Étiquette : Littérature française

[Coup de 💖] Le tourbillon de la vie, Aurélie Valognes

Broché – 288 pages
Publié le 31 mars 2021
Editions Fayard

*
*   *
*

~ 4e de couverture ~

Le temps d’un été, Arthur et son petit-fils rattrapent les années perdues. Plus de 60 ans les séparent, mais ensemble ils vont partager les souvenirs de l’un et les rêves de l’autre. Le bonheur serait total si Arthur  ne portait pas un lourd secret.

Un roman sur le temps qui passe, la transmission et les plaisirs simples qui font le sel de la vie.

Entre émotion, rire et nostalgie,
Aurélie Valognes nous touche en plein cœur.

Quand les abeilles ne danseront plus, Lena Walker

Broché – 250 pages
Publié le 16 mars 2021
Editions Lemart

*
*   *
*

~ 4e de couverture ~

Noah a douze ans et deux chiens imaginaires. Sa mère le croit surdoué, il s’estime sous-doué. Il aime se faire passer pour ce qu’il n’est pas, alors il étudie et ne récolte que de bonnes notes. Un jour il décide de devenir président d’une association. Il fonde le Labo des Abeilles pour deux raisons : un, il espère avec ce projet se débarrasser de ses parents qui sont toujours sur son dos et deux, il veut impressionner et conquérir le cœur d’une nouvelle à l’école : Mélissa. Il lui fait alors découvrir le monde fascinant des abeilles. S’apercevant qu’elles sont menacées de disparition, Noah et Mélissa seront alors près à tout pour les sauver. Cependant, il ne se doute pas un seul instant qu’en cherchant à sauvegarder les abeilles, c’est en réalité sa mère et lui qu’il va finir par sauver.

[Service Presse] Parenthèses, Francis Dolmani

Numérique – 227 pages
Publié le 16 octobre 2020
Librinova

– Service Presse –

*
*   *
*

~ 4e de couverture ~

Francis est né de l’union hasardeuse d’un maçon corse illettré et d’une ouvrière timorée. Tétanisé par ce couple dysfonctionnel, il développera très tôt une hypersensibilité à l’amour, à la féminité et à la vie en général, qu’il ne peut concevoir que comme une suite ininterrompue d’expériences toujours plus exaltantes. Les joies comme les souffrances n’en seront que plus fortes, exacerbées par un quotidien trop morne qu’il s’efforce de magnifier en poursuivant ses velléités de notoriété artistique. Des chimères difficilement compatibles avec l’univers formaté de l’Éducation nationale qu’il a rejoint un peu par inadvertance. Courant inlassablement après sa conception du bonheur pour « trouver sa place », réelle ou fantasmée, il négligera au passage les faveurs du hasard. On dit parfois que la résilience est au bout du chemin… ou pas. Mais après tout, un destin est un destin, aussi piètre ou glorieux soit-il. Comme le disait un condisciple de Coubertin : « L’important, c’est moins de gagner que de prendre part. »

[Service Presse] Le bazar du zèbre à pois, Raphaëlle Giordano

Numérique – 254 pages
Publié le 14 janvier 2021
Editions Plon

– NetGalley –

*
*   *
*

~ 4e de couverture ~

« Je m’appelle Basile. J’ai commencé ma vie en montrant ma lune. Est-ce pour cela que j’ai toujours eu l’impression de venir d’une autre planète ? Je n’ai pourtant pas compris tout de suite de quel bois j’étais fait. Peut-être plus un bois de Gepetto que de meuble Ikea. »

Basile, inventeur, agitateur de neurones au génie décalé, nous embarque dans un univers poético-artistique qui chatouille l’esprit et le sort des chemins étriqués du conformisme. De retour à Mont-Venus, il décide d’ouvrir un commerce du troisième type : une boutique d’objets provocateurs. D’émotions, de sensations, de réflexion. Une boutique  » comportementaliste « , des créations qui titillent l’imagination, la créativité, et poussent l’esprit à s’éveiller à un mode de pensée plus audacieux ! Le nom de ce lieu pas comme les autres ? Le Bazar du zèbre à pois.

