Le voyage d’une seconde, Nour Kiahara

Le voyage d'une secondeTitre original : Le voyage d’une seconde

Auteur(e) : Nour Kiahara

Editions : Autoédité

Paru le : 2 août 2017

Format lu : Numérique (178 pages)

4e de couverture :

Paraplégique depuis un an, Georges est sur le point de décéder dans son lit auprès de sa femme Catherine et sa petite fille, Edna. Après quatre-vingts années de vie, il le sait, c’est maintenant qu’il va la quitter. Pourtant, après avoir fermé les yeux, il se retrouve quelques instants plus tard dans son salon, confortablement assis dans son fauteuil. Et le plus étonnant… C’est qu’il a retrouvé l’usage de ses jambes !

S’ensuit alors un long voyage à travers le temps, à travers sa mémoire, et à travers des bonds dans le passé qu’il ne contrôle pas. Là où d’autres personnes profiteraient de ce phénomène pour assouvir des fantasmes illégaux, Georges, lui, sait très bien à quoi il va dédier sa nouvelle vie. Retrouver le Fugace. Le célèbre tueur en série qui a assassiné sa fille, Tyana, en 1988 et qui ne cesse de sévir encore aujourd’hui.

Au-delà des vérités douloureuses qu’il s’apprête à découvrir et des rencontres fortuites, Georges fera une bien triste constatation. Vivre à l’envers implique de retrouver certains êtres chers, mais aussi… D’en dire adieu à d’autres. S’est-il préparé ?

Mon avis : 4 / 5

Un grand merci à Nour Kiahara et SimPlement pro pour m’avoir permis de lire Le voyage d’une seconde.

Le voyage d’une seconde relate l’histoire de Georges qui se meure. Juste avant de rendre son dernier souffle, il remonte le temps à chaque fois qu’il s’endort ou perd connaissance pour revivre des événements de son passé. En réalisant ce qui lui arrive, Georges va se mettre en quête de trouver celui qui a détruit sa famille, l’assassin de sa fille : le Fugace. En remontant le temps, Georges va prendre conscience de ce qui compte vraiment, de ce qu’a été sa vie et les masques vont tomber en révélant les véritables personnalités de ses proches.

D’après le résumé et la première partie du livre, j’ai pensé que Le voyage d’une seconde n’était que la recherche de l’assassin de Tyana, la fille de Georges. Heureusement que ce n’était pas le cas car sinon le roman aurait semblé long et redondant. Finalement, l’identité du tueur va être révélée assez tôt dans le roman. Par la suite, Georges va continuer de remonter le fil de sa vie et à chaque moment, il va tenter de rattraper les choses qu’il n’a pas pu vivre, ses actes manqués pour profiter pleinement de cette seconde chance.

De plus, on a une grande réflexion sur ce qu’est la vie, le temps qui passe, comment les personnes influencent nos choix (ou absence de choix) et de ce fait le cours de notre existence. Georges a un autre regard sur les événements passés, il a ce recul qui lui permet d’ouvrir les yeux et de faire les choses différemment.

Bien évidemment, ici il ne s’agit pas de changer le cours de son existence, chose impossible et irréalisable. C’est plus une manière de voir les autres possibilités qu’on aurait pu s’offrir, sans que cette décision ait un réel impact dans le présent.

Pour un premier roman, c’est une très belle réussite. Nour Kiahara a une belle plume, une écriture agréable et fluide. Elle dépeint parfaitement les différents personnages pour qu’on se les imagine bien. Son intrigue est bien ficelée et maîtrisée du début à la fin.

3 réflexions sur “Le voyage d’une seconde, Nour Kiahara

  1. Pingback: Bilan lecture #10 | Des plumes et des livres

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s