[Service Presse] Les Amants du Silence, Jean-Louis Desforges

Les Amants du Silence

Broché – 240 pages
Publié le 6 novembre 2019
City Editions
– Service Presse –

*
*   *
*

~ 4e de couverture ~

Après l’armistice de novembre 1918, Marie désespère de recevoir des nouvelles de son mari. Pierre a quitté la ferme familiale du Vercors lorsqu’il a été mobilisé au début de la guerre. Depuis, il n’a pas donné signe de vie et même le ministère de la Guerre est incapable de retrouver sa trace.

Marie décide alors de se rendre sur la ligne de front, là où se sont tenus les combats. C’est dans un dispensaire de fortune près de Chantilly qu’elle retrouve Pierre. Traumatisé par une explosion, il est muet et a totalement perdu la mémoire.

La jeune femme le ramène dans leur maison, essayant de raviver ses souvenirs. Jusqu’au jour où une autre femme vient briser ce fragile équilibre  : elle prétend que Pierre est son mari  ! Marie doit alors livrer un ultime combat pour sauver l’amour de sa vie d’un danger plus grand encore que la guerre et ses horreurs…

*
*   *
*

~ Mon avis ~

Un grand merci à l’auteur, Jean-Louis Desforges, pour m’avoir fait confiance en m’envoyant son dernier roman, Les Amants du Silence.

En général, on lit des romans sur la première Guerre Mondiale, ou qui se déroulent pendant cette période. Ici, l’auteur a centré son intrigue sur l’après.

Marie attend le retour de son époux, Pierre, depuis l’annonce de l’Armistice en novembre 1918. Les jours, les semaines passent et Pierre ne rentre pas. L’Administration lui refuse la pension de veuvage car aucun corps correspondant n’a été retrouvé. Accompagnée de son père, Jean, Marie quitte la ferme familiale du Vercors pour effectuer le trajet de Pierre et tenter de le retrouver. Elle y parvient dans un dispensaire en Picardie, à Chantilly. Mais la guerre a rendu Pierre amnésique, oubliant jusqu’à son nom. Marie et Jean le ramène chez eux, chez lui. Les semaines passent, Pierre retrouve des automatismes du travail de la ferme mais les souvenirs sont toujours enfermés profondément en lui. Un jour, une femme arrive et prétend que Pierre n’est autre que Lucien, son mari parti à la guerre et jamais rentré !
Qui est vraiment cet amnésique ? Marie est persuadée qu’il s’agit de Pierre mais Léa, sa mère, n’en est pas aussi certaine…

J’ai trouvé intéressant de parler de l’après-guerre. Il faut dire que depuis notre enfance, on étudie l’Histoire, les Guerres Mondiales, etc. Mais le côté humain de l’après-guerre est complètement occulté. On connaît les crises économiques et démographiques, mais jamais que des proches n’ont pas retrouvé leur époux, frère, fils. Que l’administration était aussi complexe et intransigeante : pas de corps, pas de preuve, pas d’argent ! Les conditions étaient très difficiles.

Je me suis rapidement attachée à cette famille de fermiers. Marie et Pierre réapprennent à vivre côte à côte, se ré-apprivoisent l’un et l’autre après quatre ans de séparation. Cette histoire familiale est touchante, bouleversante. L’arrivée de la seconde femme qui revendique Pierre comme époux, ébranle les certitudes de Marie qui va chercher au plus profond d’elle pour sauver sa famille.

L’infirmité de Pierre est mal perçue dans ces villages reculés. Alors que des hommes reviennent estropiés, lui, son handicap est invisible. A l’époque, on ne parlait pas de syndrome de stress post-traumatique, cette dénomination est encore très récente. Pourtant, c’est bien de cela qu’il est question. Si aujourd’hui, on a mis un nom sur cette maladie, elle est encore mal vue par les armées, alors imaginez en 1919 !

Une fois de plus, la plume de Jean-Louis Desforges nous immerge instantanément dans son histoire. Nous remontons le temps, nous voyageons dans la campagne. Les pages défilent malgré nous. Entre l’avancement de l’intrigue, nous trouvons des pensées de Marie qu’elle adresse à son mari, sa fille, sa mère ou son père. J’ai trouvé très bien écrit la manière dont ces parties sont incluses dans le reste de l’histoire.

Les Amants du Silence est un roman à découvrir pour les amoureux des romans de terroir et des belles romances.

4 commentaires

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s