Giulia, talentueux  » nez « , n’en est pas moins désabusée de cantonner son talent à la conception de produits d’hygiène. Elle rêve de sortir le parfum de ses ornières de simple  » sent-bon  » et de retrouver un supplément d’âme à son métier.

Arthur, son fils, ado rebelle, fâché avec le système, a, lui, pour seul exutoire, ses créations à ciel ouvert. Il a le street art pour faire entendre sa voix, en se demandant bien quelle pourra être sa voie dans ce monde qui n’a pas l’air de vouloir lui faire une place.

Trois atypiques, trois électrons libres dans l’âme. Quand leurs trajectoires vont se croiser, l’ordre des choses en sera à jamais bousculé. C’est à ça que l’on reconnaît les « rencontres-silex ». Elles font des étincelles… Le champ des possibles s’ouvre et les horizons s’élargissent.
Comme dans un système de co-création, ils vont « s’émulsionner les uns les autres » pour s’inventer un chemin, plus libre, plus ouvert, plus heureux….

Louise Morteuil, elle, est rédactrice en chef du Journal de la Ville et directrice de l’association Civilissime. Elle se fait une haute idée du rôle qu’elle doit jouer pour porter les valeurs auxquelles elle croit : Cadre, Culture, Civisme… Choc des univers. Forte de ses convictions en faveur du bien commun, elle se fait un devoir de mettre des bâtons dans les roues du Bazar du zèbre à pois…

Une galerie de personnages passionnés, sensibles et truculents, des embûches et surprises, des objets aussi magiques que poétiques, de l’adversité et de l’amour, l’art de se détacher des entraves par l’audace, de se libérer de la peur en osant… Le nouveau roman de Raphaëlle Giordano donne l’envie de mettre plus de vie dans sa vie et de s’approprier la philosophie phare et novatrice du zèbre : « l’audacité ».

Chère mamie au pays du confinement, Virginie Grimaldi

Poche – 224 pages
Publié le 28 octobre 2020
Editions Fayard / Le livre de poche

*
*   *
*

~ 4e de couverture ~

Chère mamie,
J’espère que tu vas bien et que papy aussi.
Pendant 55 jours, pour se protéger du Covid-19, nous avons dû rester confinés chez nous. J’avais besoin de conjurer l’angoisse, alors chaque jour je t’ai écrit. La vie se chargeait de me fournir l’inspiration, et je ne manquais pas de grossir le trait, pour te distraire, pour me distraire. Aujourd’hui, je vais partager ces lettres avec tout le monde. C’est très émouvant de penser que l’on a tous vécu la même chose au même moment. Il faut que je te prévienne : tous les bénéfices seront reversés à la Fondation Hôpitaux de Paris-Hôpitaux de France, qui soutient ceux qui ont porté le pays à bout de bras pendant deux mois. C’est un moyen de se sentir un peu utile, après s’être trouvé bien impuissant.
Gros bisous à toi et à papy.
Ginie

[Sélection PDL 2021] Les mal-aimés, Jean-Christophe Tixier

Poche – 312 pages
Publié le 2 septembre 2020
Le Livre de Poche

– Sélection Polar Prix des Lecteurs 2021 –

*
*   *
*

~ 4e de couverture ~

1884, aux confins des Cévennes. Une maison d’éducation surveillée ferme ses portes  et des adolescents décharnés quittent le lieu sous  le regard des paysans qui furent leurs geôliers. Quand, dix-sept ans plus tard, sur cette terre reculée et oubliée de tous, une succession d’événements étranges se produit, chacun se met d’abord  à soupçonner son voisin. On s’accuse mutuellement du troupeau de chèvres décimé par la maladie,  des meules de foin en feu, des morts qui bientôt s’égrènent… Jusqu’à cette rumeur, qui se répand comme une traînée de poudre : « Ce sont les enfants qui reviennent. »
Porté par une écriture hypnotique, le roman  de Jean-Christophe Tixier, peinture implacable  d’une communauté minée par les non-dits, donne  à voir plus qu’il ne raconte l’horreur des bagnes  pour enfants qui furent autant de taches de honte dans l’histoire des XIXe et XXe siècles.

