[Sélection PDL 2021] Personne inconnue, Susie Steiner

Poche – 480 pages
Publié le 12 mai 2021
Le Livre de Poche

– Sélection Polar Prix des Lecteurs 2021 –

*
*   *
*

~ 4e de couverture ~

À quelques centaines de mètres de l’antenne de police du Cambridgeshire, un riche banquier de la City se vide de son sang. Poignardé alors qu’il se promenait dans un parc, il prononce, dans un dernier soupir, un mot qu’il répète plusieurs fois.
Pour son retour sur le devant de la scène, l’enquêtrice Manon Bradshaw, enceinte de cinq mois, est confrontée au pire : un meurtre ultramédiatisé pour lequel sa famille est au premier rang des suspects. La victime est en réalité plus proche d’elle qu’elle ne l’aurait jamais imaginé. Même ses collègues se méfient d’elle. Manon, dont l’ironie est aussi mordante que sa vie privée est compliquée, pourra-t-elle mener cette enquête avec l’impartialité requise ?

*
*   *
*

~ Mon avis ~

Je ne connaissais pas la plume de Susie Steiner avec de découvrir Personne inconnue dans le cadre du Prix des Lecteurs du Livre de Poche. De ce fait, je n’ai pas lu la première enquête de Manon Bradshaw.

Judith Cole découvre un homme couvert de sang, poignardé dans un parc. Elle recueille ses dernières paroles énigmatiques « SASS ». Cet homme est en réalité Jon Oliver Ross, un banquier de Londres. Manon Bradshaw, une inspectrice, enceinte, est directement liée à cet homme. Il est l’ex d’Ellie, sa sœur. et c’est Fly, le fils adoptif de Manon qui va être suspecté car il traversait le parc à ce moment-là et en prime, il détestait Jon.

La lecture de Personne inconnue est très agréable à lire. Sans doute par le fait que les chapitres alternent les points de vue, ainsi c’est aux côtés de tout un panel de personnages que nous suivons cette enquête. Susie Steiner dresse un portrait de la société britannique à travers son polar. On y trouve de la discrimination (raciale mais pas que…), les problèmes familiaux (pour les familles recomposées entre autre).

En revanche comme dans tout policier britannique le rythme d’avancement de l’intrigue est lent. Mais cela est typique des auteurs de Sa Majesté. Néanmoins, on est immergé aux côtés des personnages, connaissant la moindre de leur pensée. Chacun des personnages a sa propre personnalité ce qui permet au lecteur de facilement les identifier. Qu’ils soient personnages principaux ou secondaires, chacun a son importance et n’est pas laissé pour compte.

En bref, Personne inconnue est une bonne lecture, agréable et reposante. Dans son roman, Susie Steiner dénonce beaucoup de faits de société sur fond d’enquête de police. Je note dans un coin de lire son premier roman, Présumée disparue, histoire de mieux comprendre le personnage de Manon Bradshaw car son parcours m’a beaucoup intriguée.

Un commentaire

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s