Au pays des barbares, Fabrice David

Au pays des barbaresTitre original : Au pays des barbares

Auteur : Fabrice David

Editions : Plon
Collection : Sang neuf

Paru le : 16 mai 2018

Format lu : Broché (262 pages)

4e de couverture :

Quand Chabrol rencontre Céline aux abords d’un stade de foot d’une petite ville de province…

Bienvenue dans les Ardennes. Awoise-Gelle est une petite ville ennuyeuse à 6 kilomètres de la frontière belge. C’est là que vit Moïse, qui travaille dans un magasin de jardinage. Il passe son temps libre à supporter l’équipe de foot locale et à boire des bières dans son QG, le bar L’Ardennais. Il y croise tous les jours ses amis, dont Jarne, le Belge recherché par la police, et le Nîmois, un ex-voyou du Sud, ses deux complices de comptoir. Moïse ne vit que par et pour le foot. Alors, quand son club risque la relégation, il décide d’agir. Et d’enlever l’enfant de l’arbitre qui va officier au prochain match. Mais rien ne se passe comme prévu…
Magguy et Annie forment un couple atypique. Deux femmes qui vivent sous le même toit, cela a le don de faire parler dans ce genre d’endroit. Si l’une est d’une nature plutôt joyeuse, l’autre est taciturne et frise la dépression. Il faut dire qu’elle cache un lourd secret qu’un événement fait douloureusement remonter à la surface.
Avec ce second roman noir de chez noir, Fabrice David nous plonge dans une ambiance à la Coup de tête, de Jean-Jacques Annaud.


Un roman bien étonnant et cynique qu’est Au pays des barbares de Fabrice David.

Dans ce roman, nous suivons Moïse et ses acolytes, des pauv’ types des bas fonds des Ardennes, fans de foot et plus particulièrement du club local d’Awoise-Gelle. Le club risque de tirer sa révérence et pour Moïse c’est inconcevable, ce club, c’est toute sa vie ! Avec ces amis de comptoir, il va se mettre en tête une folle aventure pour sauver son club.

Fabrice David a écrit un récit noir, avec des réflexions drôles malgré un humour noir et potache. L’auteur a su créé une atmosphère sordide, qui pourrait s’apparenter au malsain avec ce quelque chose qui dérange. Mais si on prend de la distance avec le récit, et avec un second degré, on constatera que Fabrice David maîtrise parfaitement son univers.

Pour les férus de polar comme moi, une fois que l’on commence Au pays des barbares, on ne le lâchera qu’à la dernière page.

L’auteur a alterné les narrations, les phrases sont courtes, on change d’époque avec des flashbacks en alternance avec le présent. Tout est fait pour que la lecture soit facile, fluide, dynamique.

Pour les non footeux (comme moi), l’univers du ballon rond n’est qu’un prétexte à une intrigue, il passe au second plan donc ne soyez pas rebuté parce qu’on y parle d’un club local.

En conclusion, c’est un très bon polar, pas fait pour les âmes sensibles, mais très prenant et captivant.

Publicités

2 réflexions sur “Au pays des barbares, Fabrice David

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s