[Sélection Prix Audiolib 2021] Rhapsodie des oubliés, Sofia Aouine

Audiolib – 4h43min
Publié le 16 septembre 2020
Lu par Ariane Ascaride

– Sélection Prix Audiolib 2021 –

*
*   *
*

~ Résumé ~

« Ma rue raconte l’histoire du monde avec une odeur de poubelles. Elle s’appelle rue Léon, un nom de bon Français avec que des métèques et des visages bruns dedans. »
Abad, treize ans, vit dans le quartier de Barbès, la Goutte d’Or, Paris XVIIIe. C’est l’âge des possibles : la sève coule, le cœur est plein de ronces, l’amour et le sexe torturent la tête. Pour arracher ses désirs au destin, Abad devra briser les règles. À la manière d’un Antoine Doinel, qui veut réaliser ses 400 coups à lui.
Rhapsodie des oubliés raconte sans concession le quotidien d’un quartier et l’odyssée de ses habitants. Derrière les clichés, le crack, les putes, la violence, le désir de vie, l’amour et l’enfance ne sont jamais loin.
Dans une langue explosive, influencée par le roman noir, la littérature naturaliste, le hip-hop et la soul music, Sofia Aouine nous livre un premier roman éblouissant.
Il fallait le talent d’Ariane Ascaride pour incarner avec autant de justesse cette écriture qui allie humour et drame, et ces « oubliés » que sa lecture nous rend inoubliables.

[Service Presse] Le cœur est la raison, Lionel Touzellier

Numérique – 305 pages
Publié le 26 janvier 2021
Auto édition

– Service Presse –

*
*   *
*

~ 4e de couverture ~

Découvrez le destin d’une femme exceptionnelle…

Katsitsanoron a vingt ans et vit au Groenland. Là-bas, le réchauffement climatique n’est pas une menace qui se dessine à l’horizon, il s’est déjà invité dans leur quotidien. Mais elle est bien décidée à agir. N’écoutant que son courage et l’humanité qui brûle en elle, elle va entreprendre un incroyable voyage vers un monde qui lui est inconnu, le nôtre…

[Sélection PDL 2021] Denali, Patrice Gain

Poche – 285 pages
Publié le 10 février 2021
Le Livre de Poche

– Sélection Polar Prix des Lecteurs 2021 –

*
*   *
*

~ 4e de couverture ~

Dans les territoires immenses du Montana, Matt Weldon, adolescent livré à lui-même et maltraité par l’existence, tente de renouer avec ses origines. Il fouille le passé d’un père décédé dans l’ascension du mont Denali et d’une mère internée. Il découvre au fil des jours une vie qu’il ne soupçonnait pas, partagé entre admiration et stupeur. Incontrôlable et dévasté, son grand frère Jack est envahi par une rage qui le met en travers de sa quête et le conduit à commettre l’irréparable.

Entre nature writing, roman noir et thriller, Denali est un roman envoûtant. Comme Matt, le lecteur est aux prises avec la rudesse du monde rural et autarcique qui habite cette aventure, ne trouvant du répit que dans les instants où l’osmose avec une nature grandiose devient salvatrice.

[Sortie du jour] Une arête dans la gorge, Christophe Royer

Numérique – 330 pages
Publié le 11 mars 2021
Editions Taurnada

– Service Presse –

*
*   *
*

~ 4e de couverture ~

Mutée depuis peu à la Criminelle de Lyon, le commandant Nathalie Lesage, mise à l’écart par sa supérieure, va devoir se battre pour trouver sa place…
Très vite, une série de meurtres atroces va la plonger dans les entrailles et les arcanes de la Ville des Lumières, lui réservant de bien sombres surprises…
Un thriller haletant où vont s’entrechoquer assassinats violents, sociétés secrètes, Histoire et sciences dans un Lyon ésotérique…