Avec ma copine préméditation, Myriam Grav

Avec-ma-copine-premeditationTitre original : Avec ma copine préméditation

Auteure : Myriam Grav

Editions : Autoédition

Paru le : 19 mai 2016

Format lu : Broché (170 pages)

4e de couverture :

Sachez que tout ne va pas pour le mieux dans le meilleur des mondes dans la petite ville de Guilli-Les-Poils et que la vie n’est pas rose pour Marie. Comment réagir lorsqu’on est une simple femme de ménage et que l’on découvre au bout de vingt ans de vie commune que son conjoint est un tueur ? Certes, un tueur de chats mais tout de même un tueur en série.

La cohabitation n’est plus possible et il faut que Marie trouve une solution définitive. Hélas, les avancées de la science transforment de nos jours un simple meurtre en véritable casse-tête.

Au travers du regard de l’héroïne, se dessine un tableau sans concession de la société actuelle, cynisme et suspens assuré.

Mon avis : 4 / 5

Marie est une habitante de Guilli-les-Poils, où elle travaille comme aide ménagère chez des particuliers. Un jour, elle tombe presque nez-à-nez avec le fils de l’une de ses patronnes. La jeune femme est au goût du jeune homme et réciproquement. Seulement ce qui n’était pas prévu est que Marie tombe enceinte dès le premier coup ! Contraint d’épouser la jeune fille pour « réparer » cette injustice, monsieur n’est pas des plus réjouis. Au fil des années et des enfants, Marie et son con-joint s’éloigne de plus en plus, ne devenant que colocataires. Le coup de grâce est porté lorsque Marie découvre que cet imbécile est un tueur… de chats. C’en est trop, elle doit trouver comment se débarrasser de lui…

Une fois qu’on a commencé à lire Avec ma copine préméditation de Myriam Grav, on ne sort plus son nez avant d’avoir lu la dernière page.

Le ton de l’auteure est cynique, drôle et plein de vérité. On suit avec amusement les aventures de Marie et de con-joint (si, si le tiret a son importance).

Alors que défilent les pages, le lecteur commence à se faire une idée et des hypothèses… que la dernière page va envoyer valser ! Jusqu’à la dernière page, Myriam Grav se sera amusée avec le lecteur et l’aurait induit dans une mauvaise direction.

Publicités

3 réflexions sur “Avec ma copine préméditation, Myriam Grav

  1. Pingback: Bilan lecture #19 | Des plumes et des livres

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s