Blind, Joseph Kochmann

BlindTitre original : Les Singes de la Bêtise – Tome 2 : Blind

Auteur : Joseph Kochmann

Editions : Autoéditions

Paru le : 7 septembre 2018

Format lu : Numérique (416 pages)

4e de couverture :

Suite à l’horrible massacre de six adolescents, Johan, jeune Orshenois de 16 ans, se réveille dans un étrange tribunal dirigé d’une main de fer par Blind, monstrueux aveugle à la peau brûlée.
Le voici à présent obligé de résoudre tous les mystères d’Orshen :
une fille aux cheveux bleus battue puis tuée, un tatou bipède géant meurtrier, un amoureux transi suivi par de sombres nuages…
Johan parviendra-t-il à faire justice dans cette ville où la neige semble ne jamais s’arrêter ?


Je commencerai cette chronique en remerciant Joseph Kochmann pour m’avoir proposé de découvrir son dernier roman, Blind, via la plateforme SimPlement pro.

Dans la petite ville d’Orshen, les meurtres se succèdent. Ils sont aussi étranges et énigmatiques les uns que les autres. La nuit, alors qu’il dort, Johan se retrouve transporter dans un étrange tribunal où il découvre qu’il est l’un des trois jurés. Au fil des jugements, Johan découvre des révélations sur les habitants de la ville et sur les meurtres. A chaque fin de jugement il doit désigner un coupable, il n’a pas le droit à l’erreur.

Blind est un roman qui regroupe plusieurs genres, ce qui le rend original, atypique. Le genre dominant est le thriller. Il y a des meurtres et Johan et ses « amis » vont devoir trouver le responsable. Cependant, il y a clairement un côté fantastique qui rend le thriller encore plus attrayant, des scènes d’action et enfin une romance. Cela fait beaucoup ? Mais au moins, il n’y a aucun temps mort dans ce roman !

D’abord les personnages sont aussi atypiques et barges que le genre du roman. Des ados qui mènent l’enquête, un proviseur de lycée pervers, un gamin surdoué, un aveugle au visage brûlé, un tatou géant, … Tout ce monde se trouve dans la paisible petite ville d’Orshen.

Le côté enquête et jugement m’a beaucoup plu. Cependant j’ai eu plus de mal avec les personnages barges cités ci-dessus, notamment les créatures fantastiques. Parfois j’en perdais le fil de l’histoire, je ne comprenais plus.

Au final, Blind est un roman puzzle dans lequel chaque élément a son importance. C’est un roman complètement déjanté, mais captivant et sans temps mort.

Publicités

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s