Bilan lecture #19

Bonjour à tous !

Au mois de juin, je pensais lire beaucoup moins que les semaines précédentes. Il faut dire qu’il s’annonçait grandement chargé ! Entre la kermesse de l’école à préparer et à assister, le spectacle de zozos à finaliser (ils ont assuré grave !!!!), le carnaval, la sortie de fin d’année aux écuries… Bref, on n’a pas chômé. Et encore je ne vous ai pas parlé des projets à finaliser et à rendre rapidement (alors que ce n’est que pour une mise en oeuvre l’an prochain !) et mes petits soucis de santé… Pas le temps de s’ennuyer !

Finalement, j’ai quand même pu lire une quinzaine de livres, ce qui reste énorme pour moi ! Il va peut-être falloir que je me freine, j’ai l’impression de dévorer les livres…

Semaine du 4 au 10 juin

Je commence ce nouveau mois littéraire avec Les Instants de Thomas Heagle, un livre reçu récemment mais qui me tardait de lire. Une belle plume en devenir !

L’histoire : Car si demain on cesse d’exister, que reste-t-il ?

Une jeune fille se raconte à travers différents âges.

Elle revient sur les instants intenses et marquants, les moments-clés de sa vie.
Ses joies, ses amours, ses violences, ses cicatrices, ses parents, ses douleurs, ses rêves…
Ces instants qui la forgent et la dessinent.

A fleur de peau, un récit à vif, drôle, émouvant, cynique souvent…

Entrez dans l’imaginaire d’une enfant puis d’une jeune fille qui rêve sa vie.

Ça la fait rêver.
Ça l’embarque quelque part.
Loin. Très loin.
Pendant qu’il parle encore,
elle ne sait pas de quoi…

Les instants

 

La chronique ICI.

 

 

Puis je retrouve avec plaisir l’univers créé par Sosthène Desanges dans Ash & Vanille, Tome 2 : Le Chant du Mana.

L’histoire : Après la bataille de Pelagee, le petit groupe se jette à la poursuite des géants qui ont capturé les membres du clan Vaaï. Le vent les pousse jusqu’au bord du monde. Là, ils découvrent que l’homme au masque n’est pas le seul danger. Sur le vaste océan, une pieuvre étend ses bras. Elle a pour nom Bagaskoro et, à sa tête, une terrible souveraine.

Odyssée fantastique en mers du Sud
Le Chant du Mana est le deuxième volet de la saga. Il fait suite aux Guerriers du Lézard, paru en 2014.
On y retrouve le crâne, la Méduse, Ash, Vanille et bien sûr le poypoy, et l’on replonge dans l’Océanie imaginaire du premier volume, peuplée de légendes, de guerriers invincibles et d’oiseaux fabuleux.
Cependant, cette fois, les compagnons de voyage perdent de vue les rives de leur île natale. Leur quête les emporte en pleine mer sur des pirogues, bien au-delà des terres connues.

Ce périple sur l’océan fait surgir de nouveaux personnages, parfois librement inspirés du Pacifique et des mystères qui entourent son histoire. Ainsi, les géants de pierre de l’île de Pâques y prennent vie aux côtés d’autres peuplades imaginaires comme les Lydeans, le peuple du Vent ou encore la puissante caste des Ari-Oï qui, elle, a bel et bien existé.

cover-922

 

La chronique ICI.

 

 

A croire que c’est une semaine spéciale SP puisque je me lance dans la lecture de La Première Guerre Mondiale : Mystères et Histoires Insolites de Jean-Michel Cosson, envoyé le mois dernier par les Editions de Borée.

Résumé : Mystères et histoires insolites

1914 – 1918

Un bataillon qui disparaît sans laisser de traces, des anges qui se portent au secours de soldats en déroute, l’incroyable histoire du soldat amnésique, un parc de loisirs pour poilus à proximité des tranchées, une voyante qui prédit au gouvernement français la victoire de la Marne…

Autant de tranches de vie et d’histoires, tout aussi insolites qu’extraordinaires, jalonnant cet ouvrage, offrant une lecture enrichissante et une vision différente de la Grande Guerre.

La Première guerre mondiale

 

La chronique ICI.

 

 

Semaine du 11 au 17 juin

Puis, c’est un SP inattendu qui a fait son apparition dans ma liseuse et que j’ai vite dévoré. Je parle évidemment du dernier thriller de Jérôme Dumont, Une petite mort à tout prix.

