In my mailbox #49

Coucou la compagnie !

Ça y est, juin se termine et mon rythme effréné également. Je rappelle qu’à partir de demain, je lève le pied question chroniques. Mais en fait, vous n’allez pas voir la pause tout de suite, j’ai un article par jour de prévu jusqu’au dimanche 7 juillet (mais tout est déjà prêt ^^).

Sinon tout à l’heure, vous retrouverez également mon compte-rendu de ma visite aux Géants du Polar de Douai et dans l’après-midi, le nom du gagnant pour Les Limbes d’Olivier Bal sera révélé !

Je vous souhaite un bon dimanche et bel été !


Cette semaine, ça a été très calme niveau réception car je n’ai reçu que deux livres !

Tout d’abord du côté des livres papier, j’ai reçu celui de la dernière Masse Critique de Babelio. Il s’agit du Guide de la Retraite Heureuse : Bien vieillir en France ! Pourquoi j’ai choisi ce livre ? Je vous en dirai plus quand la chronique paraîtra (courant juillet).

Guide de la retraite heureuseRésumé : Le Guide de la Retraite heureuse a pour objectif de rassembler toutes les informations permettant d’envisager et de vivre une retraite sereine sur le territoire. D’utilité quotidienne, il comporte une première partie ludique « Agenda/Almanach » destinée à vous faire (re)découvrir, au fil des saisons et au travers de mille et une rubriques, la France, son passé, son histoire, ses trésors patrimoniaux, ses spécialités gourmandes, ses légendes et traditions. La deuxième partie constitue un « Mémento » rassemblant tous les renseignements utiles aux seniors pour les accompagner dans leur choix de vie.

Côté numérique, j’ai reçu Laissez les vivants de Stéphanie H., à paraître samedi 6 juillet, chez L’Alchimiste Editions.

Laissez les vivantsRésumé : Réveillés subitement en pleine nuit, Lili et Julien réalisent bien vite que le bateau de croisière sur lequel ils fêtent leur voyage de noces est en train de couler. Pris de panique, ils tentent de rejoindre les canots de sauvetage. Ballottés dans la tempête, luttant contre les autres passagers pour leur survie, Lili perd Julien de vue puis tout devient noir. Lorsqu’elle revient à elle, un soleil radieux brille au-dessus de sa tête et la mer est limpide. Lili se trouve sur un canot orange, entourée de six autres rescapés. Malheureusement, Julien n’est pas parmi eux. Commence alors un long voyage, entre espérance et chagrin. Une attente s’étirant à l’infinie, bercée sur une mer d’huile, serrée contre ces inconnus. L’attente des secours qui ne viennent pas, l’attente d’une côte, d’une île, de retrouver la terre ferme. Pour Lili, chaque jour qui passe l’éloigne un peu plus de son mari, de l’espoir de le revoir. Lili lutte, Lilli se souvient, de sa jeunesse, de ses amies, de son mari, de leur rencontre, de leur premier baiser. Puis, alors que tout semble perdu, des phénomènes étranges se produisent.

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s