Alma, Cizia Zykë

AlmaTitre original : Alma

Auteur : Cizia Zykë

Editions : Taurnada

A paraître le : 6 septembre 2018

Format lu : Numérique (148 pages)

4e de couverture :

Une petite fille aux étranges pouvoirs vient au monde. Autour d’elle, c’est l’Espagne du Moyen Âge, barbare autant que raffinée, à la fois religieuse et brutale, où la reine Isabelle la Catholique s’apprête à chasser tous les Juifs du royaume.
La petite Alma, celle qui parle avec Dieu, deviendra-t-elle le guide dont son peuple a besoin, ou bien sera-t-elle comme tant d’autres balayée par le vent mauvais de l’Histoire ?
L’épouvante se mêle au comique, les destins s’enchevêtrent, aussi grandioses que pitoyables, dans un récit haletant, à la force d’une légende.

Mon avis : 4 / 5

Une fois de plus je remercie Joël des Editions Taurnada de m’avoir proposé de lire en avant-première Alma, l’ultime roman de Cizia Zykë (pour rappel, l’auteur est décédé en 2011). A croire qu’il a lu dans mes pensées puisque c’est le livre de Thierry Poncet, Zykë l’aventure qui m’avait donné envie de découvrir cet auteur disparu.

Alma relate l’histoire d’une petite fille née dans l’Espagne du XVe siècle. Alma est différente des autres enfants. De son regard bleu comme le ciel, elle pénètre dans votre âme et vous fait revoir ce que votre esprit semblait avoir oublié. De plus, tous les jours elle discute avec Dieu. Le hic ? Alma est juive. Dans l’Espagne catholique, le vent est en train de tourner pour les juifs du pays. Alors qu’ils étaient « tolérés », la reine Isabelle la Catholique va expulser, pourchasser ces impies. Alma s’en remet alors à Dieu qui lui dicte ce qu’elle doit faire.

Alma est un conte, un roman noir sur fond historique. Cizia Zykë, par l’intermédiaire de son grand ami Thierry Poncet (qui signe une préface des plus touchantes), nous livre ici son ultime récit en pleine conscience de ce qu’il en est. En fait, l’histoire d’Alma n’est qu’un prétexte pour que Cizia Zykë décrive la vie des juifs sous l’oppression catholique en Espagne à la frontière entre le Moyen-Âge et la Renaissance.

Le style de l’auteur peut désarçonner plus d’un lecteur. Cependant, cela ne m’a pas dérangé, je trouve que ça correspond parfaitement au personnage découvert dans le livre de Thierry Poncet, c’est ce à quoi je m’attendais. Cizia Zykë interpelle directement le lecteur. Il est dans un rôle de conteur et comme tout conteur peut se permettre quelques interruptions du récit pour parler directement avec son lectorat.

Alma ne s’adresse pas à tout public car l’histoire est sombre, les scènes de tortures ne laissent que peu de place à l’imagination. Cependant, elles sont le témoignage d’une époque de persécution, elles relatent des faits. Il y a un véritable apport d’un point de vue historique.

Publicités

2 réflexions sur “Alma, Cizia Zykë

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s