Le syndrome [E], Franck Thilliez

Le syndrome ETitre original : Le syndrome [E]

Auteur : Franck Thilliez

Editions : Pocket

Paru le : 13 octobre 2011

Format lu : Broché (510 pages)

4e de couverture :

Un film mystérieux et malsain qui rend aveugle… Voilà de quoi gâcher les vacances de Lucie Henebelle, lieutenant de police à Lille.
Cinq cadavres retrouvés atrocement mutilés… Il n’en fallait pas plus à la Criminelle pour rappeler le commissaire Franck Sharko, en congé forcé.
Deux pistes pour une seule et même affaire qui va réunir Henebelle et Sharko.
Des bidonvilles du Caire aux orphelinats du Canada, les deux nouveaux coéquipiers vont mettre le doigt sur un mal inconnu, d’une réalité effrayante et qui révèle que nous pourrions tous commettre le pire. Ceux qui ne connaissent pas le syndrome [E] ne savent pas de quoi ils sont capables…


Après avoir découvert la plume de Franck Thilliez en fin d’année dernière avec le livre audio de Sharko, cette fois-ci, j’ai voulu lire de manière plus traditionnelle et de découvrir les premières enquêtes communes entre Sharko et Hennebelle. C’est donc logiquement que je me suis plongée dans la lecture de Le Syndrome [E].

Dans ce thriller, nous ne suivons pas la classique enquête sur un meurtre. Non, pour réunir ses deux enquêtes vedettes, Franck Thilliez a vu grand et leur propose toute une série de meurtres. Au début du livre, nous suivons en alternance l’avancement de l’enquête de Sharko et d’Hennebelle mais très vite, leurs recherches vont converger et les deux enquêteurs vont s’allier. D’ailleurs ils ne seront pas trop de deux pour résoudre cette enquête de grande envergure et très complexe. Les intrigues dans Le Syndrome [E] sont nombreuses, diverses, et le dénouement est difficilement anticipable.

Dès les premières scènes, on est happé par l’écriture de Franck Thilliez. Il nous conte avec talent et précision les différentes situations. De ce fait, on suit avec passion et addiction l’intrigue de ce roman. On sent à la lecture de ses romans que Franck Thilliez passe beaucoup de temps en compagnie de la police pour façonner ses enquêtes. Malgré l’horreur de certaines scènes (qui pourtant sont adoucies par l’auteur), on les perçoit d’une manière très réaliste.

Je suis totalement tombée sous le charme de la plume de cet auteur.

Le Syndrome [E] est le premier tome d’un diptyque sur  la violence. J’ai dans ma bibliothèque le second tome Gataca et une chose est sûre : il ne va pas rester longtemps sur l’étagère.

Publicités

2 réflexions sur “Le syndrome [E], Franck Thilliez

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s