[Service Presse] Benzos, Noël Boudou

Benzos

Numérique – 194 pages
Publié le 14 novembre 2019
Editions Taurnada
– Service Presse –

*
*   *
*

~ 4e de couverture ~

Vous est-il déjà arrivé de vous réveiller avec cette sensation de déjà-vu ? Sauriez-vous faire la différence entre le vrai et le faux ? Avez-vous une confiance absolue en vos proches ? Nick semble mener une vie tranquille, entouré de sa femme et de ses voisins. Pourtant, le jour où des amis de longue date arrivent, son existence tout entière va basculer dans l’étrange et l’impensable. Réalité ? Psychose ? Quelle preuve avez-vous finalement de votre réalité ?

*
*   *
*

~ Mon avis ~

Une fois de plus je remercie Joël des Editions Taurnada pour m’avoir proposé de découvrir leur dernière publication en avant-première. Cette fois-ci j’ai eu le plaisir de me plonger dans le très sombre et très tortueux Benzos de Noël Boudou.

Contrairement aux autres romans de Taurnada, j’ai dû prendre mon temps pour lire Benzos.

Le protagoniste, Nick Power sombre dans une certaine folie face à ce qu’il lui arrive : perdant totalement la notion du temps, il revit sans cesse la même journée. Nick est un habitué des somnifères, il y est même accro et les gobe comme d’autres des bonbons. Se met alors en place un cercle très vicieux : les cachets lui embrouillent le cerveau, il ne comprend pas ce qu’il lui arrive donc il prend plus de cachets, …

La plume de l’auteur, Noël Boudou, retranscrit parfaitement cette folie dans laquelle Nick est emporté. Le détail des journées de Nick sont à en devenir dingue ! Comme lui, nous ne savons plus dissocier le vrai du faux, on remet chaque situation, chaque discussion en question. Le style de l’auteur est direct, franc, on s’en prend plein la face.

De ce fait, Benzos dégage une ambiance des plus étranges, on ressent comme un malaise. Les chapitres sont courts, ce qui fait qu’on pourrait lire rapidement ce roman. Mais il est tellement dense, que j’ai dû m’interrompre plus d’une fois, pour reprendre pied dans la réalité, dans MA réalité.

Étonnamment je ne pourrai dire si j’ai aimé ou détesté Benzos. Je me suis sentie mal à l’aise en lisant ce roman, mais d’un autre côté, il transpire de véracité et a un côté de reviens-y (puisque malgré toutes mes pauses, je le reprenais facilement).

Dans tous les cas, pour les lecteurs avertis, n’hésitez pas à vous faire un avis. Je pense qu’il faudra que je le relise dans quelques mois pour me faire une vraie idée. Benzos n’a pas fini de faire parler de lui…

2 réflexions sur “[Service Presse] Benzos, Noël Boudou

  1. Pingback: Bilan lecture #28 | Des plumes et des livres

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s