[Service Presse] Les Vents de la Colère, Michel Verrier

Les vents de la colère

Broché – 392 pages
Publié le 16 mai 2019
Editions De Borée
– Service Presse –

*
*   *
*

~ 4e de couverture ~

Gilbert Champaillet et son fils, François, ont toujours vécu dans leur ferme. Alors qu’un projet parc éolien est en passe de se concrétiser sur leurs terres, l’un et l’autre se demandent s’ils doivent l’accueillir comme une chance ou comme un sujet de discorde qui pourrait désunir leur famille. En effet, Agnès et Julie, les filles de Gilbert, semblent bien déterminées à s’opposer à la construction de ces éoliennes qu’elles considèrent comme néfastes. La négociation avec Joachim Mayer, l’ingénieur allemand chargé de leur présenter le contrat, s’annonce tendue. Mais les uns et les autres sont loin de se douter de la découverte surprenante qu’ils vont faire à l’occasion de ce rendez-vous. Une simple photographie posée sur un rebord de cheminée, un visage qui n’est pas inconnu à l’ingénieur : une simple coïncidence ? Joachim Mayer voudrait en avoir le cœur net. Et il va devoir se plonger dans le passé de la personne qui lui est la plus chère, sa grand-mère, Irma.

*
*   *
*

~ Mon avis ~

Dans la famille Champaillet, on est paysan de génération en génération. Un jour, ils reçoivent la visite du maire du village, Marius Donnadieu, qui leur annonce qu’un investisseur allemand souhaiterait construire un parc de huit éoliennes nouvelle génération sur leurs terres. En guise d’argument, le Crêt des Camisards est isolé, il n’y a pas d’habitations à des kilomètres à la ronde, où le vent souffle sans relâche. De plus, le promoteur leur promet un conséquent dédommagement financier ainsi qu’à la commune de Saint-Pancrace.

Dans ce petit village tranquille, où tout le monde côtoie tout le monde, le sujet des éoliennes va devenir un sujet de discorde et de tensions. Gilbert Champaillet va subir des pressions psychologiques, entre les personnes qui accueillent ce projet avec emballement car cela va permettre de renflouer les caisses de la commune, et les écologistes qui s’y opposent car cela détériore la nature pour du profit.

Ce roman traite d’un sujet qui est toujours d’actualité. Les litiges pour l’installation de nouveaux parcs éoliens font rage à chaque fois. Entre les promoteurs qui ne pensent qu’à en installer toujours plus, les écologistes et habitants qui y sont farouchement opposés pour préserver leur tranquillité, ainsi que celles de la planète (on a quand même été jusqu’à installer des éoliennes en mer…).

Les Vents de la Colère est un très bon roman qui nous interpelle, nous touche, ne nous laisse pas indifférent. L’histoire et les personnages sont touchants, attachants et très réalistes.

Je ne connaissais pas la plume de l’auteur, Michel Verrier, mais j’ai apprécié de la découvrir avec ce roman. Son écriture est belle, fluide, sensible. A travers un récit fort, il nous amène à réfléchir, à nous interroger sur cette thématique. Quelle planète allons-nous laisser aux générations suivantes ?

Un grand merci aux Editions de Borée pour ce partenariat.

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s