La machine Ernetti, Roland Portiche

Poche – 540 pages
Publié le 31 mars 2021
Le livre de poche

– Opération BePolar –

*
*   *
*

~ 4e de couverture ~

Mars 1938. Le physicien italien Ettore Majorana disparaît au large de la Sicile. Avec lui, le projet secret sur lequel il travaillait depuis des années.
Automne 1955. On retrouve par miracle les notes du scientifique. Elles inspirent au père Ernetti une idée folle : construire une machine à voir dans le temps. Un chronoviseur. Sur ordre de Pie XII, le prêtre plonge deux mille ans en arrière. L’objectif est simple : prouver l’existence du Christ. Commence alors une course folle entre le Vatican, la CIA, le KGB et le Mossad. Car ce que le père Ernetti va découvrir, en pleine guerre froide, pourrait changer l’ordre du monde.

*
*   *
*

~ Mon avis ~

Ce qui m’a séduite pour aller à la découverte de La machine Ernetti de Roland Portiche est le fait que le récit est basé sur des faits réels.

En pleine guerre froide, le pape Pie XII décide de percer le mystère des dernières équations de Ettore Majorana. Pour cela, le père Ernetti est réquisitionné et c’est dans les archives secrètes du Vatican qu’il va comprendre et améliorer les équations qui permettent de construire une machine pour voir dans le passé. Sobrement appelé chronoviseur, les papes successifs maintiennent ce projet fou en espérant pouvoir raviver la foi des croyants en remontant jusqu’aux temps du Christ…

La machine Ernetti est un roman captivant. Entre récit fictionnel et faits réels, de la première à la dernière page, il maintient l’attention et l’intérêt du lecteur. Richement documenté, il ne fait l’apologie d’aucun religion, ne noie pas le lecteur dans des réflexions scientifiques complexes. Pourtant les équations de physique quantique ne sont pas simples, mais Roland Portiche les amène d’une telle manière, que nous comprenons facilement.

Les chapitres sont courts et donnent beaucoup de rythme à la lecture. Malgré ses plus de 500 pages, La machine Ernetti se lit très facilement et rapidement.

Les personnages sont variés, hauts en couleurs. A leurs côtés nous plongeons au cœur du Vatican, au plus proche du pape et de ses cardinaux. Avec eux, nous nous posons la question du bien fondé du chronoviseur. Si sa fabrication et ses premières utilisations sont louables et compréhensives, nous nous questionnons de savoir si la vérité brute doit être découverte et révélée ?

2 commentaires

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s