L’inconnu de Sandy Cove, Sylvie Ouellette

L'inconnu de Sandy CoveTitre original : L’inconnu de Sandy Cove

Auteure : Sylvie Ouellette

Editions : de Borée
Collection : Vents d’histoire

Paru le : 14 juin 2018

Format lu : Broché (363 pages)

4e de couverture :

Après avoir épousé un attaché d’ambassade dont elle était profondément amoureuse, et passé plus de vingt ans en Europe avec lui, Élise Robichaud rentre en terre natale de Nouvelle-Écosse, portant en elle un lourd secret. En visite chez une amie, elle revoit Jérôme, un homme aux origines inconnues, muet, amputé des deux jambes, qu’on avait jadis recueilli sur une plage. Surprise de constater qu’elle l’avait oublié, Élise est surtout consternée par le manque d’ardeur des villageois à vouloir éclaircir le mystère qui entoure toujours le pauvre homme qui, en 1863, avait été abandonné sur la plage de Sandy Cove. Cherchant à redonner un sens à sa propre vie, Élise décide de se lancer dans une enquête visant à rendre à Jérôme son véritable nom, son histoire et sa dignité. Rapidement, elle se heurtera au scepticisme et au fatalisme des gens de sa communauté. Saura-t-elle malgré tout mener à bien cette mission qu’elle s’est fixée et ainsi se retrouver elle-même ?

La légende de Jérôme occupe encore aujourd’hui une place importante dans le folklore acadien de la Nouvelle-Écosse. C’est par hasard que Sylvie Ouellette l’a découverte et elle l’a trouvée si intrigante qu’elle lui a consacré des années de recherche et d’écriture. Il en résulte un roman captivant qui allie à merveille réalité et fiction, âpreté de la vie et passion.


Je remercie Frédéric Foucaud et les Editions de Borée pour leur confiance et l’envoi de L’inconnu de Sandy Cove de Sylvie Ouellette.

Je ne connaissais pas la légende de Jérôme avant de découvrir ce roman. Cette légende, si elle est méconnue en France, est assez répandue outre-Atlantique chez nos cousins les Québécois. J’ai beaucoup apprécié découvrir cette légende à travers la plume de Sylvie Ouellette.

L’inconnu Jérôme est la toile de fond qui nous fait surtout suivre la vie d’Elise Robichaud sur plusieurs années. On se prend rapidement d’affection pour Elise qui telle une Cendrillon est passée d’une vie en campagne, à la vie de château puis les douze coups de son mariage retentissant, elle voit tout ce faste s’arrêter. A travers la vie de cette femme, Sylvie Ouellette dépeint avec précision le mode de vie au Québec, en France, en Italie au XIXe siècle. On est en totale immersion aux côtés des personnages, notamment grâce au patois québécois, des dialogues cohérents avec l’époque.

La plume de Sylvie Ouellette est fluide, agréable, captivante et élégante. Je pensais mettre du temps à lire ce livre par rapport au nombre de pages et à la longueur des chapitres, finalement il n’en est rien, je l’ai rapidement dévoré. Une fois que l’on a ouvert L’inconnu de Sandy Cove, il nous est impossible de le reposer.

Publicités

2 réflexions sur “L’inconnu de Sandy Cove, Sylvie Ouellette

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s