2048, Tome 2 : Apokálupsis, Lionel Cruzille

2048 Tome 2Titre original : 2048 – Tome 2 : Apokálupsis

Auteur(e) : Lionel Cruzille

Editions : Numérik’livres

Paru le : 22 septembre 2017

Format lu : Numérique (150 pages)

4e de couverture :

2026, la planète fait face à une pandémie d’une virulence et d’une puissance inégalée. Engagé par la Maison-Blanche, Garry Johnson cherche frénétiquement une solution pour endiguer la vague mortelle qui menace bientôt d’emporter l’humanité entière.
2048, une femme se trouve mêlée bien malgré elle aux « Hors Réseau ». Elle fait la connaissance de Will et de Datu. Prise dans un engrenage fou, elle va découvrir tout un monde inconnu. De découvertes en cavalcades, elle sera bientôt mise face à une menace bien plus grande que sa rencontre avec l’underground résistant de Newropa.

Dans ce tome 2 de 2048 , Lionel Cruzille signe un thriller futuriste qui nous plonge dans deux directions différentes : une nouvelle course poursuite dans un présent chaotique et dangereux et un passé dans lequel celui-ci prend racine. Comment les Hommes en sont venus à ne connaître que la PIGAG ? Qui sont les Hors Réseaux ? Qu’était Newropa avant la Croisade Blanche ? Pouvait-on éviter la catastrophe sans faire pire encore ?

Mon avis : 4 / 5

Le tome 2 de 2048 : Apokálupsis commence exactement là où l’action du tome 1 s’achevait ; c’est-à-dire après le sacrifice de Miya en plein coeur de Newropa.

Le roman introduit un nouveau personnage : Malaya qui ressemble étrangement à Miya. Pour cause : il s’agirait de sa sœur jumelle. De ce fait plein de questions (en plus de celles existantes suite à la lecture du premier tome de 2048) émergent.

Le livre est rédigé en alternant le monde en 2048 et le chaos dont on lui connait, avec un récit commençant vingt-deux ans plus tôt en 2026. Nous connaissons enfin le destin tragique que le monde tel qu’on le connaît a subit et pourquoi il y a eu la création des PIGAG. Nous en apprenons plus sur le créateur de ces dernières et contrairement à ce que l’on pourrait penser, c’était un homme d’une grande humanité qui n’a pas apprécié de se lier au gouvernement.

Cette alternance donne un excellent rythme au roman et nous ne voyons pas les pages défiler. De plus, à chaque fin de chapitre, le suspens demeure pour l’époque qu’elle concerne. Le lecteur est laissé dans l’attente d’en savoir toujours plus. Cela conduit évidemment à un climax qui dénoue la situation compliquée des personnages mais qui amorce de nouvelles interrogations.

Lionel Cruzille sait une fois encore capter l’attention de ses lecteurs. En rédigeant le tome 2 de 2048, il nous offre certaines réponses aux interrogations laissées en suspens dans le premier tome. Cependant, sans résoudre toutes les problématiques de ce monde dystopique, il nous propose également un parallèle avec notre monde actuel. Après tout, avant de sombrer dans le chaos de 2048, les habitants de la Terre vivaient exactement comme nous à notre époque. Les « Hors réseau » ne sont que des personnes comme vous et moi qui prônent la liberté de penser.

Merci beaucoup à l’auteur de m’avoir proposé de lire ce deuxième tome. En attendant la suite…

Publicités

3 réflexions sur “2048, Tome 2 : Apokálupsis, Lionel Cruzille

  1. Pingback: 2048, Tome 3 : Genesis, Lionel Cruzille | Des plumes et des livres

  2. Pingback: [Des plumes et moi] Entretien avec Lionel Cruzille | Des plumes et des livres

  3. Pingback: Bilan lecture #10 | Des plumes et des livres

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s