[Service Presse] Après le Grand Blanc,Virginie Decoeurfeu

Après le Grand Blanc

Numérique – 96 pages
Publié le 17 septembre 2019
L’Alchimiste Editions
– Service Presse –

*
*   *
*

~ 4e de couverture ~

Quelques décennies après le “Grand Blanc”, le jour où tout s’est arrêté.

Dans son journal, une terrienne issue d’une famille de résilients raconte son présent sur une terre redevenue sauvage. À travers ses souvenirs et les écrits de ses aïeux, le passé et la chute d’une ère déshumanisée courant à sa perte, son récit fait voyager l’âme.

Son témoignage, porteur d’espoir, fera éclore une nouvelle ère pour l’Homme : celle du lien entre l’instinct animal, l’intuition humaine et le savoir ancestral.

*
*   *
*

~ Mon avis ~

Un grand merci aux Editions l’Alchimiste de m’avoir permis de lire en avant-première Après le Grand Blanc de Virginie Decoeurfeu.

Nous sommes envoyés dans un monde futuriste, post-apocalyptique, après un événement majeur dans la vie des humains appelé le Grand Blanc.

La première originalité de ce court roman est que le personnage principal qui s’adresse à nous, lecteurs, n’a pas de nom, tout comme son compagnon de vie qui est souvent nommé « l’Homme ».

Nous sommes donc plongés dans un monde totalement différent du nôtre qui a atteint ses limites et dont la Terre s’est plus ou moins vengée. Dans ce monde pas besoin de la voix pour se faire entendre. Pas de supermarchés, de gadgets électroniques, pas de travail, ni d’argent. Dit comme cela on pourrait penser à l’âge de pierre ? Pas faux, mais un âge de pierre plus évolué humainement puisqu’on peut aisément imaginer une évolution à l’Homo Sapiens. Pourquoi l’espèce Homo s’arrêterait-elle d’évoluer avec nous ?

C’est dans ce nouveau monde, post-grand Blanc, que nous nous familiarisons avec la vie simple mais tellement enrichissante et proche des choses, de la nature, des êtres vivants, que nous évoluons.

Au fil des pages, nous découvrons ce qu’il s’est passé, ce qu’est le Grand Blanc. Comment les grands-parents de la terrienne ont passé pour rebelles puis pour des gens sensés tout en gardant la même ligne de conduite. Comment le monde a changé.

La plume de Virginie Decoeurfeu est douce, poétique, très agréable à lire. A travers le récit d’une vie, de l’évolution d’une génération, on se laisse porter par les mots de l’auteure.

Après le Grand Blanc est un récit initiatique mais aussi un constat écologique et économique de notre époque. A découvrir.

 

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s