C’est lundi que lisez-vous ? #67

1. Mes lectures passées

J’ai terminé de lire Chasseurs de Mégane Delsinne in extremis pour en faire la chronique pour le #JeudiAutoEdition.

ChasseursRésumé : Il existe parfois de très bonnes raisons d’avoir peur de sortir de chez soi. En Vestalie, les Ylens, ces créatures démoniaques mangeuses d’Hommes ravagent villes et villages. Seuls les Chasseurs, ces guerriers d’élite, connaissent les secrets pour les combattre.
Aelys et ses deux amis s’entrainent dur pour devenir Chasseur. Mais alors qu’ils s’approchent de leur objectif, ils découvrent un lourd secret, qui pourrait bien tout remettre en cause.
Oserez-vous Chasser avec eux ?

 

Puis, je me suis plongée dans le témoignage du publicitaire Edouard Moradpour dans Le jour où tout bascule qui paraîtra jeudi 31 janvier (la chronique arrive demain).

le jour où tout basculeRésumé : « J’étais matérialiste. Je ne croyais qu’en ce que je voyais. L’âme était une invention des religions et il n’y avait rien après la mort, rien que le néant. Pas de « vie » après la vie, le vide, comme une nuit sans rêves. Je ne croyais pas non plus à l’amour et pensais être incapable d’aimer, d’avoir réellement de l’amour pour l’autre ; en avais-je pour moi ? Et puis survint la tragédie. Le 26 juin 2008, ma compagne Elena avec qui je vivais depuis sept ans à Moscou se suicidait dans notre appartement. Je me sens maintenant assez fort pour vous raconter l’itinéraire de mon « Éveil » vers la Spiritualité : celui que j’étais et celui que je suis. Je veux témoigner, partager ce tournant de ma vie. Expliquer comment cette épreuve m’a ouvert les yeux et m’a apporté la Lumière, malgré les heures les plus sombres de mon existence. » L’auteur livre un récit personnel et sincère, dans lequel il explore les thèmes du couple, du deuil, de la culpabilité après le suicide de sa compagne, et comment il a surmonté cette épreuve. Il revient sur ses expériences « mystiques » avec de grands médiums, qu’il décrit avec lucidité ; au départ très sceptique, il a été amené à changer sa vision de « l’après », et par là-même celle du mystère de la vie et de l’origine de l’univers.

Je termine la semaine avec humour et la lecture de Pièges de l’amour : 10 règles pour les éviter de Suzanne Marty (chronique à venir jeudi).

pièges de l'amourRésumé : « Le domaine de notre vie qui génère le plus de frustrations et de déceptions est sans aucun doute le domaine amoureux. Que de temps perdu à soupirer après de beaux indifférents, à attendre l’improbable coup de fil d’un troll sexy ; que d’énergie gaspillée dans des histoires foireuses, que de larmes versées à cause d’illusions perdues…
Pour que cette malédiction cesse, j’ai tenté d’établir la liste des grands principes qu’il me paraît judicieux de respecter dans le domaine amoureux. »

Un livre entre humour et sérieux pour tous ceux, hommes ou femmes, qui veulent arrêter de perdre leur temps dans des histoires d’amour condamnées d’avance !

Côté livre audio, j’ai terminé l’écoute de Demain j’arrête ! de Gilles Legardinier et je peux dire que c’est une bonne surprise (chronique à venir mercredi).

audio - demain j'arrêteRésumé : Et vous, quel est le truc le plus idiot que vous ayez fait de votre vie ? Au début, c’est à cause de son nom rigolo que Julie s’est intéressée à son nouveau voisin. Mais très vite, il y a eu tout le reste : son charme, son regard, et tout ce qu’il semble cacher… Parce qu’elle veut tout savoir de Ric, Julie va prendre des risques de plus en plus délirants… Un succès surprise porté par plus de 600 000 lecteurs enthousiastes.
Une interprétation pleine d’émotion, qui laisse filtrer ses « morceaux de soi » que l’on nomme intériorité. Bénéfique et joyeuse.

2. Mes lectures en cours

Comme pour la semaine passée, j’ai presque terminé un livre audio. Il s’agit de La Chambre des merveilles de Julien Sandrel.

la chambre des merveilles (audio)Résumé : Bouleversant et drôle, le pari un peu fou d’une mère qui tente de sortir son fils du coma en réalisant chacun de ses rêves.

Louis a 12 ans. Ce matin, alors qu’il veut confier à sa mère, Thelma, qu’il est amoureux pour la première fois, il voit bien qu’elle pense à autre chose, à son travail sûrement. Alors il part, fâché et déçu, avec son skate, et traverse la rue à fond. Un camion le percute de plein fouet.
Le pronostic est sombre. Dans quatre semaines, s’il n’y a pas d’amélioration, il faudra débrancher le respirateur de Louis. En rentrant de l’hôpital, désespérée, Thelma trouve un carnet sous le matelas de son fils. À l’intérieur, il a dressé la liste de toutes ses « merveilles », c’est-à-dire les expériences qu’il aimerait vivre au cours de sa vie.
Thelma prend une décision : page après page, ces merveilles, elle va les accomplir à sa place. Si Louis entend ses aventures, il verra combien la vie est belle. Peut–être que ça l’aidera à revenir. Et si dans quatre semaines Louis doit mourir, à travers elle il aura vécu la vie dont il rêvait.
Mais il n’est pas si facile de vivre les rêves d’un ado, quand on a presque quarante
ans…

En ce qui concerne la lecture plus classique, je suis dans la lecture de Scorpi, Tome 1 : Ceux qui marchent dans les ombres de Roxane Dambre. Une fois n’est pas coutume, je ne publierai pas mon avis sur le blog mais dans le Club de lecture de Des livres et moi, début février.

Scopi T1Résumé : Un soir d’orage, Charlotte découvre un petit garçon blotti au pied de son immeuble, ses cheveux sombres dégoulinant, son T-shirt plaqué par la pluie. Elle lui propose de s’abriter chez elle. Là, l’enfant lui tient des propos ahurissants  : ses parents et son grand-frère sont des «  créatures de l’ombre  », des tueurs à gages aux pouvoirs surnaturels, baptisés les Scorpi. Lui-même, Élias, est en apprentissage.
La jeune femme n’en croit d’abord pas un mot. Mais, bientôt, elle découvre dans son salon un grand brun aux yeux bleu azur  : Adam, le frère aîné d’Élias, vient d’entrer dans sa vie, et celle-ci va tourner à la cavalcade. Comment réagir quand on a vingt-trois ans, qu’on est seule et plutôt pacifique, et qu’on tombe amoureuse d’un tueur à gages qui n’est même pas humain  ?

3. Mes lectures à venir

Je me plongerai ensuite dans une lecture auto éditée qui patiente depuis trop longtemps dans ma liseuse, il s’agit de Œil noir de Georges Biaux. Puis je reprends le chemin du Prix des Auteurs Inconnus avec la lecture de La légende d’Iseabeil et Keir, Tome 1 : Au coeur du Loch de Marine Gautier.

Et vous, que lisez-vous ?

Publicités

5 réflexions sur “C’est lundi que lisez-vous ? #67

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s