Un triangle presque parfait, Virginie Gossart

Un triangle presque parfaitTitre original : Un triangle presque parfait

Auteure : Virginie Gossart

Editions : les Presses Littéraires

Paru le : 19 juin 2018

Format lu : Broché (138 pages)

4e de couverture :

Après un début de soirée au goût amer, Lilas se laisse entraîner par son amie Marie dans une aventure singulière et inespérée. Leur périple les conduit devant la façade d’un château gothique perdu dans la nature. Véritable aberration architecturale, ce lieu est réputé pouvoir répondre à tous les désirs de ceux qui osent en franchir le seuil. C’est le début d’un voyage qui conduira les deux héroïnes à remettre en question leurs certitudes sur l’amitié, l’amour, les normes sociales, les différentes formes d’aliénation de l’être ; à atteindre et franchir la frontière poreuse entre songe et réalité.
Lilas et Marie découvriront-elles cet autre versant du réel qu’elles ont si souvent appelé de leurs vœux ? Et si le prix de cette découverte était la mort ? Et si cette mort n’était pas la fin, mais le début d’une nouvelle ère ?
Histoire d’un triangle amoureux à géométrie variable, récit métaphorique, sombre rêverie sur le sang : Un triangle presque parfait est tout cela à la fois. Un roman qui bouscule les codes des genres policier et fantastique, pour le plus grand plaisir de ses lecteurs.


Un grand merci à Virginie Gossart et à Les Presses Littéraires pour l’envoi de Un triangle presque parfait en service presse.

Au début j’avoue avoir eu un peu peur car les créatures fantastiques type vampires, loups-garous ne sont pas ma tasse de thé et souvent on tombe dans des clichés et classiques que ça en est agaçant.

Pourtant j’ai littéralement dévoré Un triangle presque parfait. Impossible de le lâcher temps que je n’avais pas lu la dernière page !

Il faut dire que la plume de l’auteure, Virginie Gossart, nous immerge dès le premier chapitre dans le feu de l’action. Un corps est retrouvé au petit matin totalement calciné ainsi que l’intérieur du véhicule dans lequel il se trouve. Des marques de type morsure se trouvent sur le corps. Qui est-ce ? Que s’est-il passé ? On remonte le temps pour suivre deux amies, Lilas et Marie, quel est le rapport avec le corps retrouvé ?

On se balade de chapitre en chapitre à chaque fois plus avide de connaître la suite des aventures des deux jeunes femmes et du déroulement de l’enquête. L’absence de repères temporels peut déstabiliser un peu mais finalement quand on lit Un triangle presque parfait on finit par penser que l’auteure l’a fait exprès. A la manière de Lilas et Marie, on perd ses repères, la notion du temps, on est embarqué dans un monde fantastique, étrange, angoissant mais attirant.

Le petit plus de ce roman est dans les références. On trouve une multitude de référence de classiques littéraires, des réflexions presque philosophiques, ce qui est détonnant dans ce type de roman. De même la variété de genre à l’intérieur de ce roman le rend presque inclassable. On passe d’une narration à la 3e personne à une 1re personne sans que cela nous étonne, comme si cela coulait de source. Après avoir posé le théâtre comme un composant essentiel dans les vies de Lilas et Marie, l’auteure nous propose un chapitre écrit sous cette forme. Bref, on pourrait dire qu’il y a de tout et n’importe quoi mais en fait, cela colle tellement à l’ambiance du livre et tout est écrit avec une telle cohérence que cela passe sans souci !

Alors oui, il est question d’initiation, de vampire / loup-garou, mais à aucun moment Virginie Gossart n’a cédé à la facilité et n’est tombée dans les clichés.

Étonnant ? J’ai eu un coup de coeur pour Un triangle presque parfait.

Publicités

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s