Les Crins de l’Âme, Tome 1, Blue Indigo

crins-tome-1-pt-formatTitre original : Les Crins de l’Âme, Tome 1 : Le cœur doit être brisé

Auteur(e) : Blue Indigo

Editions : Alter Real

Paru le : 5 janvier 2018

Format lu : Numérique

4e de couverture :

Ewart, un homme qui a travaillé de longues années avec les chevaux, renonce à
tout ce qu’il aime quand sa femme se tue en voiture. Le chagrin et la culpabilité l’amènent à un point de non-retour. La vie et le destin n’en ont pourtant pas fini avec lui.
Sa meilleure amie, Kersten, lui fait rencontrer un cheval magnifique, étrange et immontable.

Cet être particulier va les emmener dans un voyage au bout du monde, à la rencontre
de peuples nomades, de chamans et surtout au bout d’eux-mêmes.

Que leur réserve cette quête ?

Mon avis : 4 / 5

Dans Les Crins de l’Âme, Blue Indigo nous relate l’histoire d’Ewart, un homme dépressif qui a perdu tout intérêt dans la vie depuis que sa compagne est décédée dans un accident de voiture. Heureusement, il a toujours à ses côtés Kersten, sa meilleure amie, une femme forte, qui prend beaucoup sur elle et qui est prête à tout pour aider son malheureux ami. Un jour, elle lui fait rencontrer Samhuinn, un cheval particulier qui n’accepte aucun contact avec l’humain et encore moins d’être monté. Ewart, par son don de communication avec les chevaux, va réussir à établir un dialogue avec l’équidé qui se révèle être un animal exceptionnel.

J’ai beaucoup apprécié de retrouver l’écriture de Blue Indigo. Le roman alterne les points de vue entre différents personnages, cela donne un rendu très dynamique et on ne voit pas les pages défiler.

J’ai aimé la manière dont Ewart entre en communication avec Samhuinn. Comment leur relation à tous les deux évolue. De plus, au-delà de communiquer entre eux, Samhuinn amène Ewart a réfléchir sur lui-même, sur sa vie, cette vie qu’il était prêt à abandonner. Ewart est loin de se douter que sa rencontre avec l’équidé va changer sa perception des choses et l’emmener dans des contrées lointaines.

La plume de l’auteure est telle que je l’avais apprécié dans Gardienne de la forêt, toujours aussi agréable à lire qui nous transporte aisément aux côtés de ses personnages. Les chapitres courts donnent un côté addictif à la lecture. Une fois plongé dans cet univers, on a des difficultés à lâcher l’histoire.

Merci beaucoup aux Editions Alter Real pour m’avoir permis de lire ce premier tome.

Publicités

Une réflexion sur “Les Crins de l’Âme, Tome 1, Blue Indigo

  1. Pingback: Bilan lecture #14 | Des plumes et des livres

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s