finalement, il aura mis 1h01 précisément pour arriver à la gare du Nord.

Livre Paris 2019

Les péripéties continuent dans les transports en commun (je déteste de plus en plus le métro !!) et c’est vers 10h35 que je pique un sprint de la sortie du métro jusqu’au stand d’Editis (bon ok, il y a eu le contrôle express du sac à dos et la présentation du pass à l’entrée) car dès 10h30 commençait un petit déjeuner en compagnie de Michel Bussi. Autant commencer directement avec les bonnes choses, non ? C’est donc discrètement, que la retardataire que je suis, s’installe et écoute avec passion cet auteur dont je n’avais, pour l’heure, que dévoré Maman a tort (que j’avais d’abord découvert avec l’adaptation télévisuelle). Pendant près de 45 minutes, l’auteur répond à toutes les questions des influenceurs présents, puis il se prête volontiers aux dédicaces et photos. Merci à Michel Bussi et aux Presses de la Cité pour ce beau moment convivial.

Une fois cette parenthèse refermée, je me lance dans le salon du livre proprement dit. Direction French Pulp Editions pour rencontrer les auteurs Emma Mars (Frédéric Mars et Stéphanie Pélerin). Même si je n’ai dévoré que le premier tome, je sais déjà que je vais suivre cette saga jusqu’au bout (les sagas inachevées ce n’est pas mon truc…). Je patiente quelques instants et sers même de photographe pour Aurélie (toujours la même ^^). C’est toujours drôle d’avoir en face un duo d’auteurs car ils se chambrent toujours l’un et l’autre. Du coup, ça dépend rapidement l’atmosphère (qui n’était déjà pas tendue) et on ne se prend pas au sérieux.

Frédéric Mars s’étant fait la malle avant de me dédicacer le tome 2, je vais voir leur voisin que j’avais manqué à Noeux-les-Mines (un peu d’affluence et manque de budget ce jour-là…), Jacques Saussey. Cette fois-ci, je ne partirai pas sans lui avoir pris Enfermé.e, son dernier roman.

20190316_114754

Le temps de régler ce premier achat, je retourne vers Frédéric Mars pour achever les griffonnages sur Sign of LoveSign of Love. Le temps de prendre quelques photos, de les remercier pour leur gentillesse, je poursuis mes pérégrinations littéraires.

Juste avant d’arriver au stand de French Pulp Editions, j’avais remarqué que les auteurs Yves Laurent étaient de la partie ! Evidemment, je n’ai pu m’empêcher d’aller leur faire un coucou et de prendre de leurs nouvelles, ils sont tellement adorables ! Pour ceux qui ne les connaissent pas, n’hésitez pas à découvrir leur premier roman Jeux de mains. La suite devrait arrivée dans le courant de l’année 2019, j’ai hâte !!!

Puis, je retrouve comme chaque année, Charlotte Orcival chez HarperCollins. Pas question de la manquer car en plus de vouloir faire dédicacer mon exemplaire de Ma Folie la plus sage, j’ai pour mission de lui faire dédicacer Et tes larmes retenir… pour la gagnante du concours !

Petite pause dans cette journée marathon et j’en profite pour rencontrer Catherine du blog Partage de lecture, accompagnée de Marjorie Levasseur (et oui, c’était bien Te revoir à Penn Avel que j’avais lu ^^). Alors, impossible de se souvenir depuis quand nous nous suivons sur les réseaux sociaux tellement cela fait longtemps ! En tout cas, c’était un plaisir de la rencontrer enfin IRL.

La pause terminée, je reprends le chemin des stands. Je trouve le stand des Editions Mon Poche, que je visiterai au moins cinq fois d’ici la fin de la journée. Au final, j’en ressortirai avec quelques achats (dont Code Salamandre de Samuel Delage) et des étoiles plein les yeux. C’était un plaisir de rencontrer ces auteurs passionnées et surtout Virginie, la personne avec qui je suis en contact mail depuis plus d’un an via notre partenariat.

Puis, c’est direction les Editons De Saxus pour revoir Olivier Bal. Alors que j’ai mis près d’un an (non en fait, j’ai lu le livre un an après sa sortie) pour découvrir son premier roman, Les Limbes, j’étais impatiente de me procurer la suite (et fin…), Le Maître des Limbes qui était présentée en avant-première à Livre Paris. Alors désolée, si vous voyez que j’ai encore du retard pour certaines lectures mais le roman d’Olivier Bal risque de passer devant !!!

20190316_140909

Ensuite, je passe le reste de l’après-midi à flâner, à faire quelques achats (comme la suite de la trilogie d’Olivier Norek que je compte lire pendant mes prochaines vacances). La foule et le bruit permanent commencent à me peser. J’assiste à quelques conférences, je passe plusieurs fois voir l’équipe de choc des Editions Mon Poche.

Un petit passage (même long !) par le stand LBS pour faire un coucou à Mélanie de Coster (chose promise, chose dûe) et lui embarquer un souvenir (De Biblioteca). Le moins que l’on puisse dire c’est que la conversation a abordé de nombreux sujets !

A 16h tapantes, c’est devant le stand de Noir d’Absinthe qu’une partie de l’équipe du Prix des Auteurs Inconnus se donne rendez-vous.

54518901_1037173586472131_4500001613007552512_o

Un dernier passage chez Mon Poche, où je finis par confier mon exemplaire de Le Peuple des abattoirs à Virginie car l’auteure, Olivia Mokiejewski, était en retard. Malheureusement, je ne pouvais l’attendre, l’appel du train devenait assourdissant. 🙂

Un dernier détour pour revoir mon duo de belges préféré (Yves Laurent) et leur souhaiter une belle continuation (en attendant la sortie de la suite de Jeux de mains) et c’est déjà l’heure de repartir, d’affronter le métro bondé, la course dans la Gare du Nord pour attraper in extremis le train qui me ramène à Creil (le bougre il est parti à l’heure !).

Encore une merveilleuse journée. Éreintante mais remplie de souvenirs et de rencontres. En attendant l’année prochaine, j’ai de quoi me replonger dans mes souvenirs et des plumes à (re)découvrir.


— Les rencontres en photos —

(malheureusement je n’ai pas pensé à
prendre des photos avec tout le monde)

— Le Book Haul en images —

20190316_195644

Pour avoir le détail du Book Haul c’est par ici.

Publicités

3 réflexions sur “Livre Paris 2019 : le résumé

  1. Pingback: Livre Paris 2019 : le Book Haul | Des plumes et des livres

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s