[Service Presse] Terminus Garabit, Sylvie Baron

Terminus Garabit

Broché – 340 pages
Publié le 6 mars 2019
Editions Calmann-Levy
– Service Presse –

*
*   *
*

~ 4e de couverture ~

À quinze ans, Marc et Simon vivaient aveuglément leur été : braver les interdits et franchir en courant les six cents mètres du célèbre viaduc ferroviaire de Gustave Eiffel cent mètres au-dessus du vide pour entrer dans l’âge d’homme et retrouver Gloria et Pauline de l’autre côté.
Vingt ans plus tard, Marc, hanté par ses souvenirs revient au pays.
Il découvre un terroir qui lui paraît abandonné. Même la ligne de chemin de fer, sa ligne, est menacée de disparition comme un trait tiré sur son enfance.
Il n’hésite pas à s’engager auprès de ceux qui se battent pour la survie de leur territoire. Mais son principal combat est pour Gloria, pour l’amour de Gloria malgré son terrible accident.
Quel accident  ? Avant même de découvrir la vérité, Marc comprend qu’une menace est toujours là et qu’il n’échappera pas aux fantômes du passé…

*
*   *
*

~ Mon avis ~

Un grand merci à l’auteure, Sylvie Baron, pour l’envoi de son roman, Terminus Garabit (et vraiment désolée d’avoir mis autant de temps à le lire !).

J’avais découvert la plume de Sylvie Baron avec Le Cercle des derniers Libraires (Editions de Borée) et c’est avec plaisir que je me suis plongée dans ce roman plus terroir que polar. L’écriture de Sylvie Baron fait que nous nous attachons aux différents personnages, à Marc en particulier car il est plus présent que les autres, mais aussi à Simon, Gloria, Pauline, Pilar, Garance.

A travers le récit de Terminus Garabit, Sylvie Baron nous écrit l’importance de la terre, l’attachement au territoire, les difficultés socio-économiques de la fameuse diagonale du vide.

Si dans un premier temps on suit Marc dans les traces de son passé suite à son retour dans les Causses, une menace va vite planer dans ces lieux paisibles et reculés. Jusqu’à la mort d’une figure locale dont le décès va être un mystère…

Terminus Garabit est donc à cheval entre le roman de terroir et le polar (où l’on suit l’enquête, les doutes des personnages suite à un décès suspect). Ce mélange est très réussi. D’un côté, on est transporté par la description des paysages, des lieux, du viaduc de Garabit (que j’aimerais beaucoup voir un jour !), Sylvie Baron nous offre un beau voyage. De l’autre, on analyse les pensées, les faits et gestes des personnages pour découvrir lequel d’entre eux aurait pu commettre l’impensable.

Finalement, après avoir émis plusieurs hypothèses aussi invraisemblables les unes que les autres, je me suis dirigée vers la bonne personne et avec le bon mobile qui plus est ! J’aime beaucoup lire tout en jouant au Cluedo ces derniers temps. 😉

Une réflexion sur “[Service Presse] Terminus Garabit, Sylvie Baron

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s