[Service Presse] Des proies pour l’ombre, Isabelle Serve

Des proies pour l'ombre

Broché – 202 pages
Publié le 14 mai 2019
Librinova
– Service Presse –

*
*   *
*

~ 4e de couverture ~

Le capitaine Élisa Bercot est un flic sur le fil. Laminée par la mort de son mari et de son petit garçon, trois ans auparavant, elle reprend tout juste pied dans la vie. Autour d’elle, au commissariat de Pigalle, ses collègues forment une famille bancale qui, depuis la tragédie, l’aide à respirer. Mais c’est en Bretagne que le destin d’Élisa va se nouer… Un amour naissant l’appelle en même temps que l’écho lancinant d’une enquête résolue par ses soins. Un dossier violent, sordide, qui a dévasté la commune de Ploemeur. Pourtant, son instinct lui dit que cette histoire est loin d’être terminée. Contre l’avis de tous, elle va plonger toujours plus loin dans les ténèbres. Au risque d’affronter le pire, le capitaine Bercot ira au bout de sa piste. Déclenchant une tempête meurtrière qui n’épargnera personne sur son passage.

*
*   *
*

~ Mon avis ~

Un grand merci à Isabelle Serve pour m’avoir proposé de découvrir son premier roman noir, Des proies pour l’ombre. Elle a très bien cernée mes goûts littéraires !

Le prologue nous expose l’enquête sanglante dans laquelle le capitaine Elisa Bercot est confronté au harcèlement et l’humiliation d’Albina, à Ploemeur, en Bretagne. Pour cette flic parisienne, même une fois l’enquête close et oubliée, impossible de ne pas aller jusqu’au bout des choses et de déterrer ce cold case et de le résoudre quoi qu’il lui en coûte. Bien qu’un peu long, le prologue pose parfaitement les bases du roman en présentant les différents personnages, comment Elisa en est venue à travailler sur cette enquête, etc.

Par la suite, les chapitres courts nous emmènent dans un tourbillon oppressant, captivant, angoissant, palpitant. A chaque page que l’on tourne, on accumule les indices, les informations, on tente de faire le lien dans cette toile d’araignée géante. Pourtant Ploemeur est une petite bourgade, en apparence tranquille et sans histoire. Dès qu’un étranger (ici une étrangère) vient fouiner dans les histoires du passé, forcément certaines âmes malveillantes se réveillent et ne veulent pas voir ces sombres desseins révélés.

Des proies pour l’ombre est une enquête sombre. En apparence simple, ce cold case qu’Elisa ne peut se résoudre à oublier, va se révéler de plus en plus complexe, impliquant de plus en plus de personnes, jusqu’aux notables de la ville bretonne.

J’ai beaucoup apprécié l’abnégation d’Elisa, cette flic brisée par la vie mais qui trouve une manière de rebondir.

Isabelle Serve a concocté un polar noir, sur fond de la différence des homosexuels, des trans et leur stigmatisation toujours d’actualité, malheureusement. C’est un roman fort, totalement addictif. Impossible de le refermer avant d’en lire la dernière ligne. Des proies pour l’ombre est un véritable page turner.

La seule ombre a ce très bon premier roman : la fin. Je la trouve trop rapide, manquant de quelques explications. Néanmoins, cela laisse la place à l’imagination des lecteurs. Cela étant peut-être voulu ?

2 réflexions sur “[Service Presse] Des proies pour l’ombre, Isabelle Serve

  1. Pingback: [Des plumes et moi] Entretien avec Isabelle Serve | Des plumes et des livres

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s