[Livre audio] La nostalgie heureuse, Amélie Nothomb

La nostalgie heureuseTitre original : La nostalgie heureuse

Auteure : Amélie Nothomb

Lu par : Cathy Min Jung

Editions : Audiolib

Durée : 2h33min

Paru le : 21 août 2013

Résumé :

« Tout ce que l’on aime devient une fiction. » Amélie Nothomb

Ce que l’on a vécu laisse dans la poitrine une musique : c’est elle qu’on s’efforce d’entendre à travers le récit. Il s’agit d’écrire ce son avec les moyens du langage déclare Amélie Nothomb au tout début de son nouveau roman. Une musique intérieure traduite en langage. Et ce langage redevenu son et mélodie grâce à la parole.

C’est à cet « exercice de fidélité » que se livre avec succès Cathy Min Jung dans son interprétation de La Nostalgie heureuse.

Je ne suis pas une fan inconditionnelle d’Amélie Nothomb. D’ailleurs le seul livre que j’ai lu d’elle est Riquet à la houppe et je n’ai pas forcément aimé. En revanche, ce qui m’a déterminé dans le choix de ce livre audio est tout simplement la durée ! Je devais partir un weekend, et la durée du livre correspondait à peu près à la durée du trajet.

Même si au début j’ai eu du mal à entrer dans le récit d’Amélie Nothomb, je dois avouer que par la suite je me suis laissée porter par ses mots. Je ne connais pas le Japon, j’ai donc découvert ce pays à travers le récit qu’en fait Amélie Nothomb.

Les différentes villes traversées par l’auteure sont très bien décrites et m’ont permis de me les imaginer sans peine. Je me suis imaginée à l’ombre des cerisiers en fleurs en un début avril, aux portes de la centrale de Fukushima après le terrible drame de 2011. Bref, Amélie Nothomb m’a fait voyager.

Là, où je n’ai pas accroché sont les retrouvailles avec sa nounou et même celles avec son ancien amant. Cela fait des décennies qu’elles ne se sont pas vues et… rien. Silence. Pesant, trop pesant. Je veux bien que la culture japonaise est différente de celle occidentale mais quand même, on se serait cru à un enterrement ! Autant entre les deux ex-amants on peu comprendre la gêne qui s’immisce entre eux, qu’avec sa deuxième maman (pour la reprendre) c’est incompréhensible. Elle est venue, elles se sont vues et au revoir…

La narration de Cathy Min Jung est parfaite pour rendre plus agréable ce récit. Sa voix me transporte et est très agréable à écouter. Comme quoi la voix ne fait pas tout, si les mots et les émotions ne sont pas dans le récit, on ne peut pas les inventer…

Publicités

2 réflexions sur “[Livre audio] La nostalgie heureuse, Amélie Nothomb

  1. Pingback: Soif, Amélie Nothomb | Des plumes et des livres

  2. Pingback: [Livre audio] La nostalgie heureuse, Amélie Nothomb | Le Bien-Etre au bout des Doigts

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s