[Service Presse] Des crocodiles sur le bitume, Diane Frachon

Broché – 258 pages
Publié le 20 octobre 2022
Hugo Roman

– Partenariat –

*
*   *
*

~ 4e de couverture ~

Un roadtrip hilarant et anticonformiste entre New-york et Detroit sur l’audace de sortir de sa zone de confort.

Lorsqu’une semaine avant Noël, Adèle se réveille frigorifiée dans un camping-car pas franchement étanche, elle remet à nouveau en question sa soudaine démission d’un grand cabinet d’audit new-yorkais. Cette jeune normande, qui a coché toutes les cases d’une vie de série américaine à succès, a dévalé les quarante étages de sa tour de Manhattan pour un roadtrip sans roue de secours. Poussée, et quelque peu pressurisée, par son ami galeriste Ernesto, Adèle veut se convaincre que sa vie peut changer. Elle prend le volant jusqu’à Détroit, seule, à la recherche de bâtiments plus ou moins désaffectés à photographier. Que ce soit dans un caddie de supermarché ou une piscine infestée de créatures suspectes, elle s’efforce d’agir en aventurière déterminée mais se sent globalement assez terrorisée.

*
*   *
*

~ Mon avis ~

Un grand merci à Elodie Royer de Hugo Roman pour l’envoi de Des crocodiles sur le bitume et l’autrice, Diane Frachon, pour la très jolie dédicace.

Le titre original et le résumé m’ont très vite intriguée et donné envie de lire Des crocodiles sur le bitume de Diane Frachon.

Une nuit, alors qu’elle se noie sous les dossiers, Adèle craque et glisse sa lettre de démission sous la porte du bureau de son supérieur. Impossible de récupérer la lettre après coup, cela doit être un signe. Adèle se plonge alors dans sa passion pour la photographie. Stimulée par un galeriste-photographe italien, elle emprunte un camping-car délabré et part visiter les bâtisses abandonnées de Detroit pour les photographier. Sa deadline ? La veille de Noël. Car Ernesto veut les photos d’Adèle pour son exposition. Au cours de son périple, Adèle rencontre toute une ribambelle de personnages hauts en couleurs, des bikers au grand cœur, en passant par un maroquinier aux doigts manquants, sans compter le cycliste canadien sans vélo…

La plume de Diane Frachon est fluide, agréable à lire. On suit rapidement Adèle dans ses péripéties. A chaque chapitre, on se demande bien comment va se dérouler son expédition. Entre l’angoisse des bâtiments abandonnés et le burlesque des personnages rencontrés, le road-trip vers Detroit ne manque pas de piquant !

A travers Des crocodiles sur le bitume, Diane Frachon partage une histoire de rencontres mais également l’observation de son environnement, l’abandon des bâtiments industriels, médicaux et scolaires, ainsi que la faune alentour. Les paysages, à l’instar des personnes croisés, sont des personnages à eux seuls et ils sont tous décrits avec la même importance.

Avec des lieux humides, sombres et inquiétants, Diane Frachon signe un roman lumineux, frais qui donne le sourire. Pour une première, c’est très réussi et de qualité. A découvrir.

*
*   *
*

Intéressé.e par ce roman ?
Il est disponible en broché : https://amzn.to/3grwzaV
mais aussi en numérique : https://amzn.to/3gw6fws

Publicité

2 commentaires

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s