Premières lignes #66

Bonjour tout le monde !

Comme tous les vendredis, vous avez l’habitude, je vous fais découvrir les Premières lignes d’une de mes dernières lectures. Alors celle-ci date de début novembre mais comme c’est une auteure que j’apprécie beaucoup la plume, je n’ai pu m’empêcher de vous laisser l’incipit de Le Temps des Aubépines de Marie de Palet (Editions de Borée), en attendant ma chronique qui paraîtra demain.

Bon vendredi !

I

Rêveries d’automne

L’automne s’étalait en splendeur sur toute la colline. De l’endroit où Sylvie était assise, elle contemplait une profusion de teintes qui se mélangeaient, se séparaient pour mieux se retrouver et s’épouser un peu plus loin. Une douce brise, très rare en ce mois d’octobre, s’amusait à se glisser dans cette forêt de feuilles et, de temps en temps, elle en détachait une pour la faire valser dans les airs. Sylvie aimait cette saison. Elle lui trouvait un charme romantique qui manquait le reste de l’année. L’hiver était trop froid, le printemps était aigre et l’été trop chaud… Seul l’automne, avec ses couleurs atténuées et pourtant si belles, son ai nostalgique et son pâle soleil savait toucher son coeur.
La jeune fille avait posé son tricotage à ses côtés et ne pouvait détacher les yeux de ce paysage fascinant qui la reposait de toutes les tristesses de sa jeune vie. Le temps était doux, l’herbe encore verte et les vaches paissaient tranquilles…

Le temps des aubépines

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s