L’histoire : Lorsque la famille Jézéquel emménage dans une ville créée de toutes pièces par la multinationale pharmaceutique RGP, employeur de l’épouse, cet environnement semble parfait et idéal. Ils ont tout pour être heureux et font vite connaissance avec leurs nouveaux voisins.

Jusqu’à ce que le décès soudain de l’un d’entre eux, dans des circonstances nébuleuses, vienne brouiller ce tableau idyllique.
Il n’en faudra pas plus pour qu’Alex Jézéquel, mari désabusé en mal de repères, s’intéresse à cette disparition survenue à l’étranger.
Ce sera le point de départ d’un enchaînement de faits troublants qui le conduiront à rechercher la vérité et à découvrir qu’il y a, derrière la version officielle, bien plus qu’une simple mort accidentelle.

Est-ce que tout est relié à ce « Viagra pour femmes » que la firme s’apprête à lancer ?

Une petite mort à tout prix

 

La chronique ICI.

 

 

Pour bien commencé le week-end, j’ai lu dans le cadre d’une bêta lecture, la dernière nouvelle de Melody Gasnier, Un amour de sorcière.

Un amour de sorcière

 

La chronique ICI.

 

 

Je poursuis mon week-end littéraire avec Avec ma copine préméditation de Myriam Grav. Livre prêté par ma collègue qui n’est qu’autre que… l’auteure !

L’histoire : Sachez que tout ne va pas pour le mieux dans le meilleur des mondes dans la petite ville de Guilli-Les-Poils et que la vie n’est pas rose pour Marie. Comment réagir lorsqu’on est une simple femme de ménage et que l’on découvre au bout de vingt ans de vie commune que son conjoint est un tueur ? Certes, un tueur de chats mais tout de même un tueur en série.

La cohabitation n’est plus possible et il faut que Marie trouve une solution définitive. Hélas, les avancées de la science transforment de nos jours un simple meurtre en véritable casse-tête.

Au travers du regard de l’héroïne, se dessine un tableau sans concession de la société actuelle, cynisme et suspens assuré.

Avec-ma-copine-premeditation

 

La chronique ICI.

 

 

Cette semaine, j’ai également terminé l’écoute de mon troisième livre audio, Ta deuxième vie commence lorsque tu comprends que tu n’en as qu’une de Raphaëlle Giordano.

L’histoire : – Vous souffrez probablement d’une forme de routinite aiguë.
– Une quoi ?
– Une routinite aiguë. C’est une affection de l’âme qui touche de plus en plus de gens dans le monde, surtout en Occident. Les symptômes sont presque toujours les mêmes : baisse de motivation, morosité chronique, perte de repères et de sens, difficulté à être heureux malgré une opulence de biens matériels, désenchantement, lassitude…
– Mais… Comment vous savez tout ça ?
– Je suis routinologue.
– Routino-quoi ?

Camille, trente-huit ans et quart, a tout, semble-t-il, pour être heureuse. Alors pourquoi a-t-elle l’impression que le bonheur lui a glissé entre les doigts ? Tout ce qu’elle veut, c’est retrouver le chemin de la joie et de l’épanouissement. Quand Claude, routinologue, lui propose un accompagnement original pour l’y aider, elle n’hésite pas longtemps : elle fonce. À travers des expériences étonnantes, créatives et riches de sens, elle va, pas à pas, transformer sa vie et repartir à la conquête de ses rêves…

Ta deuxième vie... audio

 

La chronique ICI.

 

 

Je termine la semaine avec le premier tome de Salicorne : Le livre d’Ygrenne de Françoise Berr paru en début de mois aux Editions Alter Real.

L’histoire : Sur Salicorne, petite planète perdue dans la constellation d’Andromède, la vie des humains ne vaut pas cher aux yeux des Ashanti qui y font régner la terreur depuis qu’ils l’ont annexée trois siècles plus tôt. Rien ne semble pouvoir libérer les humains asservis du joug de ces terribles créatures, qui allient la puissance des félins à une intelligence hors pair. L’avenir de l’humanité est aussi sombre que le tempérament de ses bourreaux.

C’est alors que ressurgit une étrange prophétie. Et si l’espoir subsistait ? Ygrenne, jeune humaine de 19 ans, accompagnée d’Eamon, son ami depuis toujours, va s’aventurer sur la trace des licornes, ces créatures mythiques auxquelles les hommes attribuent d’immenses pouvoirs. Existent-elles encore ? Ont-elles vraiment le pouvoir de libérer Salicorne de ses envahisseurs ?

