Fallen angel, Stéphanie Janicot

masse-critiqueLivre lu dans le cadre d’une Masse Critique Privilégiée

fallen-angelTitre original : Fallen angel

Auteur : Stéphanie Janicot

Editions : Albin Michel

Paru le : 1er mars 2017

Format lu : Broché – Epreuves (269 pages)

4e de couverture :

Qui a tué Lucie Fersen, star incontestée de la musique contemporaine, qui avait le génie et la beauté d’un ange ? Le soir du réveillon, Sybille, jeune journaliste, assiste au concert du prestigieux Fersen Orchestra et à l’effondrement de sa chef d’orchestre face au public. L’ex-enfant prodige, comparée à Mozart, adulée et couverte de prix, est à 36 ans au faîte de la gloire et de la maturité. Tout le contraire de Sybille et de sa bande d’amis qui vont avoir 30 ans et peinent à s’émanciper. Mais ne serait-ce pas un atout pour découvrir la faille du personnage génial, paradoxal et déchirant qu’était Lucie ?

Mon avis : 4/5

Merci à Babelio et aux Editions Michel Albin de m’avoir permis de lire Fallen angel avant sa sortie.

Le premier mot qui me vient pour décrire ce roman est : captivant. J’ai été captivée par cette histoire, par les différents personnages, par le style de l’écriture. J’ai eu beaucoup de mal à lâcher mon livre, même mes yeux tombant de fatigue ne voulaient arrêter de lire.

Dans Fallen angel, nous avons deux points de vue différents : en premier lieu celui du tueur, qui s’alterne (au début du livre) avec celui de Sibylle, jeune journaliste plutôt habituée aux faits divers de banlieue et non aux meurtres de célébrités. Puis c’est le point de vue de Sibylle qui prend les rênes de l’histoire afin de nous permettre de suivre l’avancée de l’enquête, de déterminer qui est réellement le tueur et pourquoi s’en prendre à Lucie Fersen, star mondialement connue. Sibylle peut compter sur l’aide de ses amis Anouk, commissaire au Quai d’Orfèvre, et Benjamin, avocat. A travers les différents témoignages des proches de Lucie nous découvrons la vie d’un génie de la musique à l’instar de Mozart à son époque.

Stéphanie Janicot m’a tout de suite embarquée dans son histoire. Son style est simple, fluide, efficace et captivant. Nous lisons les différentes scènes comme si nous les vivions aux côtés des personnages. Tout est écrit de manière à ce que l’on s’attache aux différents protagonistes, même Lucie pourtant absente physiquement (puisqu’elle est entre la vie et la mort dans la plus grande partie du livre), à travers les témoignages, devient un personnage complexe, exigeant mais attachant et bouleversant.

Le suspens de l’enquête est tenu jusqu’à la fin. Même si on a la réponse qu’en à l’identité du tueur avant la fin, les motivations du meurtre restent secrètes jusqu’à la quasi dernière page du livre.

Fallen angel est un très bon livre, avec une bonne enquête et des personnages complets et attachants. Je ne peux que recommander.

Publicités

3 réflexions sur “Fallen angel, Stéphanie Janicot

  1. Hey
    J’ai aussi eu la chance de le découvrir via Babelio et tout comme toi j’ai passé un très bon moment en compagnie de ce roman 🙂
    J’avais cependant entrevu la fin vers le milieu de ma lecture mais cela ne l’a pas gâchée pour autant ^^

    Aimé par 1 personne

  2. Pingback: Bilan lecture #5 « Des plumes et des livres

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s