[Service Presse] Meurtre bénévole, Catherine Secq

Meurtre bénévole

Broché – 195 pages
Publié le 22 novembre 2018
Librinova
– SimPlement pro –

*
*   *
*

~ 4e de couverture ~

Un patron retrouvé mort sur son bureau. Une association où tout le monde se déteste et pourrait être auteur du meurtre. Je me souviens bien de cette affaire. Quand je pense que certains croyaient qu’il dormait, le beau directeur… Elles sont nombreuses à l’avoir pleuré, ce serial lover. Paix à son âme !

La cuisine et le rock sont mes deux passe-temps préférés, lorsque je ne m’occupe pas de ma petite-fille adorée et surtout lorsque les assassins de la capitale, très ignorants des acquis sociaux, me laissent un peu de répit en dehors des heures légales de travail. Dans cette affaire, et pour une fois, j’ai dû faire le tri parmi de trop nombreux coupables potentiels. Aidée de mon jeune adjoint charmant quoique maladroit, je suis allée chercher le meurtrier là où l’on ne l’attend pas. Je n’ai pas hésité à soulever les tapis et la poussière, pour nager dans les eaux troubles de personnalités déroutantes. À force de tirer le fil de la pelote, la vérité a fini par éclater, mais pas sans éclabousser tout ce joli petit monde.
Commissaire Bombardier

*
*   *
*

~ Mon avis ~

Je commencerai cette chronique par remercier l’auteure, Catherine Secq, pour l’envoi de son premier roman de la série du Commissaire Bombardier, Meurtre Bénévole.

Au premier abord, quand on voit la couverture, on n’a pas l’impression que l’on va lire un roman policier. Mais c’est là tout le décalage dans le ton employé par l’auteure et le réel contenu du livre. Il s’agit bien d’un polar mais avec beaucoup de touches d’humour. Avec Josiane Bombardier, on ne s’ennuie pas !

Pour cette première enquête, la commissaire Bombardier doit élucider la mort du patron d’une agence associative. Mort très suspecte puisqu’il n’y a aucune blessure, pas d’arme, pas de sang, rien. En creusant dans cette association, Josiane et son équipier Paul Holo vont découvrir que sous ses airs de bons samaritains, dans cette association tout le monde a une dent contre quelqu’un !

Point d’action avec la commissaire Bombardier puisque l’on suit l’enquête avec les interrogatoires etc. Néanmoins, pas de temps mort non plus puisque Josiane n’a pas la langue dans sa poche et a de la répartie à la moindre occasion même là où on ne l’attend pas.

Malgré le genre policier, Catherine Secq y insère beaucoup d’écologie dans son roman et j’ai trouvé cela très appréciable.

La plume de l’auteure est très fluide et agréable à lire. Les chapitres sont majoritairement courts (de temps en temps, il y en a des un peu plus longs) et cela rend la lecture plus dynamique et frénétique. J’ai été ravie de découvrir la première enquête de Josiane Bombardier et dans un futur proche (j’espère !), je pense me plonger dans ses autres enquêtes qui promettent d’être tout aussi désopilantes.

7 réflexions sur “[Service Presse] Meurtre bénévole, Catherine Secq

  1. Pingback: [Service Presse] Sang rancune, mon Amour, Catherine Secq | Des plumes et des livres

  2. Pingback: [Service Presse] Ne jetez pas les morts au compost, Catherine Secq | Des plumes et des livres

  3. Pingback: [Service Presse] Dédicace sans auteure, Catherine Secq | Des plumes et des livres

  4. Pingback: Meurtre bénévole – Catherine Secq – Le Parfum des Mots – Blog littéraire

  5. Pingback: Meurtre bénévole – Les enquêtes de la commissaire Bombardier

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s