Les Terres de l’Est – Tome 1 : Maiesta, Mégane Delsinne

les-terres-de-l-est,-tome-1--maiesta-936787-264-432Titre original : Les Terres de l’Est – Tome 1 : Maiesta

Auteur(e) : Mégane Delsinne

Editions : Autoédité

Paru le : 23 juin 2016

Format lu : Numérique (287 pages)

4e de couverture :

Depuis quatre longues années, le royaume d’Atalis est en guerre avec le Khagan. Une guerre sanglante et meurtrière, qui semble vouloir s’éterniser depuis la mort de la princesse Nissah. Dans les couloirs du château, il se murmure que le roi Alric III aurait perdu la raison et qu’il voudrait continuer cette guerre coûte que coûte. Petit à petit, le pays s’englue dans le désespoir et la pauvreté. Mais la rumeur persistante de l’existence d’une rebelle qui s’apprêterait à renverser le pouvoir redonne de l’espoir aux Ataliens…

Mon avis : 4 / 5

Lorsque j’ai lancé mon appel à interview cet été, Mégane Delsinne a répondu présente. Je connaissais sa saga de nom mais ne l’avais pas lu. Aussi quand j’ai vu qu’elle proposait le premier tome de Les Terres de l’Est : Maiesta en service presse sur SimPlement pro, je n’ai pas hésité à le lui demander.

Dans Les Terres de l’Est – Tome 1 : Maiesta, nous suivons la vie de deux habitants du royaume d’Atalis : principalement celle de la princesse héritière Nissah et dans une moindre mesure, celle de Neal, le palefrenier des écuries royales. Nissah va se retrouver malgré elle au centre d’un complot commandité par son père, le roi Alric III. En effet ce dernier ne supporte pas que le royaume soit dirigée plus tard par une femme (sa fille) et avait déjà mal vécu le règne de sa propre femme, la regrettée reine Eliza. Il va donc envoyer sa fille dans le royaume voisin et faire en sorte que celle-ci soit assassinée. Ainsi, il pourra accuser son voisin barbare, lancer une guerre et piller les richesses du territoire ennemi. Seulement, quatre années après la mise en place de son plan infanticide, une rebelle de l’Opalie (autre pays des Terres de l’Est) fait son apparition et menace sa couronne. D’autant plus qu’après quatre années de guerre, le peuple est mécontent de son roi…

Dès les premières lignes, Mégane Delsinne nous emmène dans son royaume d’Atalis. Bien que tout nous apparaît comme une époque moyenâgeuse, certains éléments sont malgré tout moderne (essentiellement dans les tenues). De plus, l’auteure renforce l’authenticité de son récit en révélant qu’il ne s’agit de nulle autre que la France ! Les guerres civiles ont condamné le pays français et l’ont divisé en trois royaumes : Atalis, Opalie et Khagan. On pensait donc être dans une contrée lointaine, exotique… Et non ! Nous n’avons pas quitté notre cher pays… Mais nous avons donc voyagé dans le temps.

L’écriture de Les Terres de l’Est est addictive, fluide et très agréable à lire. Personnellement, je n’ai pas vu les pages défiler et pourtant je l’ai lu à un moment de grande fatigue ! Mégane Delsinne est même la première à m’avoir fait manquer mon arrêt de bus pour me rendre au travail (heureusement, l’arrêt suivant n’était pas trop éloigné !). Tout cela parce que j’étais plongée dans son univers et que le temps et l’espace actuels n’existaient plus…

L’auteure a vraiment réussi à me faire adhérer à son univers des trois royaumes. J’ai suivi avec intérêt et passion les aventures de la jeune princesse Nissah puis de la guerrière Maiesta.

Le fait que l’on parle très peu du personnage de Neal a peut-être dérangé dans les premiers temps où le roman est sorti. Cependant pour ma part, je sais que si l’auteure n’a pas trop développé ce personnage, c’est parce que le tome 2 lui est consacré. D’ailleurs il attend bien sagement dans ma liseuse… J’espère le lire rapidement !

Publicités

3 réflexions sur “Les Terres de l’Est – Tome 1 : Maiesta, Mégane Delsinne

  1. Pingback: [Des plumes et moi] Entretien avec Mégane Delsinne | Des plumes et des livres

  2. Pingback: Des nouveaux avis pour Maiesta et Neal – Megane Delsinne – Auteure

  3. Pingback: Bilan lecture #11 | Des plumes et des livres

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s