[Service Presse] Un menu pour l’enfer, Marc Magro

Un menu pour l'enfer

Broché – 480 pages
Publié le 18 avril 2019
Editions de Borée
– Service Presse –

*
*   *
*

~ 4e de couverture ~

13h. Une explosion pulvérise un prestigieux palace de Monaco. Accident, sabotage. attentat ? Le bilan est terrible. Parmi les victimes, les plus hautes instances sud-américaines réunies pour un colloque sur le réchauffement climatique. Le matin même, Alain Viard, chef étoilé dans les cuisines du palace passe un étrange coup de fil à son ex-femme. Quelques heures plus tard, il convoque son meilleur apprenti et lui confie un secret lourd de conséquences avant de disparaître. A l’autre bout du monde, entre la Bolivie et le Pérou, l’ethnobotaniste Yvan Delorme entreprend un voyage initiatique avec un chaman. Mondialement connu pour ses thérapies originales, il pourrait bien être une pièce manquante du puzzle. C’est ce que devra découvrir le commissaire Valandrin et son équipe haute en couleur. Entre gastronomie, chamanisme, finance et crime organisé, ils découvriront que mensonges et manipulations ne se servent jamais tièdes.

*
*   *
*

~ Mon avis ~

Je commencerai cette chronique en remerciant les Editions de Borée pour l’envoi en service presse de Un menu pour l’enfer de Marc Magro.

Dès que j’ai vu la couverture, j’ai voulu lire ce livre ! En le recevant, par contre, j’ai eu peur de sa taille. Près de 500 pages, c’est conséquent quand même (c’est toujours comme ça, quand on ne lit pas les petites lignes…). Donc même si j’avais envie de connaître son histoire, je repoussais toujours un peu plus le moment où j’allais le commencer. Finalement, c’est après avoir lu quelques livres conséquents (en numérique notamment), que je me suis lancée dans ce mini-pavé. Et au final : je l’ai lu en trois jours !

Un menu pour l’enfer est un très bon roman policier. On suit avec délectation l’enquête de la Sûreté Monégasque suite à l’attentat dans un Palace qui a conduit à la mort de nombreuses personnalités d’Amérique Latine et la disparition du éminent chef cuisiner, Alain Viard.

Au début, on peut se sentir un peu perdu car l’auteur introduit tous ses personnages. On ne sait pas trop où l’on va, pourquoi on nous parle de tout ce monde. Puis, petit à petit l’intrigue s’installe, prend de l’ampleur et les fils se croisent pour former une magnifique et maléfique toile d’araignée.

En arrivant à une cinquantaine de pages de la fin du livre, je me demandais toujours qui était l’auteur de cet attentat à Monaco ! C’est dire si l’auteur, Marc Magro, a su faire durer le plaisir et le suspens en multipliant les pistes et mobiles… Au final, le véritable coupable est inattendu et surprenant.

Le plus étonnant est le personnage d’Alain Viard. On en parle, toujours au fil des pages. Pourtant, à aucun moment (sauf dans le prologue et le premier chapitre) il n’est présent ! Un protagoniste fantôme ? J’adore le concept !

Un menu pour l’enfer peut sembler gargantuesque en apparence mais ce sont des friandises à grignoter qui vous mettront en appétit, un peu plus à chaque page. N’hésitez pas à le découvrir !

3 réflexions sur “[Service Presse] Un menu pour l’enfer, Marc Magro

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s