Livre à vous #4 : La Cerise sur le Gâteau, Aurélie Valognes

La cerise sur le gâteauTitre original : La Cerise sur le Gâteau

Auteure : Aurélie Valognes

Editions : Mazarine

Paru le : 6 mars 2019

Format lu : Broché (414 pages)

4e de couverture :

La vie est mal faite : à 35 ans, on n’a le temps de rien, à 65, on a du temps, mais encore faut-il savoir quoi en faire…
Bernard et Brigitte, couple solide depuis 37 ans, en savent quelque chose.
Depuis qu’elle a cessé de travailler, Brigitte profite de sa liberté retrouvée et de ses petits-enfants. Pour elle, ce n’est que du bonheur. Jusqu’au drame : la retraite de son mari !
Car, pour Bernard, troquer ses costumes contre des pantoufles, hors de question. Cet hyperactif bougon ne voit vraiment pas de quoi se réjouir. Prêt à tout pour trouver un nouveau sens à sa vie, il en fait voir de toutes les couleurs à son entourage !
Ajoutez à cela des enfants au bord de la crise de nerfs, des petits-enfants infatigables, et surtout des voisins insupportables qui leur polluent le quotidien…
Et si la retraite n’était pas un long fleuve tranquille ?
Un cocktail explosif  pour une comédie irrésistible et inspirante.


Le mois dernier, je vous faisais part de mon avis suite à ma lecture de La Cerise sur le Gâteau d’Aurélie Valognes.

A peine j’avais terminé de lire le dernier roman de l’auteure préférée des Français, ma chère maman m’a emprunté mon exemplaire et s’est plongée dans les vies de Brigitte et Bernard.

Vu la longueur du livre, elle pensait mettre du temps à le lire, mais ses vacances sont tombées à pic et en quelques jours seulement, les péripéties des deux retraités n’avaient plus aucun secret ! La plume d’Aurélie Valognes est toujours aussi fluide et agréable à lire et on ne voit pas les pages défiler quand on ouvre l’un de ses romans.

En ce qui concerne Bernard et Brigitte ainsi que leur famille, ma mère a trouvé inquiétant les similitudes entre le couple de retraités et… son propre couple ! Hormis le fait qu’elle n’est pas encore à la retraite, Bernard ressemble beaucoup à son mari (mon père donc). De ce fait, la lecture en a été que plus plaisante.

Alors que pour ma part, j’ai été envoyée loin de mon quotidien pour suivre le récit, ma mère, elle, a été plongée dans son propre vécu mais au lieu de revivre des situations, elle y a assisté de l’extérieur comme une spectatrice.

Qu’importe la génération, Aurélie Valognes sait donc toucher tous les âges. D’une manière différente, certes. Mais tout le monde peut y trouver son compte. La Cerise sur le Gâteau en est la preuve.

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s