[Coup de 💖] Tribulations d’un CONfinĂ©, Jean-SĂ©bastien Pouchard

Tribulations d'un CONfiné

BrochĂ© – 252 pages
Publié le 6 mai 2020
Auto Ă©dition

*
*   *
*

~ 4e de couverture ~

Martin est analyste comptable. Il aime les chiffres car avec eux jamais de surprises. C’est rond, c’est ordonnĂ©. Alors lorsque le monde se replie sur lui-mĂȘme au printemps 2020, tout bascule. Son infirmiĂšre d’Ă©pouse se retrouve en premiĂšre ligne et Martin doit gĂ©rer le quotidien. Entre les devoirs du gosse, le tĂ©lĂ©travail, le chien, les courses, les tĂąches mĂ©nagĂšres, les voisins trĂšs spĂ©ciaux et des visites impromptues, Martin se retrouve vite dĂ©bordĂ©. Absurde, clins d’oeils, humour et coups de gueule se mĂ©langent dans un cocktail dĂ©tonant. L’auteur brosse ici le portrait d’un personnage parfois dĂ©testable et souvent attachant qui tente simplement de continuer Ă  vivre « normalement » durant son confinement.

À chaque livre version brochĂ© et numĂ©rique achetĂ©, un don est Ă©galement effectuĂ© pour la recherche afin que plus jamais, le monde ne plonge Ă  nouveau dans l’obscuritĂ©.

*
*   *
*

~ Mon avis ~

Je ne connaissais pas l’auteur, Jean-SĂ©bastien Pouchard, mais pendant le confinement, j’ai Ă©tĂ© ravie de dĂ©couvrir chaque matin, son billet relatant le confinement de Martin, un analyste comptable. Chaque jour c’Ă©tait la dĂ©couverte d’une aventure pour aller faire les course, pour re-paramĂ©trer sa box, pour sortir le chien. Entre les attestations oubliĂ©es, les erreurs de commandes, les Ɠufs qui Ă©closent, le confinement de Martin n’a pas Ă©tĂ© de tout repos. Surtout que la semaine il devait s’occuper du gosse et de ses devoirs envoyĂ©s par la maĂźtresse. Le week-end, il retrouvait sa femme, infirmiĂšre, transformĂ©e en zombie Ă  cause des malades du Covid-19.

J’ai Ă©tĂ© ravie que l’auteur regroupe ses billets en un livre, Tribulations d’un CONfinĂ©. Je n’ai pas hĂ©sitĂ©, je me suis ruĂ©e dessus et les jours oĂč je n’aurais pas le moral, il me suffira de relire une journĂ©e de Martin pour retrouver le sourire.

En lisant toutes ses (mĂ©s)aventures, on se dit que finalement notre confinement Ă©tait plutĂŽt tranquille. Personnellement, je n’ai jamais croisĂ© de SS pour les contrĂŽles (d’ailleurs, quel contrĂŽle ?) et le drive ne m’a jamais livrĂ© ma commande Ă  trois heures du matin. Et surtout, je n’ai jamais eu affaire Ă  Thomas Ă  un SAV ! Le prochain Thomas que je croise Ă  ce poste va prendre cher !

Merci Jean-Sébastien pour avoir été le premier rayon de soleil du matin, chaque jour pendant ce confinement.

Publicité

5 commentaires

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icÎne pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez Ă  l’aide de votre compte WordPress.com. DĂ©connexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez Ă  l’aide de votre compte Twitter. DĂ©connexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez Ă  l’aide de votre compte Facebook. DĂ©connexion /  Changer )

Connexion Ă  %s