Alice au pays des casseroles, Maud Brunaud

CVT_Alice-au-pays-des-casseroles_4614Titre original : Alice au pays des casseroles

Auteure : Maud Brunaud

Editions : Marivole

A paraître le : 27 septembre 2018

Format lu : Broché (184 pages)

4e de couverture :

Il était une fois… Moi ! Alice ! jeune femme douce et timide dans la trentaine (on ne demande JAMAIS son âge exact à une femme !). Célibataire.

90/60/90 (enfin, à peu près… à la louche quoi ! à la bonne grosse louche !). De loin et sans lunettes, on me dit que je ressemble assez à Émily Blunt…

Heureuse propriétaire d’un chien-saucisse et de deux perruches. Je demeure en pleine campagne berrichonne où je tiens le restaurant familial depuis que maman (contrainte et forcée) m’a passé la main. Je bous souvent intérieurement et je ne sais pas pourquoi je n’arrive jamais à me lâcher ! C’est un peu comme si le chanteur de Kiss était coincé dans le corps d’Édith Piaf ou comme si on voulait apprendre à mordre à un ours en peluche. Je ne suis donc ni une princesse de conte de fées ni une icône mode du XXIe siècle à la Kim Kardashian, vous l’aurez peut-être remarqué… Ainsi, commence « l’histoire de ma vie » !

Jusqu’ici, je me suis toujours évertuée à ne pas me montrer trop gourmande et j’ai goûté, avec parcimonie, aux plaisirs de la vie. Mais, un jour, mon petit château de convenances et de solitudes s’est envolé aux quatre vents… tout ça à cause d’un food-truck installé devant ma porte et de son séduisant propriétaire !


Fin août je reçois les nouveautés à venir des Editions Marivole au format numérique pour pouvoir choisir le roman que je lirai de ces Editions pour la rentrée littéraire. Autant vous dire que je n’ai pas hésité longtemps. En lisant le résumé de Alice au pays des casseroles de Maud Brunaud, je me suis immédiatement identifiée à l’héroïne (si si même pour le « chien-saucisse ») ! Bon, pour être sûre à 300% de mon choix, j’ai lu le premier chapitre de chacun des livres proposés, et c’est toujours cette chick-lit qui m’a sautée aux yeux !

Dans Alice au pays des casseroles, nous suivons Alice, jeune restauratrice qui a repris l’établissement familial, qui peine à joindre les deux bouts. Sa mère, Constance, une femme d’autorité, l’assiste dans la gestion du restaurant. Enfin, ça serait plutôt l’inverse car Constance décide de tout, du menu, des commandes de matières premières, de la vaisselle… Alice a perdu le feu sacré. Les affaires vont de mal en pis depuis qu’un food-truck vient s’installer chaque samedi devant son établissement ! Intrigant, d’autant plus que Constance semble apprécier le propriétaire de cette cuisine ambulante…

Dès le début, je me suis prise d’affection pour le personnage d’Alice. Jeune femme au caractère bien trempé mais qui, face à sa mère, s’efface totalement. Au fil des pages, il y a à la fois une petite enquête et le développement d’une romance. Rien n’a été laissé au hasard dans ce roman et c’est toujours merveilleux quand l’auteure nous dévoile à la fin ce qu’on avait peine à imaginer (sauf pour la romance ^^).

L’écriture de Maud Brunaud correspond parfaitement au genre de la chick-lit. Sa plume est légère et agréable à lire. Je n’ai pas vu les pages défiler. Je me suis posée en début d’après-midi pour tourner la dernière page quelques heures plus tard le même jour ! Maud Brunaud crée un lien entre les personnages et le lecteur qui fait qu’on reste aux côtés de ce petit monde car on meurt d’impatience de savoir comment les événements vont se dérouler !

Ce n’est pas un coup de coeur mais presque. J’aurais simplement aimé que l’histoire du corbeau prenne plus d’importance car à la fin, la révélation de son identité tombe un peu sèchement. Mais le développement des relations entre différents personnages rattrapent un peu cet impair.

 

Publicités

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s