Ygrenne et Eamon se lancent dans une quête dangereuse, au bout de laquelle un choix terrible attend la jeune femme : sa décision pourrait la changer à jamais…

Salicorne

 

La chronique ICI.

 

 

Semaine du 18 au 24 juin

Nouvelle semaine, nouvelle lecture. Comme cette semaine-ci, le planning est très chargé (carnaval, kermesse…), je prends des lectures courtes, légères (ou non). Et surtout je me plonge à fond dans le Prix des Auteurs Inconnus dont je fais partie du jury pour les catégories Romance et Imaginaire. Autant dire que j’ai du boulot à rattraper !!

J’ai quand même eu le temps de m’occuper de quelques livres cette semaine ! A commencer par trois nouvelles de Laura D.

Les enfants qui tombent des balançoires

L’histoire : Cassidy a quatorze ans et ses parents n’ont pas voulu la garder. Alors elle participe à la sélection du mois organisée par l’orphelinat.

Note de l’auteur : cette courte nouvelle m’a été inspirée par un reportage récemment vu dans une émission d’information et intitulé « la foire aux enfants ».

Les-enfants-qui-tombent-des-balancoires

 

La chronique ICI.

 

 

Run, Boy, Run !

L’histoire : Cette histoire n’est pas la mienne. C’est celle de Scott, Stephen, Tricia, Katy, Ben, Lana, Tom, Lucie, Juliette, Adam, Enzo, Eileen, Jake…et bien d’autres.

Le harcèlement scolaire touche des millions d’enfants et adolescents au-travers le monde et va bien au-delà des murs de l’école : c’est un fardeau si lourd à porter que le corps finit par l’absorber et qu’il se répand tel un poison, profitant des moindres interstices de notre être. A commencer par le cœur et l’esprit.

L’histoire qui suit est inspirée de faits réels, mais transposés ailleurs. Toute ressemblance avec des personnes existant ou ayant existé ne serait pas étonnante. Soyez vigilants. Cela n’arrive pas qu’aux autres.

Run boy run

 

La chronique ICI.

 

 

Le printemps des crocodiles

L’histoire : J’ai toujours cru que mon apparence me définirait aux yeux des autres, alors je me suis forgé une armure et j’ai transformé mon corps pour qu’il me représente tel que je le souhaitais. Aujourd’hui on m’appelle Caïman.

Le printemps des crocodiles

 

La chronique ICI.

 

 

Puis le livre CD pour enfants Le Géant de la forêt de Helio Ziskind reçu lors d’une précédente Masse Critique n’a pas résisté à l’enthousiasme de mes petits apprenants.

L’histoire : Un véritable voyage musical. Textes, musiques et voix en équilibre parfait, accompagnés par des illustrations magistrales, livrent l’histoire du grand Jequitiba, l’arbre géant âgé de 1500 ans qui faillit mourir tant de fois, assassiné par les hommes ou dévoré par les limaces.
C’est un coq chanteur et ses amis – trois poules, un cheval et un jeune garçon – qui viennent raconter en 17 chansons tout ce qui gravite autour de la célèbre histoire du grand Jequitiba.

la-montagne-secrete-le-geant-de-la-foret

 

La chronique ICI.

 

 

Puis je termine la semaine avec Les Prières de Sang de Jean-Marc Dhainaut que j’ai pu recevoir en avant-première grâce à Joël des Editions Taurnada (le roman paraît le 5 juillet). En route pour une nouvelle aventure paranormale aux côtés d’Alan Lambin.

L’histoire : Alan Lambin, spécialiste en paranormal, est appelé à enquêter dans un vieux monastère ayant accueilli autrefois quatre templiers en fuite. Depuis, ses murs semblent dissimuler un lourd secret solidement gardé par des âmes hostiles. Les parchemins ne mentent pas, ni ces cris que chacun peut entendre la nuit dans les sombres couloirs du monastère.
Et dire que tout a commencé parce qu’une étudiante a acheté un jour une armoire ayant appartenu aux moines. Une armoire qui n’avait pas perdu la mémoire…

Les prières de sang

 

La chronique ICI.

 

 

Semaine du 25 juin au 1er juillet

Pour la dernière semaine de juin, je me retrouve en arrêt et donc au repos. Mais qui dit repos forcé, dit forcément lecture. En même temps entre les vertiges et la fatigue, je ne peux pas faire grand chose d’autres à part lire !

