Salon du polar à Templemars (59)

Bonjour les amis !

Décidément, je crois que cette année, je n’aurais jamais été aussi souvent chez nos voisins les ch’tis. En même temps, dans le Nord, les polars on adore. 😉

A l’origine, je voulais aller à Templemars pour rencontrer Olivier Norek et je m’étais dit que c’était soit Sens, soit Templemars. Au final, j’aurais fait les deux !

C’est donc hier, samedi 28 septembre, que je me suis rendue pour l’avant-dernière fois de l’année dans le Nord. De belles rencontres, un beau salon. De quoi donner envie d’y retourner l’année prochaine !

Bon dimanche à tous !

*
*   *
*

~ Mes achats livresques ~

Une fois encore, je suis restée très raisonnable avec uniquement trois achats. Que de route pour trois livres, me direz-vous. Mais quand on aime, on ne compte pas et je comptais bien voir ou revoir certains auteurs. 😉

Je commence avec Franck Thilliez. J’avoue qu’avec mes parents, on a hésité pour notre première file d’attente, Olivier Norek ou Franck Thilliez ? Mais comme mes accompagnants ne connaissaient pas l’auteur de Surface, ils se sont dirigés naturellement vers celui de LUCA. Pas d’achats, cette fois-ci, mais j’avais deux romans à faire dédicacer et le recueil de nouvelles Crimes de sang froid (que j’ai d’ailleurs donné à griffonner à Olivier Norek, Ian Manook et Danielle Thiéry).

Ma mère se glisse dans la file pour Olivier Norek (après lui avoir montré l’auteur une bonne dizaine de fois car elle n’arrivait pas à s’en rappeler…) pendant que mon père, reconverti en apprenti photographe, et moi papillonnons dans les allées. Nous sommes partis à la rencontre d’Amélie Antoine, dont je n’ai encore lu aucun livre, mais dont je possédais Sans elle / Avec elle, écrit avec Solène Bakowski (j’étais persuadée de pouvoir le lire pour ce salon pourtant…).

Ensuite, nous rencontrons Ian Manook. J’ai souvent vu son nom dans les blogs littéraires, sur Instagram etc… Mais je n’avais encore jamais osé aller à sa rencontre. Pourtant, j’ai lu sa préface du dernier roman de Pierre Luneval, Des canons et des roses. Ça fait donc un an que je repousse toujours à plus tard cette rencontre. C’est maintenant chose faite et sur les conseils de l’auteur, je suis repartie avec Yeruldelgger.

Yeruldelgger

Résumé : Le corps enfoui d’une enfant, découvert dans la steppe par des nomades mongols, réveille chez le commissaire Yeruldelgger le cauchemar de l’assassinat jamais élucidé de sa propre fille. Peu à peu, ce qui pourrait lier ces deux crimes avec d’autres plus atroces encore, va le forcer à affronter la terrible vérité. Il n’y a pas que les tombes qui soient sauvages en Mongolie. Pour certains hommes, le trafic des précieuses « terres rares » vaut largement le prix de plusieurs vies. Innocentes ou pas.

 

Ma mère n’ayant pas vraiment bougé dans la file pour M. Norek (quel succès !), nous sommes partis à la rencontre de Danielle Thiéry. Encore un nom que je vois souvent passer et qui me tardait de découvrir. Je ne suis pas repartie les mains vides, puisque je me suis pris la dernière enquête de Nestor Burma, Piquette à la roquette et son dernier roman, Sex Doll (vous me connaissez suffisamment pour savoir que c’est une habitude de découvrir une série par le dernier publié !).

Piquette à la roquetteRésumé : Burma entreprend quelques pas de danse avec le diable…

Un homme qui vient demander de retrouver une personne disparue au plus célèbre des détectives, c’est chose logique…
Quand les témoins commencent à mourir de façon violente, ça l’est un peu moins…
Il suffit qu’en plus un fantôme apparaisse à Burma, et c’est le bouquet !
Nestor va descendre dans les bas-fonds de l’humanité, satanisme et modifications corporelles au menu de cet opus on ne peut plus sombre…

 

Sex DollRésumé : Une enquête de la commissaire Edwige Marion

À Paris, l’ouverture d’un hôtel de passe 2.0, dont les pensionnaires sont des poupées de silicone, ne fait pas l’unanimité. Son jeune propriétaire, précurseur sur le marché du sexe, n’avait pas imaginé les réactions violentes que sa start-up provoquerait…

Dans le même temps, l’Office, dirigé par la commissaire Marion, est confronté à une série de meurtres atroces. Trois femmes sont retrouvées mutilées, des parties de leur corps trafiquées afin d’en faire des créatures parfaites.

La psycho-criminologue Alix de Clavery, dont l’expertise est indispensable sur ce dossier, a mystérieusement disparu. Si Marion devine que ces affaires sont liées, elle n’imagine pas à quel point.

De Paris au Japon, elle traque ce Docteur X qui l’obsède depuis quinze ans.

Dernier auteur mais non des moindres pour ces rencontres à Templemars, il s’agit d’Olivier Norek. Depuis ma première rencontre avec lui en mai dernier, j’ai enfin lu les deux derniers livres de la trilogie Victor Coste et apparemment l’auteur est ravi quand on ne se remet pas de Surtensions… Je termine le salon comme je l’ai commencé, sans prendre de nouveaux livres puisque fait rare, j’ai lu toute la bibliographie d’Olivier Norek cette année. Je lui ai juste demandé une petite photo et une petite grifouille dans le recueil de nouvelles (qu’il faut vraiment que j’avance dans mes lectures !).

Bookhaul

*
*   *
*

~ Les rencontres ~

 

Une réflexion sur “Salon du polar à Templemars (59)

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s