C’est lundi, que lisez-vous ? #74

1. Mes lectures passées

En arrêt forcé, j’ai très vite terminé Vindicta de Cédric Sire. Il ne faut pas se fier aux apparences, malgré ses presque 600 pages, ce roman palpitant se lit rapidement !

VindictaRésumé : UN BRAQUAGE SOUS HAUTE TENSION

 » On entre, on prend le fric, on ressort. Personne ne sera blessé.  »
Leur plan est sans risque. Le bijoutier ne portera pas plainte pour le vol car son argent est d’origine illégale. Damien, Élie, Audrey et Driss s’imaginent avoir trouvé la réponse miracle à tous leurs problèmes.

UN FLIC EN CHUTE LIBRE

Fraîchement muté dans un groupe de surveillance, Olivier est loin d’imaginer que la planque qu’on lui a assignée fera de lui le témoin clé d’un cyclone meurtrier, dans le sillage d’un tueur glacial et méthodique que rien ne semble pouvoir arrêter. Des déserts du Moyen-Orient aux villes sombres et silencieuses du territoire français, quand la vindicte est en marche, plus rien ne peut vous sauver.

UNE TRAQUE HALETANTE SECOUÉE DE FAUSSES PISTES

Pur instrument de torture et de mort, il n’a pas de nom, pas de visage, l’habitude de tuer et un cimetière de cadavres derrière lui. Mais dans cette affaire, pas de contrat. Cette fois-ci pour lui : c’est personnel.
Dans ce thriller crépusculaire, Cédric Sire joue comme jamais avec les nerfs du lecteur jusqu’à l’effroyable twist final et confirme son entrée tonitruante parmi les maîtres du thriller français.

J’enchaîne sur Couleurs d’automne de Priska Soba qui me tente depuis un bon long moment.

Couleurs d'automneRésumé : « Elle était mon enfant, ma prison de mensonges, mon enfer. Exilée, contrainte de vivre en recluse afin d’expier une faute que je n’avais pas commise, loin de hommes, sans avenir je suis demeurée. Comment aurais-je pu l’aimer ? Elle ne m’était rien. Elle n’était qu’une aberration dans un monde de douleur. « 

COULEURS D’AUTOMNE nous entraîne dans la vie d’une jeune fille de 16 ans, qui donne naissance à une petite fille suite à un viol. Elle n’aura alors plus qu’un seul désir : effacer jusqu’à l’existence même de cet enfant. La haine et la violence de cette mère auront-elles des limites ?

Je reprends (enfin !) la bêta lecture de L’Impératrice des Glaces : Première partie de Melody Gasnier, à paraître prochainement, le 20 mars pour être précise.

RL'Impératrice des Glaces 1ésumé : Tsoï pensait être une jeune fille de paysans ordinaire. Elle se voyait déjà finir sa vie dans le village où elle était née, sans jamais sortir de ses limites. Mais voilà qu’un sorcier bouscule toutes ses certitudes. Il lui apprend qu’elle détiens des pouvoirs magiques. Et pas n’importe quels pouvoirs, mais ceux de la future Impératrice des Glaces en personne, souveraine d’un Empire millénaire.

Tsoï se retrouve lancée dans une quête pour ramener ses pouvoirs à l’Impératrice, quête qui la portera jusqu’aux confins de son monde. En chemin, elle affrontera des créatures inconnues, elle versera des larmes, elle se battra. Mais elle découvrira aussi l’amitié, la joie, l’émerveillement. Et peut-être qu’au terme de son aventure, l’amour sera au rendez-vous.

Toujours dans l’auto édition, je me lance dans A fleur de coeur d’Audrey Martinez, à paraître le 20 mars également.

A fleur de coeurRésumé : Après avoir découvert la vérité sur le décès de Maelly, Allie et Adam tentent de reprendre leur vie en main.

Accepter le passé, vivre le moment présent, rêver d’un avenir meilleur… C’est tout ce à quoi ils aspirent après ces événements douloureux.

Mais peut-on recoller les morceaux d’une histoire brisée ?

Plongez-vous dans ce récit émouvant, retenez votre souffle et avancez, en compagnie d’Allie et Adam, sur le chemin de la vie.

Il serait tant que les microbes me laissent reprendre le travail, car après avoir avalé quatre livres en deux jours, je poursuis ma boulimie littéraire en commençant la lecture de Gilets Jaunes forever : L’Appel du 17 novembre d’Andy Pierce.

GJ Forever T1Résumé : Né en octobre 2018 d’une colère contre la taxe sur les carburants, le mouvement des gilets jaunes s’étend sur les réseaux sociaux et entraîne peu à peu la France dans une vague de contestation sans précédent.
Lancé par Éric Drouet et Bruno Lefevre, l’appel au « blocage national contre la hausse du carburant » est suivi par des centaines de milliers de Français. À partir du 17 novembre, le peuple se soulève contre la vie chère, les inégalités sociales et l’injustice fiscale, bloquant les autoroutes et les centres commerciaux, investissant les ronds-points et réclamant la démission du président de la République, Emmanuel Macron.

Ancien étudiant tombé dans la précarité, Arnaud Saintoul, vingt-huit ans, se jette à corps perdu dans la contestation. Mais jusqu’où sera-t-il capable d’aller pour faire triompher les revendications des gilets jaunes ?

À travers les aventures palpitantes d’Arnaud et de ses amis, « Gilet Jaune forever » retrace l’histoire tumultueuse d’un mouvement insaisissable et incontrôlable.
Un style rythmé et incisif, des personnages charismatiques, des rebondissements en cascade… Cette saga, qui mêle action, humour et émotion, tient le lecteur en haleine jusqu’à la dernière page.
Alors, prêt à enfiler votre gilet ?

Le tome 1, « L’Appel du 17 novembre », est consacré à la période allant de fin octobre au 24 novembre 2018.

2. Ma lecture en cours

Ma soif de lecture ne semble pas vouloir se tarir cette semaine car je commence J’ai dû rêver trop fort de Michel Bussi (Editions Les Presses de la Cité) en attendant de le rencontrer à Livre Paris quelques jours plus tard… Et c’est ma lecture de ce lundi. Entre la fatigue, l’envie de savourer et non de dévorer ce roman, j’avance lentement mais sûrement (j’avoue j’ai eu du mal à quitter Montréal… en attendant de le voir pour de vrai).

J'ai dû rêver trop fortRésumé : Les plus belles histoires d’amour ne meurent jamais.
Elles continuent de vivre dans nos souvenirs et les coïncidences cruelles que notre esprit invente.
Mais quand, pour Nathy, ces coïncidences deviennent trop nombreuses, doit-elle croire qu’il n’y a pas de hasard, seulement des rendez-vous ?
Qui s’évertue à lui faire revivre cette parenthèse passionnelle qui a failli balayer sa vie ?
Quand passé et présent se répètent au point de défier toute explication rationnelle, Nathy doit-elle admettre qu’on peut remonter le temps ?

En quatre escales, Montréal, San Diego, Barcelone et Jakarta, dans un jeu de miroirs entre 1999 et 2019, J’ai dû rêver trop fort déploie une partition virtuose, mêlant passion et suspense, au plus près des cœurs qui battent trop fort.

3. Mes lectures à venir

Ma prochaine lecture sera l’un de ses trois livres… Mais je ne sais pas encore lequel. Ce sera ma surprise ! ^^

Et vous, que lisez-vous ?

Publicités

5 réflexions sur “C’est lundi, que lisez-vous ? #74

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s