A commencer par le second tome des Murmures du Shar : La sorcière de l’Ombre de Pierrick Derrien.

L’histoire : La quête de vengeance d’Asia est plus proche que jamais de l’aboutissement. Maintenant qu’elle s’est livrée à son ami Nathen, les fantômes de son passé ne sont plus des boulets qu’elle traîne aux pieds, mais des armes qu’elle compte utiliser contre son ennemi : Mahar Kendalas, le Capitaine des chevaliers-dragons, le responsable de la mort de Lucrecia. La haine gangrenée qui habite le cœur de la jeune femme depuis la mort de sa sœur est désormais pire et claire. Elle est prête à être déchaînée.

Mais Asia sait qu’elle n’a pas encore les moyens de triompher. Ses compétences guerrières, bien qu’exceptionnelles, ne sont pas suffisantes pour vaincre son puissant adversaire. il lui faut apprendre à maîtriser la magie noire et son pouvoir destructeur. Ce n’est qu’armée de cette sombre puissance qu’elle sera en mesure d’accomplir sa revanche. Et c’est la Dame du Nord, souveraine du peuple elfe, qui lui enseignera son utilisation. Asia a décidé de quitter Shar’Hakem à ses côtés pour entamer un voyage vers le Château d’Hazaad, la demeure historique de l’obscure et mystérieuse communauté des sorcières.

Mais la Dame est loin de lui avoir tout dit. Son périple est l’occasion de découvrir une autre part de sa propre histoire… et de révéler d’autres ennemis. Elle comprend peu à peu que les enjeux qui tournent autour de sa personne vont bien au-delà de sa vendetta personnelle. Et que ceux qui l’entourent ne sont pas ceux qu’elle croit.

Les murmures du Shar T2

 

La chronique ICI.

 

 

Puis, comme je n’ai pas emporté le tome 3 des Murmures du Shar (tant pis, ça sera une de mes lectures pour l’été ! 🙂 ), je prends une lecture légère et que je suis sûre d’aimer : En voiture Simone ! d’Aurélie Valognes.

L’histoire : Pour une comédie familiale irrésistible, il vous faut : un père, despotique et égocentrique, Jacques. Une mère, en rébellion après quarante ans de mariage, Martine. Leurs fils, Matthieu, éternel adolescent mais bientôt papa de trois enfants ; Nicolas, chef cuisinier le jour et castrateur tout le temps ; Alexandre, rêveur mou du genou. Et… trois belles-filles délicieusement insupportables ! Stéphanie, mère poule angoissée ; Laura, végétarienne angoissante ; Jeanne, nouvelle pièce rapportée, féministe et déboussolée, dont l’arrivée va déstabiliser l’équilibre de la tribu. Mettez tout le monde dans une grande maison en Bretagne. Ajoutez-y Antoinette, une grand-mère d’une sagesse à faire pâlir le dalaï-lama, et un chien qui s’incruste. Mélangez, laissez mijoter… et savourez !

En voiture Simone

 

La chronique A VENIR (09 / 07).

 

 

Je poursuis ma semaine de boulimie livresque avec Une fille comme elle de Marc Levy.

L’histoire : A New York, sur la 5e Avenue, s’élève un petit immeuble pas tout à fait comme les autres… Ses habitants sont très attachés à leur liftier, Deepak, chargé de faire fonctionner l’ascenseur mécanique, une véritable antiquité. Mais la vie de la joyeuse communauté se trouve chamboulée lorsque son collègue de nuit tombe dans l’escalier. Quand Sanji, le mystérieux neveu de Deepak, débarque en sauveur et endosse le costume de liftier, personne ne peut imaginer qu’il est à la tête d’une immense fortune à Bombay… Et encore moins Chloé, l’habitante du dernier étage.

Entrez au N°12, Cinquième Avenue,
traversez le hall, montez à bord
de son antique ascenseur  et demandez
au liftier de vous embarquer… dans
la plus délicieuse des comédies new-yorkaises !

Une fille comme elle

 

 

 

 

 

2 réflexions sur “Bilan lecture #19

    • Bonjour.
      Pas du tout, je mis bien tous les mots de toutes les lignes. La lecture c’est comme un sport, à force de pratiquer on lit plus vite et plus longtemps. Avant je regardais beaucoup la TV, j’étais souvent sur l’ordinateur (pour rien faire au final). Aujourd’hui je lis que ce soit le soir, en week-end, chez moi ou à l’extérieur, même dans les transports en commun. 😊

      J'aime

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s