Serial Reading #1 : Hanah Baxter, Sonja Delzongle

Hanah Baxter bannière

Série Hanah Baxter

*
*   *
*

~ 4e de couverture ~
~ Dust ~

Installée à New York, Hanah Baxter, profileuse française de renom qui traque les tueurs en série, est appelée en renfort par la police de Nairobi dont l’enquête piétine. Depuis plusieurs mois, on retrouve des croix de sang tracées dans la poussière, mais aucun cadavre. Crimes de psychopathe ? Meurtres rituels ? Sorcellerie ? Dès son arrivée au Kenya, Hanah découvre que des hommes et des femmes albinos sont massacrés à la machette. Cette double enquête conduira la profileuse aux confins de la folie humaine…

~ Quand la neige danse ~

Quatre fillettes mystérieusement disparues, quatre poupées en porcelaine, sosies des enfants, envoyées à leurs parents un mois plus tard. A Crystal Lake, petite ville paisible sous le coup d’un hiver glacial, non loin de Chicago, Joe Lasko est prêt à tout pour retrouver sa fille de quatre ans, Lieserl. Il engage son amour de jeunesse devenue détective privée pour mener leur propre enquête mais, aidés de la célèbre profileuse Hanah Baxter et son inséparable pendule, ils sont loin d’imaginer l’ampleur des secrets liés à ces disparitions.

~ Récidive ~

New York, printemps 2014. Hanah Baxter, profileuse française qui traque les tueurs en série, est de retour chez elle après un voyage en Californie. Elle a assisté à l’exécution de Jimmy Nash, un meurtrier sadique qu’elle avait aidé à capturer et qui voulait lui faire une dernière confession. Peu à peu, des événements étranges envahissent son quotidien. De mystérieux appels anonymes retentissent à toute heure. Des réminiscences inexplicables hantent ses nuits. Et la terreur s’empare d’elle… Saint-Malo, hiver 2014. Du haut des remparts, sorti de prison, Erwan Kardec contemple la mer en savourant sa liberté. Il y a trente ans, il a tué sa femme à mains nues, devant leur fille, Hanah. Jamais il n’aurait été démasqué si la fillette n’avait eu le courage de le dénoncer. Malade, nourri d’une profonde haine, il n’aura de cesse de la retrouver avant de mourir. Le compte à rebours est enclenché, la confrontation sera inévitable. Mais la vérité n’est pas toujours celle qu’on imagine…

*
*   *
*

~ Mes avis ~

~ Dust ~

Dans ce premier roman, Sonja Delzongle nous emmène au coeur du Kenya où un tueur en série vide ses victimes de leur sang mais ne laisse aucune trace de leur corps. A travers ses personnages, l’auteure nous dévoile beaucoup d’aspects du Kenya, pays que je ne connaissais que de nom. J’y ai découvert des rites, des us et coutumes insoupçonnés. Bien installée dans notre pays soi-disant développé, j’ai découvert un autre monde, où l’homme ne se contente pas de vivre, mais de survivre, quel que soit le prix. Par le biais de l’enquête du CID accompagné d’Hanah Baxter, Sonja Delzongle dévoile le pire de l’être humain : le trafic humain… sous toutes ces formes…

S’agissant du premier tome d’une série, Sonja Delzongle pose ici les bases des personnages, même de ceux que l’on ne retrouvera pas par la suite. Leur passé, leurs pensées, tout y est dévoilé pour que le lecteur sache à qui il a affaire. En ce qui concerne le personnage d’Hanah, on en apprend plus sur elle puisqu’on la retrouvera dans Quand la neige danse et Récidive.

Un point sur la plume de l’auteure : elle est très fluide et agréable à lire. Au début j’ai eu peur de me plonger dans 560 pages, et finalement j’ai dévoré ce livre ! Les chapitres sont très courts, le rythme soutenu. Dans Dust, on étouffe dans l’Afrique poussiéreuse, même en hiver, il fait très chaud !


~ Quand la neige danse ~

Après avoir soufflé le chaud avec Dust, Sonja Delzongle nous emmène dans l’Illinois, aux Etats-Unis, dans un hiver polaire.

Contrairement au premier tome, Hanah Baxter est moins présente. L’auteure a pris le parti de partager les points de vue entre Joe Lasko (le père d’une des fillettes disparues), Eva Sportis (une détective privée) et Hanah. Bien évidemment, entre deux, nous retrouvons d’autres points de vue mais de manière ponctuelle.

De ce fait, la lecture a un rythme très dynamique de par l’alternance des personnages.

Néanmoins, même si j’ai dévoré ce polar, j’y ai décelé quelques invraisemblances comme par exemple, le pendule qui indique un endroit sur une carte imprimée d’un ordinateur. Bon, ça pourrait passer, me direz-vous, mais voilà, plus loin dans le roman, l’auteure écrit que le pendule réagit aux différences du magnétisme terrestre…

Contrairement au premier opus, je me suis un peu perdue dans tous ces personnages et ces époques différentes. Parfois, je devais relire ou revenir en arrière de quelques pages pour bien comprendre la temporalité et le cours des événements.

Malgré quelques points négatifs, Sonja Delzongle m’a totalement emportée dans l’hiver glacial à Crystal Lake. Une fois encore, elle dénonce des travers de la société comme la maltraitante infantile, le syndrome de Munchausen par procuration, etc.


~ Récidive ~

J’ai mis un peu plus de temps à me plonger dans le troisième et dernier tome concernant Hanah Baxter. Néanmoins, c’était celui que j’attendais le plus.

Cette fois-ci, Hanah doit mener l’enquête dans son propre passé. Alors qu’une douleur à l’omoplate se réveille au moment où son géniteur sort de prison, Hanah se découvre un passé qu’elle avait oublié. Il n’en faut pas moins pour que la profileuse retourne sur les traces de son enfance oubliée, refoulée. En parallèle, on suit le père de Hanah à partir de sa sortie de prison. Vingt-cinq ans d’emprisonnement ont suffi à nourrir une haine et un désir de se venger de celle qui fut sa fille.

Si dans Quand la neige danse, Hanah était moins mise en avant au profit d’autres personnages, elle se retrouve au coeur de l’intrigue de Récidive.

Sonja Delzongle a écrit trois thriller différents mais tout aussi percutants les uns que les autres. Après nous avoir emmené dans la chaleur du Kenya à Nairobi, dans le froid glacial de Crystal Lake, nous nous rendons en France, à Saint-Malo, aux origines de la vie de Hanah Baxter. Récidive est plus psychologique. Entre saga familiale et thriller, Sonja Delzongle flirte entre réalité et fiction.

On retrouve avec plaisir pour un temps Eva Sportis, rencontrée lors de la précédente enquête de la profileuse. De nombreuses allusions à l’enquête kenyanne sont faites également même si, sans connaître Dust et Quand la neige danse,on peut très bien comprendre Récidive.

Une réflexion sur “Serial Reading #1 : Hanah Baxter, Sonja Delzongle

  1. Pingback: L’homme de la plaine du Nord, Sonja Delzongle | Des plumes et des livres

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s