[Service Presse] Les Epureurs, MEG

Les Epureurs

Numérique – 178 pages
Publié le 28 août 2018
Auto édition
– Service Presse –

*
*   *
*

~ 4e de couverture ~

Devenir épureur ! En 2138, à l’aube de la douzième sélection, tous en rêvent. En entrant dans la tour de l’Espoir, les candidats n’ont aucune idée des épreuves qui les attendent. Ont-ils les capacités physiques et mentales suffisantes pour surmonter les tests de neuroscience ou de transfert ? Au gré des entraînements, des affinités se développent, mais nombre d’entre elles ne résisteront pas aux éliminations. Pourtant, la sélection permet à certains de se révéler à eux-mêmes, alors que d’autres découvrent des enjeux qu’ils ne soupçonnaient pas. La volonté et l’entraide peuvent mener au succès, mais pour cela il faut convaincre car le verdict des épureurs sera sans appel.

*
*   *
*

~ Mon avis ~

Je remercie l’auteure, MEG, pour m’avoir proposé de découvrir son premier roman, Les Epureurs, mais aussi de sa patience pour le temps que j’ai mis à le lire. Pourtant une fois plongée dedans, la lecture a été très rapide et très agréable.

Ce qui est surprenant avec Les Epureurs, c’est que l’on parle d’une sorte de métier, qui semble prestigieux et très convoité. Or, on ne sait pas avant la toute fin du roman, en quoi consiste ce rôle d’épureur.

En revanche, j’espère et je souhaite qu’il s’agisse d’un premier tome et qu’il y aura une suite. Tout d’abord parce que j’ai adoré suivre ces jeunes candidats à travers leur apprentissage et leurs épreuves. Mais aussi, parce que maintenant que l’on sait ce que fait un épureur, il me tarde de voir Clarisa et ses amis en pleine action. Surtout que la fin du roman est un peu sèche (si suite il n’y a pas, il manque clairement un épilogue !).

La plume de MEG est fluide, simple et très agréable à lire. On prend plaisir à suivre les différents personnages, bien qu’au début j’étais un peu perdue avec tous ces noms à retenir. Cependant, quelques chapitres plus tard, je les connaissais par coeur et sur le bout des doigts. Les caractères et personnalités sont très diverses, chacun peut avoir son chouchou (j’ai adoré Nel et Clarisa).

De plus, les chapitres sont assez courts, ce rend la lecture plus dynamique, plus fluide encore.

Bref, j’ai mis le temps à le commencer, mais maintenant j’adore l’univers des Epureurs !

Publicités

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s