Ça va être ta fête !, Cécile Delacroix

ob_85044d_ca-va-etre-ta-feteTitre original : Ça va être ta fête !

Auteure : Cécile Delacroix

Editions : Le Texte Vivant

Paru le : 16 février 2017

Format lu : Broché (175 pages)

4e de couverture :

Chroniques de la vie extraordinaire de femmes ordinaires.
De la Saint-Roméo à la Saint-Aimé, en passant par la Saint-Vincent-de-Paul, Cécile Delacroix revisite les saints pour mieux égratigner les humains ; les hommes de préférence, tour à tour lâches, escrocs, machos mais tendres aussi. En une quarantaine de courtes chroniques de la vie ordinaire, toujours drôles, souvent désopilantes, parfois même dramatiques, elle nous emmène dans la vie de femmes aimantes, amantes, soumises ou révoltées, qui nous touchent parce qu’elles nous ressemblent.
La rupture à la Saint-Sylvestre, les déboires d’une actrice à la Saint-Oscar, la retraite tant attendue de Martine à la Sainte-Félicité, le week-end en amoureux d’amants adultères à la Saint-Fidèle, les gaffes de Sophie à la Sainte-Prudence… Cécile Delacroix s’empare de l’éphéméride pour revisiter avec humour les aléas de la vie, de l’amour, de l’amitié. Avec une tendresse grinçante, elle dresse le portrait de femmes, jeunes ou moins jeunes, en prise avec un quotidien qu’elles tentent désespérément de maîtriser ou d’infléchir. Une grande bouffée de rire en ces temps où la place des femmes est constamment discutée par des hommes bien intentionnés.


J’ai rencontré l’auteure, Cécile Delacroix, au Salon du livre de Neuilly-en-Thelle. J’allais partir quand je me fais interpellée par cette femme qui parle à chacun comme si elle parlait à des amis. C’est ce qui m’a plu avec elle. Le ton est léger, drôle. Son recueil de chroniques Ça va être ta fête ! est dans le même style. J’adhère, je l’embarque.

Chaque chronique est datée. C’est comme si l’on avait griffonnée une anecdote dans un agenda. Le point commun à ces chroniques : la femme. Elle est présente, pas toujours à son avantage, dans chacune des histoires. Les récits sont brefs, incisifs, drôles, cyniques, dramatiques.

J’ai littéralement dévoré Ça va être ta fête ! C’est une bouffée d’air frais, une lecture légère qui fait du bien. On peut facilement s’identifier dans certaines situations. Parfois je me suis dit « Bien joué ! » (Quoi ?! Vous ne parlez jamais aux personnages d’un livre ?!), parfois je n’ai rien dit tellement je riais… toute seule (Naya me regardait d’un drôle d’air à ces moments-là…).

Cécile Delacroix a également publié un autre recueil de chroniques Ça va (encore) être ta fête ! Je pense que je le lirai cet été. Pendant les vacances, cela me fera le plus grand bien.

Publicités

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s