[Série Netflix] Umbrella Academy – Saison 2

10 épisodes de 40 à 50 minutes
Première diffusion Netflix le 31 juillet 2020

Créée par Steve Blackman

*
*   *
*

~ Synopsis ~

Propulsés dans le Dallas des années 1960, les membres de la fratrie dispersée se construisent de nouvelles vies… jusqu’à ce qu’une nouvelle menace les réunisse.

*
*   *
*

~ Mon avis ~

Ayant découvert la saison 1 de Umbrella Academy pendant le confinement, et étant devenue accro, j’attendais avec impatience la saison 2 qui est arrivée pendant l’été. Le plus difficile a été de ne pas visionner tous les épisodes en une journée pour pouvoir faire durer le plaisir.

La saison 2 commence là où s’achevait la première. Les superhéros remontent le temps pour échapper à l’apocalypse et se retrouvent séparés, arrivant à des années différentes (de 1960 à 1963) à Dallas. Numéro Cinq est le dernier arrivé… le jour de l’apocalypse (et oui encore !!!). Il remonte le temps de dix jours pour tenter de réunir la fratrie et empêcher cette nouvelle catastrophe.

A première vue, rien d’original car il s’agit plus ou moins de la même trame que la première saison : Cinq assiste à l’apocalypse, remonte le temps, la Commission envoie des tueurs, et Vanya semble une fois de plus l’origine de cette extinction planétaire. Cette fois-ci on ajoute le meurtre du Président Kennedy qui est au cœur de l’intrigue en prime.

Si on peut redouter une lassitude de ce manque d’originalité, les sous-intrigues que les années 1960 offrent dynamisent et enrichissent la série. Entre le flower power, l’homosexualité et la lutte pour les droits civiques des noirs, c’est toute une période qui est exposée avec justesse.

Cette deuxième saison offre plus de libertés dans le jeu des différents acteurs, ce qui est très appréciable. De plus la durée des épisodes étant plus courte (certains épisodes de la saison 1 duraient jusqu’à 60 minutes !), cela a rendu le déroulé plus efficace, avec moins de scènes inutiles et creuses.

En bref, la saison 1 était déjà sublime et captivante. La suite l’est d’autant plus que les scénaristes semblent avoir tenu compte des défauts de la première. Une saison qui se déroule très rapidement tellement on est captivé par cette fratrie des plus étonnantes.

Et comment ne pas parler dans la bande originale, toujours aussi en adéquation avec la qualité visuelle de la série. Un régal pour les yeux et pour les oreilles.

4 commentaires

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s