Les Galeries Hurlantes, Jean-Marc Dhainaut

Les galeries hurlantesTitre original : Les Galeries Hurlantes

Auteur : Jean-Marc Dhainaut

Editions : Taurnada

A paraître le : 4 juillet 2019

Format lu : Numérique (178 pages)

4e de couverture :

Karine, dix ans, joue avec un ami imaginaire. Tout ce qu’elle sait, c’est son âge et qu’il n’aime pas Alan Lambin, le spécialiste en paranormal que son père, désemparé et dépassé par une succession de phénomènes étranges, a appelé à l’aide. Et si l’origine de tout cela se trouvait dans les anciennes galeries minières existant toujours sous ce village du Nord ? Le seul moyen d’accéder à ce dédale oublié de tous serait les sous-sols d’un hôpital abandonné et hanté par le souvenir de tous ceux qui y laissèrent leur vie, un matin d’hiver, treize ans plus tôt.


Encore une fois, je remercie Joël des Editions Taurnada pour un merveilleux service presse. En même temps, avec les Editions Taurnada tout comme avec Jean-Marc Dhainaut, j’étais sûre de passer un excellent moment de lecture !

Avec Les Galeries Hurlantes, on retrouve donc Alan Lambin, notre chasseur de fantômes préféré pour une cinquième aventure (si on compte les deux nouvelles que l’auteur a publié). Cette fois-ci, les esprits frappeurs envoient le spécialiste du paranormal dans le Nord.

Comme à son habitude, l’auteur intègre une part historique dans ses romans. Après la première guerre mondiale (La Maison Bleu Horizon), les Croisades (Les Prières de Sang), Les Galeries Hurlantes font écho aux corons du nord de la France.

Jean-Marc Dhainaut a toujours une écriture fluide et agréable à lire. Le plus difficile avec ses livres est de ne pas les finir trop vite ! On aime tellement suivre les aventures d’Alan, qu’il faut freiner, ralentir sa lecture pour faire durer le plaisir.

Au fil des pages, on sent le danger rôder, s’approcher, nous effrayer. Malgré tout, on continue de lire pour savoir comment Alan va sauver cette famille au bord de la rupture.

Jean-Marc Dhainaut a très bien retranscrit l’ambiance angoissante et terrifiante sans pour autant être dans l’horreur. Allez savoir pourquoi je sens comme un étrange atmosphère chez moi quand je lis l’un de ses livres… L’effet Alan Lambin sans doute.

En tout cas, si vous ne connaissez pas encore l’auteur, vous pouvez très bien commencer par Les Galeries Hurlantes, même si évidemment, c’est toujours mieux de lire les livres dans l’ordre pour suivre l’évolution d’un personnage. Néanmoins, ce troisième opus se lit aussi bien indépendamment des autres.

Encore merci aux Editions Taurnada pour me faire découvrir et lire des pépites noires. 😉


Les aventures précédentes d’Alan Lambin :

Publicités

Une réflexion sur “Les Galeries Hurlantes, Jean-Marc Dhainaut

  1. Pingback: Livre à vous #6 : Les Galeries Hurlantes, Jean-Marc Dhainaut | Des plumes et des livres

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s