[Des plumes et moi] Entretien avec Yves Laurent

Coucou la compagnie !

On se retrouve en ce dimanche de Pâques non pas pour faire une chasse aux œufs, mais pour une nouvelle interview.

Et non ce n’est pas un poisson d’avril !

C’est avec un immense plaisir que j’ai eu l’occasion de découvrir les auteurs Yves Vandeberg et Laurent Vranjes, les deux auteurs qui se dissimulent derrière le pseudonyme Yves Laurent, et leur sanglant Jeux de mains. Plaisir d’autant plus grand que j’ai pu rencontrer ces charmants auteurs belges au Salon du livre de Paris. Ils sont vraiment trop adorables !

C’est donc tout naturellement que l’interview de ce duo s’est imposée. Un livre au top, des auteurs au top, une interview au top ? (dites oui !!!)

hdr

Rencontre avec les auteurs Yves Vandeberg et Laurent Vranjes à Livre Paris 2018

  • Yves Laurent est en réalité deux auteurs. Pouvez-vous nous relater votre rencontre ?

En effet, notre nom d’auteur est composé de nos deux prénoms. Nous sommes amis de longue date. Nous nous sommes rencontrés il y a 25 ans dans un complexe sportif où nous pratiquions tous les deux l’escalade et nous ne nous sommes plus quittés depuis. Je précise quand même que Laurent est célibataire et moi marié… nous ne sommes donc pas en couple. (rires).

 

  • Comment se déroule l’écriture d’un roman à quatre mains ? Comment se répartissent vos rôles ?

Dans notre cas, c’est très facile. Laurent écrit les pages paires et moi impaires. Ça rend la mise en page un rien compliquée, mais on fait avec (rires). Plus sérieusement, on se répartit les tâches selon les besoins de l’écriture. Dialogues, narratif, nous avons tous les deux touché à tout. Nous avons chacun tué à tour de rôle, avec un plaisir non dissimulé. Nous écrivons chacun de notre côté et nous soumettons mutuellement nos écrits. Ce qui permet d’avoir un feed-back direct au lieu de devoir attendre les retours des bêtas lecteurs. L’écriture à deux est donc très motivante. A la fin, nous avons assemblé nos écrits comme un puzzle puis nous avons retravaillé le manuscrit, côte à côte pendant une bonne quinzaine de jours, avant de l’envoyer en correction.

 

  • Jeux de mains est un thriller très sombre avec une fin ouverte. Cela veut-il dire qu’il y aura une suite ? Si oui, pour quand est-elle prévue ?

Oui, tout à fait. Nous en avons déjà commencé l’écriture et espérons pouvoir la terminer pour la fin de cette année.

 

  • Lors de notre rencontre à Livre Paris, vous m’avez parlé de l’adaptation de votre roman en série télévisée. Pouvez-vous en dire davantage pour les lecteurs du blog ?

En effet, un producteur, qui a lu et adoré notre roman, nous propose de le présenter fin mai devant le jury du fond des séries de la RTBF. Nous sommes actuellement en train de préparer le dossier qui nous ouvrira, peut-être, les portes du petit écran. De ce fait, l’écriture de la suite de Jeux de mains prendra un peu de retard si notre dossier est accepté. Nous serons fixé fin juin et ne manqueront pas de vous tenir informé via notre page FB.

 

  • C’est déjà le moment de la dernière question. Avez-vous un dernier mot pour vos lecteurs et peut-être futurs lecteurs ?

Il y a juste un an, notre campagne de financement participatif prenait fin. Sincèrement, nous ne nous attendions pas à un tel engouement, qui plus est, aussi rapidement. Nous sommes partis de rien et sans éditeur. Nous avons forcé les portes des grandes librairies belges dans lesquelles nous n’étions pas censés être acceptés. Notre succès est le fruit de notre persévérance et surtout de la confiance que nos lecteurs nous ont témoignée. Nous remercions infiniment chacun d’eux. Quant à nos futurs lecteurs, nous leur souhaitons de belles nuits blanches en perspective.

Interview de Yves Vandeberg réalisée en mars 2018.
Publicités

Une réflexion sur “[Des plumes et moi] Entretien avec Yves Laurent

  1. Je n’ai pas lu la chronique de « Jeux de mains » volontairement, pour ne pas en savoir trop avant de le lire et parceque je comptais d’abord au moins lire cet interview. Comme vu en petit bout de l’article que tu as fait en retour du Salon Parisien, ils ont l’air bien sympa et leur manière de parler de leur démarche de co-écriture donne envie d’en faire de même… Intéressante perspective, qui pourrait donc me faire devenir un nouveau ou futur lecteur de ce livre, en attendant la suite !
    Merci pour ce chouette article et bravo à eux de s’être ainsi mis en avant grâce à toi et ton blog Aurore.

    Aimé par 1 personne

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s