P.A.I. 2018 – Osukateï, Tome 1, Geoffrey Legrand

OsukateiTitre original : Osukateï, L’Âme de l’Arbre-Mère – Tome 1 : Le Seigneur de la Branche

Auteur : Geoffrey Legrand

Editions : Les Editions d’Utoh

Paru le : 24 mai 2018

Format lu : Numérique (397 pages)

4e de couverture :

Fille de Seigneur, Luwise Sofunada est éduquée pour succéder à son père. En ce monde pourtant, nul pouvoir n’est héréditaire. Okateï, l’Arbre-Mère qui couvre la terre, désigne ceux qui auront la charge de protéger ses bourgeons. Luwise doit apprendre les devoirs d’une reine et mériter la confiance de la déesse pour hériter du trône. Mais désire-t-elle réellement cette responsabilité ? Alors que son entourage, la pisse dans cette voie, les questions se bousculent. Ses doutes atteignent leur paroxysme lorsque se révèle une connexion : particulière avec la déesse. Un don que certains considèrent de mauvais augure. Les jeunes années de Luwise Sofunada oscillent entre innocence et tragédie, aventure et conspiration. Ce roman d’apprentissage vous emmènera le long des Branches de l’Arbre-Mère, dans les tréfonds de la déesse Plante, à la recherche de l’âme humaine.

Et voici ma chronique concernant ma deuxième lecture pour le Prix des Auteurs Inconnus, mais la première pour la catégorie Imaginaire.

Lors des présélections, j’avais eu un bon ressenti vis-à-vis de Osukateï de Geoffrey Legrand. Je trouvais la couverture assez travaillée même si le personnage me paraissait trop simple au regard du reste de la couverture. Cependant, le résumé m’intriguait suffisamment pour avoir envie de découvrir l’extrait (le prologue) qui, lui, m’a totalement conquise. Je n’avais qu’une hâte : lire la suite.

Les premiers chapitres ont eu l’effet d’une douche froide dans mon entrain concernant ce livre. Beaucoup d’informations, de lieux, de personnages, de nouveaux termes, je me suis sentie un peu perdue. Il aura fallu passer les cent premières pages pour que j’appréhende plus aisément ce monde imaginaire et ses caractéristiques, et pour apprécier pleinement l’histoire de Luwise.

Au final, j’ai trouvé l’univers d’Osukateï original et très riche. Les descriptions de l’arbre Mère, qui paraissent longues et difficiles à retenir au premier abord, se révèlent très utiles pour comprendre la suite des événements et on se rend compte qu’aucune information n’est laissée au hasard.

L’écriture de l’auteur est fluide, et particulièrement minutieuse. La première partie rédigée à la première personne au passé (Luwise) est très intéressante ; Luwise pose un regard plus mature sur des événements de son enfance avec énormément de détails. La construction du récit reste très classique : la première partie relatée permet de mieux comprendre les enjeux et les situations développés dans la suite du roman.

De manière générale, Geoffrey Legrand a su développer un univers qui lui est propre et le maîtrise dans les moindres détails. Osukateï est un livre de fantasy qui sort des sentiers battus et qui est passionnant et plaira aux fans de ce genre.

Logo-PAI-wp

Une réflexion sur “P.A.I. 2018 – Osukateï, Tome 1, Geoffrey Legrand

  1. « Beaucoup d’informations, de lieux, de personnages, de nouveaux termes, je me suis sentie un peu perdue.  »

    Au contraire, les informations arrivent de manière progressive et comme on découvre le monde en même temps que Luwise enfant, j’ai trouvé que tout cela coulait de manière très naturelle !

    J’ai absolument adoré ce livre. Je l’ai trouvé brillant et original. J’ai très hâte de voir sortir le tome 2. 🙂

    J'aime

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s