[Service Presse] Classe unique, Roger Judenne

Classe unique

Broché – 306 pages
Publié le 12 septembre 2019
Editions de Borée
– Service Presse –

*
*   *
*

~ 4e de couverture ~

Années 1970. Jacques Gaubert est l’heureux instituteur d’une classe unique dans un petit village non loin de Chartres. Jusqu’au jour où l’inspecteur d’académie lui signifie la fermeture de l’école pour cause d’effectif insuffisant. Pour tout le monde, cette annonce est une catastrophe : le village va perdre sa jeunesse et son instituteur, révélant les drames personnels et familiaux que va engendrer cet exode rural. Avec l’aide du maire, Jacques va partir en campagne pour sauver sa classe et son village, et faire reculer l’académie. Mais il va falloir composer avec Aimé Duval, maire de la commune voisine, octogénaire communiste et résistant de la dernière heure, qui aime mettre des bâtons dans les roues de ses concitoyens.

*
*   *
*

~ Un extrait ~

– Pour l’instant, poursuit Jacques, il n’est absolument pas question de rendre les écoles maternelles obligatoires, mais le ministre encourage les initiatives allant dans ce sens. Après la scolarité obligatoire jusqu’à seize ans, peut-être y aura-t-il un jour l’école obligatoire, non plus à partir de six ans, mais à partir de quatre ans, pourquoi pas trois.

*
*   *
*

~ Mon avis ~

Un grand merci aux Editions de Borée pour l’envoi de Classe unique de Roger Judenne en service presse.

Dans l’école des années 1970, Jacques, instituteur dans une classe unique en milieu rural, reçoit la visite de l’Inspecteur de l’Education Nationale. Ce dernier vient pour lui annoncer une mauvaise nouvelle : son poste est supprimé et l’école du village va donc fermer. Pour Jacques et sa famille c’est le drame. Dans le village, personne ne veut perdre l’école et encore moins son infirmière (qui est la femme de Jacques). Dans une période où le monde rural entre en modification, les villages alentours se regroupent pour trouver une solution, pour ne pas assister à un exode vers la ville qui offre plus de possibilités.

Ouvrir Classe unique c’est remonter le temps, mais pas que. On se rend alors compte que les combats de l’époque font étrangement écho aux combats d’aujourd’hui. Jacques ne veut pas déménager en ville, devenir directeur d’une grande école. Il est de la campagne et compte y rester. Il va tout faire pour sauver son poste mais également pérenniser l’école rurale.

Etant moi-même enseignante, j’ai découvert ce qu’était le métier il y a alors une cinquantaine d’années. Les classes uniques étaient plus répandues qu’aujourd’hui, en milieu rural c’était même quasiment la norme. On découvre le fonctionnement de ces classes à six niveaux, que les écoles maternelles sont encore très peu développées et essentiellement en ville (c’est d’ailleurs l’un des combats qui est au coeur de ce roman), que les collèges uniques n’existent pas encore.

Classe unique est un roman passionnant, intéressant. J’ai été captivée dès les premières pages par l’intérêt de ces villages pour maintenir la vie en eux, leur combat pour se réunir (les prémices des communautés de communes), en s’unissant, on en fait davantage.

Une réflexion sur “[Service Presse] Classe unique, Roger Judenne

  1. Pingback: Bilan lecture #27 | Des plumes et des livres

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s