Lâcher prise, Benoît Aymonier

Lâcher priseTitre original : Lâcher prise : Comment se reconnecter à soi-même

Auteur : Benoît Aymonier

Editions : Mon Poche

Paru le : 17 janvier 2019

Format lu : Broché (356 pages)

4e de couverture :

En 2012, Benoît Aymonier vit une expérience de lâcher-prise total qui provoque en lui une prise de conscience soudaine et lumineuse de la nature profonde de la vie. Ce jour-là, au-delà de toute conception rationnelle et intellectuelle, il fait l’expérience sensorielle de ce qu’est la vie, et prend conscience de ce qu’elle n’est pas. Dans cet ouvrage foisonnant d’exemples et d’exercices simples et efficaces, l’auteur donne des clés pour nous aider à nous rapprocher de nous-mêmes, car nous souffrons lorsque nous persistons à être quelqu’un que nous ne sommes pas. Il s’agit de cesser de subir notre environnement, les aléas de la vie et nos émotions, pour reprendre la main différemment sur le cours de notre existence et opérer de profondes et radicales transformations dans nos vies.


On a tous parfois des phases où on a envie de se poser, de s’interroger sur le comment et pourquoi de notre situation actuelle, de tout simplement prendre du temps pour soi. C’est ce que le livre de Benoît Aymonier propose.

Ce n’est pas un kit tout en main, où il vous suffit de le lire pour avoir toutes les réponses que vous souhaitez. Non, Lâcher prise est plutôt un guide. Selon vos besoins (à voir ce qui coïncide avec en regardant l’index à la fin du livre), vous allez découvrir des pistes de réflexion, une manière différente d’appréhender certaines situations mais rien de plus.

Personnellement, je n’aimerais pas qu’un livre ait pour vocation de dicter ma conduite (coucou Miracle Morning !). Chaque personne est différente et à la lecture de certains passages, on ne va pas tous réagir, réfléchir de la même manière. Et c’est normal !

Ce qui est appréciable, c’est qu’à la fin de chaque partie, Benoît Aymonier a mis en place une fiche pratique. Elle permet à la fois de résumer la partie entière et de mettre en pratique dans la vie de tous les jours. Une fois encore, on n’est pas obligé de tout suivre à la lettre (sauf si on en ressent le besoin). Je rappelle que le sous-titre du livre est Comment se reconnecter à soi-même et non se forcer à être quelqu’un d’autre.

On peut aussi bien lire Lâcher prise de manière linéaire, si on ne sait pas encore bien ce que l’on recherche ; ou de manière plus ciblée (grâce à l’index qui est très détaillé), si l’on veut travailler quelque chose de précis dans sa vie.

On devrait tous avoir un exemplaire de Lâcher prise dans sa bibliothèque. On ne sait jamais, à tout moment de sa vie, il pourrait nous être utile. Ce serait dommage de s’en priver, non ?

Publicités

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s