[Des plumes et moi] Entretien avec Audrey Martinez

Bonjour les amis !

J’essaie de reprendre les interviews mais le temps manque beaucoup… Donc pour l’instant je ne peux pas dire si elles vont reprendre régulièrement ou non…

Néanmoins, je ne vais pas blablater trop longuement. Aujourd’hui, Audrey Martinez, qui vient de publier le deuxième tome des aventures d’Allie et Adam intitulé A Fleur de coeur, me fait le plaisir de répondre à mes petites questions.

Pour ceux qui ne la connaissent pas (honte à vous !!! bouh !!!!! ^^), filez lire La Valse des souvenirs !!!!

Comme d’habitude, aujourd’hui Audrey nous parle de ses habitudes d’écrivaine et demain on la retrouve à 11h pour la découvrir en tant que lectrice. 😉

Bon samedi !


  • Peux-tu te présenter en quelques mots ?

18622250_10155391014689096_7241871703423609217_nJe suis avant tout professeur des écoles depuis quelques années. Je me suis lancée dans l’autoédition en 2017 avec mon premier roman. Je tiens un blog sur lequel je tente de proposer des articles sur l’autoédition ou l’écriture pour aider les nouveaux auteurs, comme d’autres l’ont fait pour moi lorsque j’ai débuté. Je propose aussi mes services de correction aux indés. Et depuis peu, j’ai lancé une boutique en ligne pour vendre des produits que je fabrique moi-même (pochettes de livres, bijoux et marque-pages). J’aime bien toucher à plein de projets et me lancer des défis, on n’a qu’une vie !

  • Que représente l’écriture pour toi ?

L’écriture est devenue une passion dont je pourrais difficilement me détacher. Je manque cruellement de temps pour lui consacrer les heures nécessaires à son épanouissement, mais lorsqu’on bosse tout en étant autoéditée, c’est compliqué de jongler avec toutes les casquettes et il est vrai que j’ai du mal à me contenter d’un projet, j’adore trop tenter plein de nouvelles choses. J’envisage sérieusement de faire de l’écriture mon activité principale, je pense que c’est devenu un point essentiel à mon bien-être.

 

  • Depuis quand écris-tu ?

Ce n’est pas si lointain en réalité. Certains diront depuis leur enfance, moi je dessinais à l’époque. J’ai écrit mon premier livre vers 2010 je pense. C’était un livre fantastique avec des sorcières et des vampires. J’ai terminé le tome 1 et j’ai commencé le tome 2 et puis ça s’est arrêté là. Nouveau boulot, nouvelle ville etc j’ai tout mis de côté. En 2015, j’ai écrit Maintenant et à jamais, l’envie d’écrire est revenue. Et là encore, une fois terminé, je l’ai mis de côté, il n’y avait que 90 pages A4, je n’étais pas satisfaite, ce n’était pas le moment pour moi. Ce n’est qu’après l’attentat de Nice que j’ai repris Maintenant et à jamais pour le modifier et aller au bout de l’histoire.

 

  • Peux-tu nous parler de tes publications ?

Maintenant et à jamaisMaintenant et à jamais, mon premier roman publié est celui qui m’a mis le pied à l’étrier. J’avais très envie de parler des violences conjugales parce que c’était un sujet qui me bouleversait. Et ce livre a très bien marché et il continue aujourd’hui de toucher les gens et de diffuser son message, d’ailleurs à l’heure où j’écris, il est dans le top 100 Amazon depuis bientôt une quinzaine de jours. Il a aussi gagné le prix de la meilleure romance aux indés awards 2018.

contre vents et maréesContre vents et marées est le préquel de mon premier roman. J’avais envie de raconter l’histoire de Marta et Jack, des personnages secondaires de Maintenant et à jamais, leur adolescence, leur rencontre. C’est une romance un peu plus douce, moins dramatique, même si des épreuves attendent mes protagonistes. C’était un besoin, d’écrire cette histoire. Ce roman a d’ailleurs été finaliste pour le Prix des Auteurs Inconnus 2018 et il a fait l’objet d’une proposition de contrat d’édition que j’ai refusé.

