Premières lignes #22

Hello la compagnie !

Aujourd’hui je vous propose de découvrir l’incipit d’un livre que j’ai dévoré dimanche dernier. 😉 Je parle de Au pays des barbares de Fabrice David, un thriller / polar qui a traîné dans ma PAL depuis cet été.

1

Une bière à la main, je titube au milieu de la rue. Les phares m’éblouissent. Je veux m’écarter mais mon corps ne suit pas. La voiture m’évite de justesse en klaxonnant. Le bruit troue la nuit. Pendant quelques secondes ou quelques minutes, je ne sais plus, il résonne dans le brouillard de ma tête. Je lève le poing.
« Viens, connard ! »
De toute façon, il est déjà bien loin. Je les emmerde. Tous. Le regard fier, je remonte à contresens.
La lumière crue des lampadaires se reflète sur les trottoirs mouillés. Le silence enveloppe à nouveau la ville morte. Un filet d’eau s’écoule d’une gouttière.
« On a gagné ! On a gagné ! »
Des volets claquent. Jurons étouffés. Ils n’osent pas m’insulter en face, les vieux. Des fois que je les chope dans un coin sombre. Grâce à l’alcool, je ne sens plus le froid. Depuis près d’une heure, je marche seul. Rues en carré, façades grises. Ma prison. Je ne sens plus ma solitude. Grâce à l’alcool. Plus loin, dans une rue qui part en diagonale, un chien fait les poubelles. J’ai les cheveux mouillés par la pluie fin. Je ne croise personne. Pourtant, on est samedi soir. Tout à l’heure, j’ai chanté pour notre club et j’ai insulté l’adversaire. Alors, la victoire, elle est aussi un peu à moi.

Au pays des barbares

Publicités

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s