[Des plumes et moi] Entretien avec Emy Luca

Bonjour les amis !

Cela fait un long moment que je n’ai pas publié d’interview d’auteur. Pourtant, ce n’est pas l’envie qui me manquait (plutôt le temps…).

Il y a deux semaines, je partageais avec vous mon très bon avis lecture sur Laisse le souffle du vent chasser la pluie d’Emy Luca. Une romance auto éditée qui m’a beaucoup touchée et émue. Aujourd’hui et demain, je vous propose de découvrir un peu plus en détails l’auteure, Emy Luca.

Prêts ? C’est parti !

  • Peux-tu te présenter en quelques mots ?

Merci tout d’abord de me donner l’occasion de me faire connaître auprès des lecteurs, même s’il n’est jamais facile de parler de soi en quelques mots.

Je suis une femme ordinaire qui travaille et qui a une vie de famille bien remplie. Je suis également une amoureuse des livres et des mots depuis l’enfance.

Il y a deux ans environ, j’ai vraiment pris conscience que la vie était précieuse et qu’il fallait la dévorer sans attendre. Aimer. Profiter. Ne pas avoir à dire un jour « Il est trop tard » ou « Je regrette tellement… ».

Nous sommes nos propres barrières dans l’accomplissement de nos rêves et de ce qui nous tient vraiment à cœur. Et pourtant, lorsqu’on ose enfin regarder derrière, on s’aperçoit que ce n’est pas aussi terrifiant que ce que l’on imaginait. Que seule une très belle aventure nous attend.

 

  • Que représente l’écriture pour toi ?

C’est avant tout un vrai moment de plaisir, une bulle de paix qui me permet de me ressourcer.

C’est également un formidable moyen d’évasion, tout comme la lecture d’ailleurs. L’écriture est un outil génial pour vivre d’autres vies, s’ouvrir et découvrir.

Avec le temps, je dirais également qu’écrire me permet de libérer et d’exprimer toute une palette d’émotions et de ressentis. De peurs parfois aussi. C’est pour moi bien plus efficace que le canapé d’un psy !!!

 

  • Depuis quand écris-tu ?

Depuis l’adolescence. Mon ancien bureau est encore rempli de journaux intimes, de carnets de notes et de manuscrits inachevés (je soupçonne mes parents de rêver que je le vide mais je crois qu’ils n’osent pas me le demander). Ce bureau, cela reste ma boîte à trésors dans laquelle j’aime me replonger. Il renferme tous mes rêves d’enfant et tout ce qu’il me reste encore à accomplir.

Aujourd’hui, j’ai toujours autant de carnets, en plus des fichiers Word qui s’accumulent dans mon ordinateur. J’ai décidé de donner vie à certaines histoires. D’autres attendent juste le bon moment.

 

  • Laisse le souffle du vent chasser la pluie est ton premier roman. Peux-tu nous en parler ?

Laisse le souffle du temps chasser la pluieJe l’ai écrit assez vite car cela faisait longtemps que les personnages de Chloé et Severic occupaient mon imaginaire.

Il y avait en moi l’envie très forte d’évoquer le thème du deuil, mais pas dans les premiers jours et les premiers mois, là où la douleur est à son paroxysme.

Je souhaitais plutôt raconter le combat et le parcours initiatique que chacun doit mener pour se reconstruire et retrouver la paix et l’envie de vivre, sans culpabilité. J’ai un profond respect pour ces personnes qui ont réussi à trouver l’apaisement, pour leur force, leur courage et leur capacité de résilience, notamment lors de la perte d’un enfant.

Avec le temps et les années, la vie va finir par reprendre son cours. Les proches sont moins présents, on ne parle plus de ce qui s’est passé car il est parfois plus facile de faire comme si, d’oublier. Et pourtant, la douleur et le vide sont toujours présents pour ceux qui ont vécu une telle épreuve. Le temps n’a rien fait et ne fera jamais rien. Il faut seulement apprendre à vivre autrement.

Avec Laisse le souffle du vent chasser la pluie, j’ai voulu rendre hommage à ces hommes et ces femmes qui continuent de se lever chaque jour, qui parviennent malgré tout à trouver des petits bonheurs dans le quotidien, à sourire à nouveau, à aimer encore, toujours…

J’espère y être parvenue.

  • Comment se déroule ton processus d’écriture ? As-tu un plan défini ou te laisses-tu guider par ta plume au fil de l’histoire ?

Je fonctionne plutôt à l’instinct et à l’émotion. J’ai un fil rouge conducteur concernant l’histoire, je connais le ou les sujets que je souhaite aborder et les principaux traits de caractère de mes personnages. Mais ensuite, je me laisse porter. Je n’ai jamais su faire des plans détaillés. Je ne connais pas la fin de mon roman quand je le débute.et je trouve que c’est très bien comme cela. Ce sont les personnages qui me guident. Plus je les investis et plus ils me surprennent.

 

  • Pourquoi avoir choisi l’auto édition ?

J’ai tout d’abord essayé les maisons d’édition, comme tout le monde je pense…Puis j’ai décidé de me tourner vers l’auto édition. J’ai choisi Librinova car j’avais besoin d’interlocuteurs et d’un cadre bienveillant et sécurisant pour me lancer dans cette nouvelle aventure.

Le bilan est très positif : j’ai beaucoup appris sur moi-même, j’ai eu l’occasion de faire de très belles rencontres. Même s’il me reste encore beaucoup de choses à apprendre et des défis à relever, je n’ai aucun regret.

Librinova

 

  • Quels sont tes projets d’écriture à venir ?

J’ai débuté l’écriture de mon second roman. Ce dernier me demande plus de recherches et de temps, ce qui n’est toujours pas facile dans le quotidien car je dois m’occuper également de la promotion de Laisse le souffle du vent chasser la pluie. Le tout avec un travail et une famille !!! Je vous laisse imaginer mes journées…

 

  • Merci beaucoup d’avoir répondu à mes questions. As-tu un petit mot pour la fin ?

Je tenais à remercier toutes les personnes qui me font confiance jour après jour, qui par leur lecture de Laisse le souffle du vent chasser la pluie donnent vie à ce roman qui me tient tant à cœur.

J’espère que cette aventure avec vous ne fait que commencer…

Interview réalisée en octobre 2019

Une réflexion sur “[Des plumes et moi] Entretien avec Emy Luca

  1. Pingback: [Les lectures de…] Emy Luca | Des plumes et des livres

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s