La valse des souvenirs et À fleur de cœur  abordent aussi le thème de la famille mais sous un autre angle. À travers des souvenirs et un récit à deux voix. Ils sont différents des précédents. Ils sont écrits au présent et on s’immerge beaucoup plus dans la tête des personnages. Cette duologie tend un peu plus vers la quête de soi, du bonheur, ce besoin de trouver un sens à sa vie et de s’épanouir personnellement et professionnellement.

Et j’ai aussi écrit quelques nouvelles, trois que l’on peut retrouver dans des recueils et une quatrième Nice, je t’aime qui est disponible gratuitement sur Amazon et Kobo, et qui est autobiographique. Elle raconte l’attentat de Nice, tel que je l’ai vécu ce soir-là.

  • Comment se déroule ton processus d’écriture ? As-tu un plan défini ou te laisses-tu guider par ta plume au fil de l’histoire ?

J’ai besoin d’organiser les choses, d’une manière générale et pour l’écriture, je ne déroge pas à mes habitudes. Avant de débuter l’écriture du premier jet, j’ai besoin de savoir où je vais. Je prépare donc mes personnages, ma trame, mes idées principales et j’organise le tout sous forme de plan. Je note tous les chapitres et dans chaque chapitre l’idée ou les idées principales que je dois y développer. Par contre, je laisse les derniers chapitres vides, je ne sais jamais comment ça va se finir à l’avance, ça me vient pendant l’écriture. Évidemment, mon plan se modifie au fil de l’écriture, j’ajoute des chapitres, j’en enlève, parfois c’est plus long que prévu donc ça décale, bref, ce n’est pas figé, mais j’ai besoin de savoir où je vais et d’avoir un plan auquel me raccrocher.

 

  • Pourquoi avoir choisi l’auto édition ?

Lorsque je préparais Maintenant et à jamais mon premier roman, j’ai commencé à me renseigner sur la publication, je voulais aller au bout du processus et je suis tombée par hasard sur l’autoédition que je ne connaissais pas et notamment sur un ouvrage de Nathalie Bagadey qui expliquait tout ce qu’il fallait faire, comment etc et je me suis dit, c’est pour moi ! Je ne voulais pas attendre, pendant des mois, une réponse hypothétique d’éditeur (on sait que c’est un milieu assez bouché). J’avais envie que mon histoire soit publiée rapidement, à une date bien précise (14 juillet) par rapport à ce que j’avais vécu. Et je me sentais capable de relever le challenge. Et j’ai bien fait, je pense. Je ne regrette pas !

 

  • Quels sont tes projets d’écriture à venir ?

Mon prochain roman sortira avant ou après l’été, tout dépendra de mon avancée. Il est déjà écrit depuis l’été dernier, je l’ai laissé reposer. C’est une histoire qui aborde un thème qui me tient à cœur, comme pour Maintenant et à jamais. Pour la petite histoire, j’ai écrit ce livre juste après Maintenant et à jamais, en 2017. Mais j’ai fait un blocage au chapitre 20, il manquait le petit truc en plus à mon histoire, je n’étais pas satisfaite et j’avais très envie d’écrire Contre vents et marées, du coup, je l’ai mis de côté pendant un an avant de le retravailler, car entre temps, j’avais trouvé ce qui manquait à mon récit pour lui donner la direction qu’il fallait.

 

  • Merci beaucoup d’avoir répondu à mes questions. As-tu un petit mot pour la fin ?

Merci à toi pour cette interview et pour ton travail autour des indés. Si je pouvais juste donner un conseil aux auteurs, c’est de foncer, d’y croire et de ne pas faire marche arrière. N’écoutez pas les critiques, les personnes qui vous diront de ne pas vous lancer ou que vous n’y arriverez pas. Ne vous découragez pas si l’aventure s’avère complexe ou si des avis négatifs pointent le bout de leur nez. L’important c’est d’écrire et de profiter du bien-être que cela nous apporte. Et puis, la communauté indés est plutôt soudée donc il ne faut pas hésiter à faire appel à eux.
Et côté lecteurs/blogueurs, merci de lire des indés, de leur faire de la pub, de croire en eux, de les soutenir. Ça remplit nos grands cœurs de tout plein d’amour.
Et si vous ne lisez pas encore des indés (honte à vous :p), sautez le pas, il y aura plein de jolies surprises !

Interview réalisée en mars 2019.

Retrouvez mes chroniques sur les romans d’Audrey Martinez :

Publicités

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s