Les Tables du Destin, Aude Félix

Les Tables du DestinTitre original : Les Tables du Destin

Auteure : Aude Félix

Editions : Auto édition

Paru le : 1er février 2019

Format lu : Numérique (646 pages)

4e de couverture :

Maladroite et un peu fofolle, Mia Fayet possède un sacré crochet du droit dont elle aime abuser. C’est dans le sud de la France qu’elle a repris la boutique d’antiquités de son oncle. Sa vie se résume à un petit cercle d’amis, une mère insupportable et un ex fiancé potentiellement cancérigène. Jusqu’au jour où elle découvre dans l’un de ses tiroirs, une tablette en or gravé d’un langage aussi vieux que l’humanité. Une tablette au pouvoir étrange qui réveille ses intuitions depuis longtemps assoupies et des souvenirs oubliés. Sans compter sa rencontre fortuite avec Matteo Scalabrino, un italien au passé sombre qui suscite en elle une vague impression de déjà-vu et une bonne dose d’exaspération. Coïncidence ou simple hasard, le moment est venu de partir en quête de la vérité et découvrir bien plus que ce qu’elle cherche.


Un grand merci à l’auteure, Aude Félix, pour m’avoir proposé de découvrir son unviers via Facebook et SimPlement pro.

Dans Les Tables du Destin, nous rencontrons Mia, une jeune femme au caractère bien affirmé pour ne pas dire bien trempé. Elle tient un magasin d’antiquités dans un petit village du sud de la France. Elle va rencontrer un homme mystérieux, Matteo Scalabrino. Dès le départ c’est très explosif entre eux deux. Malgré une différence de gabarit, Mia ne se laisse pas impressionner par le bel italien. Et puis, pas le temps de s’attarder sur lui, d’étranges phénomènes se produisent autour d’elle depuis qu’elle a reçu une tablette d’une vieille dame…

Dès les premières pages, Aude Félix nous entraîne dans le tourbillon qu’est la vie de Mia. L’écriture de l’auteure est telle que l’on ne peut qu’être captivé par le récit. Malgré les six cents pages passées (pour la version numérique), je n’ai pas vu les pages défiler et je l’ai lu en moins d’un week-end ! La plume d’Aude Félix est entraînante, fluide, captivante… addictive ! Le récit de Mia est entrecoupé de retour en arrière, dans son passé, ce qui nous permet de mieux comprendre certaines situations et certaines réactions de la jeune femme.

Les Tables du Destin laisse transparaître des touches d’humour, ce qui renforce l’attachement à l’histoire de Mia.

La fin du roman apporte son lot d’explications, mais malgré tout on a encore des zones d’ombres, des énigmes inachevées… Quand on tourne la dernière page, on se retrouve en manque de Mia et Matteo.

Une réflexion sur “Les Tables du Destin, Aude Félix

  1. Pingback: #PartageTaVeille | 20/06/2019 – Les miscellanées d'Usva

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s