#BlogTour Ma folie la plus sage, Charlotte Orcival – Interview

Bonjour les amis !

L’année 2019 commence sur les chapeaux de roue puisque je participe à mon premier Blog Tour car Charlotte Orcival m’a fait le grand honneur de me proposer de découvrir son petit dernier, Ma folie la plus sage, en avant-première. Cette même Charlotte avait déjà accepté de répondre à mes petites questions fin 2017, alors que son troisième roman auto édité devenait son premier roman édité (Et tes larmes retenir chez collection &H).

En ce début janvier 2019, Charlotte Orcival revient sur le devant de la scène littéraire en ayant vu Ma folie la plus sage paraître ce mercredi 2 janvier. A cette occasion, l’auteure et son roman sont mis en avant sur différents blogs à travers les chroniques, des extraits, des citations ou encore des interviews. Pour ne pas faire doublon avec la précédente interview, j’ai posé quelques questions à Charlotte sur sa dernière romance.


  • Pour les lecteurs du blog qui ne te connaissent pas encore, peux-tu te présenter en quelques mots ?

Je suis Charlotte, auteure de 4 romans et quelque, je vis à Paris avec ma famille, je travaille dans la communication, j’ai deux chats et j’aime beaucoup les café latte de Starbucks.

_5790934

  • Tu es l’auteure de plusieurs romans déjà, peux-tu les présenter brièvement ?

forever-youngJ’ai écrit trois premiers romans connectés les uns aux autres par les personnages (sans former véritablement une saga ou quelque chose de ce genre). D’abord Forever Young qui raconte une histoire simple : Anna, adolescente, tombe amoureuse et c’est la première fois. L’objet de son désir s’appelle Julien et ce n’est pas un gars commode. Jouant au chaud et froid avec elle, Julien la conduit surtout à s’interroger sur elle-même. Nous la voyons grandir, chapitre après chapitre. Et nous la voyons espérer, attendre, tendre en permanence vers Julien.

vingt-ans-et-quelques

Ensuite, j’ai raconté, en 5 nouvelles, une forme de suite à cette histoire en donnant vie à Anna et à ses amis dans leur vingtaine. Le livre s’intitule Vingt ans et quelques et s’interroge sur cette phase de la vie ultra complexe, quand on est un « jeune adulte ».

 

Le seul personnage absent de cette histoire est Julien qui j’ai voulu retrouver dans Et tes larmes retenir, le troisième volet. Il est la voix de ce livre et il nous apporte des réponses sur qui est devenu cet ado pas commode de l’époque. A l’ouverture de ce roman, Julien, 32 ans, photographe, papa et divorcé, retrouve dans un avion en partance pour New York, Anna, l’amoureuse de son adolescence… La suite, il faut la lire…

Un homme comme lui

Dernier texte paru en 2018 est Un homme comme lui, qui raconte l’histoire de Jeanne, étudiante en droit ambitieuse qui voit ses projets remis en cause à cause de son ancien amoureux… A moins qu’elle ne se décide à demander de l’aide à Stanislas, le puant Stanislas. Que fera-t-elle ?

  • Tu as débuté dans l’auto édition et tu es maintenant éditée par une maison d’édition (Collection &H). Est-ce que cela a modifié quelque chose dans ton rapport à l’écriture et la vie d’auteure ?

Pas fondamentalement. Mais comme écrire est un acte solitaire, ce que j’ai apprécié en travaillant avec Karine Lanini, mon éditrice, ce sont ses conseils et sa relecture du manuscrit. C’est d’une grand valeur pour moi de pouvoir échanger sur un texte et l’améliorer surtout.

 

  • Es-tu plus sereine à la sortie de ton quatrième roman, Ma folie la plus sage, qu’à ton tout premier il y a quelques années, en auto édition ?

Je suis excitée et stressée pour ce nouveau roman, au moins autant que je l’étais pour le premier. Peut-être davantage car je me suis prise au jeu. Mais j’adore ça. On écrit longtemps, dans son coin, seule et puis à un moment donné, il faut se jeter à l’eau. Et espérer que cela plaise.

 

  • Comment t’es venue l’inspiration pour l’histoire de Lenny et Julia ?

Roméo et JulietteMa propre expérience sur les réseaux sociaux d’une part et d’autre part, Roméo et Juliette de Shakespeare. C’est un peu le grand écart en termes d’inspiration mais c’est exactement ça : comment aimer pour la première fois et sous le regard de tous, à l’époque des réseaux sociaux, de l’uber-célébrité, dans ce monde hyper connecté pour le meilleur et pour le pire ? Comment on fait ça ? J’ai tenté une réponse à travers ces deux personnages résolument contemporains mais qui portent en eux un peu de l’innocence tragique de Roméo et Juliette.

  • Quelle scène de Ma folie la plus sage as-tu préféré écrire ?

Les scènes que je préfère sont celles qui marquent les débuts, les origines, les premières fois. J’aime ces basculements vers « avant, ça n’existait pas » et « boom, c’est là ». Comme la scène du pub parisien et des mains qui se trouvent. Celle de la Cour carrée du Louvre.

 

  • L’histoire de Ma folie la plus sage se déroule dans plusieurs villes (Paris, Londres, Vancouver) que tu décris avec précision. Y es-tu allée ?

J’aimerais répondre joker à cette question ! Car ce livre parle de nombreuses expériences intimes et est-ce que je les ai vécues elles aussi ?  Mais pour répondre tout de même parce que la question est vraiment intéressante, je dirais que je connais Paris beaucoup, Londres un tout petit peu et Vancouver pas du tout ! Mais que je compte y remédier cette année !

 

  • Ma folie la plus sage vient à peine de sortir (depuis mercredi), mais as-tu déjà d’autres projets d’écriture à venir ?

Oui et non. J’ai un projet que je porte en moi, depuis cet été mais j’ai beaucoup procrastiné. Alors disons que pour l’instant, je suis en réflexion. J’adorais être plus productive !

 

  • As-tu un dernier mot pour la fin de l’interview ?

J’ai envie de répondre la même chose encore et encore en plagiant mon collègue Shakespeare : ne soyez pas trop sages, pas trop prudents. Dans « vivre ou ne pas vivre », c’est vivre qui compte !

Interview réalisée fin décembre 2018.

Bannière Ma folie la plus sage

Publicités

4 réflexions sur “#BlogTour Ma folie la plus sage, Charlotte Orcival – Interview

  1. Pingback: [Concours] Le 3e bloganniversaire (2e partie) | Des plumes et des livres

  2. Pingback: Premières lignes #43 | Des plumes et des livres

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s